Aidez-moi à raffiner mes résultats
Filtrer
Désactiver le filtre
Type de contenu
Âge du bébé

Le sommeil et les siestes

Faire dormir bébé à poings fermés peut s'avérer plus compliqué qu'on pourrait le croire. Huggies a compilé pour vous des articles, des conseils et des solutions pour vous offrir un sommeil profond, à vous et à votre bébé.

Nous sommes désolés, aucun résultat n'a été trouvé.

  • Utilisez moins de filtres
  • Réinitialiser vos critères et essayer différents filtres

Ou essayez parcourant toutes les catégories .

Au rythme des dodos de bébé

Demandez à tous les nouveaux parents ce qu’ils aimeraient le plus et la réponse la plus courante est une bonne nuit de sommeil. La plupart des bébés par contre semblent très bien savoir comment satisfaire leur besoin de sommeil. En fait, ils dorment pendant presque toute la journée (même si ce n'est que par petites phases et pas toujours assez longtemps pour que maman puisse prendre une douche...).

Mais comment pouvez-vous savoir si le rythme de sommeil de votre bébé est normal et quand il commencera enfin à dormir durant la nuit? Au tout début, vous aurez peut-être un peu de difficulté à prendre une belle photo de votre bébé avec les yeux ouverts puisque, selon l’American Academy of Pediatrics, les enfants jusqu’à l’âge d’un an devraient dormir environ 12 à 16 heures ou plus par jour. Et ce sommeil se répartit généralement en phases de 1 à 4 heures, pendant l’intervalle des heures passées à nourrir, donner le bain et changer les couches. Et, évidemment, certains bébés intervertissent le jour et la nuit de sorte que leur période de plus grand éveil se manifeste juste au moment où vous aimeriez aller vous coucher.

Donc combien d’heures de sommeil votre bébé a t-il vraiment besoin? Voici quelques données sur le sommeil tirées de l’American Academy of Pediatrics et de BabyCenter.com :

  • Dans les toutes premières semaines de vie, les bébés ont besoin de se reposer et leur rythme de sommeil est habituellement impossible à prévoir. Ils ne sont pas prêts pour un « horaire ». Prévoyez de vous lever plusieurs fois pendant la nuit pour changer, nourrir et réconforter votre nouveau-né.
  • Entre 6 et 8 semaines, la plupart des bébés commencent à rester éveillés plus longtemps entre les siestes, à dormir pendant de plus courtes périodes le jour et plus longtemps durant la nuit. Certains commencent même à faire leurs nuits (pour des périodes de 8 heures ou plus) dès l’âge de 6 semaines, tandis que d’autres attendront à l’âge d’au moins 5 à 6 mois. Si votre bébé fait ses nuits, ne narguez pas trop les parents aux yeux bouffis par le manque de sommeil que vous croiserez au terrain de jeux. Gardez pour vous seul le bonheur de pouvoir dormir toute une nuit.
  • Vers 4 mois, les bébés commencent à suivre un rythme de siestes diurnes plus prévisible et ont réduit la plupart de leurs boires nocturnes. De nombreux experts conseillent de commencer à laisser bébé s’endormir par lui-même en le couchant lorsqu’il montre des signes de sommeil.
  • Vous pouvez commencer à planifier des siestes régulières et à établir des routines de coucher lorsque bébé atteint l’âge de 6 mois environ. Bébé dormira à présent 15 heures par jour, incluant les siestes.
  • Vers 9 mois, les bébés commencent à stabiliser leurs siestes au nombre de 2, une le matin et l’autre dans l’après-midi. Aidez bébé à faire ses nuits en lui permettant de rester au sec jusqu’à 12 heures dans des couches Huggies® Overnites.
  • Entre l’âge d’un an à deux ans, les bébés dorment environ 11 à 14 heures par période de 24 heures (incluant les siestes) et entre 3 à 5 ans, diminuent de 10 à 13 heures de sommeil.

Au fur et à mesure que votre enfant grandit, la présence de rituels du dodo, incluant donner le bain, offrir un moment de détente et lire des histoires, le relaxera et le préparera à aller au lit. Bientôt, vous profiterez de soirées tranquilles et de nuits de sommeil ininterrompues. Et vous verrez que, lorsqu’ils atteindront dix ans, ils pourront dormir jusqu’à midi!

Image : Getty

Imprimer
Sleeping baby on white blanket

Resserrer les liens à l'heure du coucher

« Trop souvent, les familles ont tellement travaillé que l'heure du coucher devient un moment frénétique pour terminer le repas, se presser avec les bains, essayer de transmettre les nouvelles du jour (pour la première fois) », déclare Dre Dawn Huebner, psychologue clinicienne et auteure de « Champion pour maîtriser ses peurs ». Ce guide destiné à aider les enfants à surmonter l'anxiété (Saint-Lambert, Enfants Québec, 2009) explique que les enfants devraient disposer d’une demi-heure avant le coucher pour entrer en relations de façon positive avec leurs parents, soit pour parler, jouer et être ensemble.

Le coucher peut devenir encore plus agité lorsque vous commencez à introduire des sous-vêtements pour la nuit. Certains enfants et parents se font du souci à l'idée des incidents nocturnes. Cependant, l'incontinence urinaire nocturne est un phénomène très normal et on ne peut pas le prévenir par l'enseignement : il doit disparaître de lui-même avec le temps. En vérité, un enfant sur six âgé de 3 à 6 ans mouille encore son lit à l'occasion. La plupart du temps, l'incontinence nocturne se produit simplement parce que l'enfant n'a pas encore de contrôle sur sa vessie. Tout comme les enfants développent des compétences motrices fines et des compétences linguistiques à des rythmes différents, ils développent le contrôle de la vessie à leur propre rythme.

Alors, comment gérer l'incontinence nocturne de votre enfant? Puisque tout ce que vous pouvez faire, c'est d'attendre que la vessie de votre enfant arrive à maturité, l'utilisation des alaises GoodNites® Bed Mats peut aider votre enfant à passer la nuit et vous aider à réduire les changements de draps. Allez sur coupons.com pour obtenir des bons-rabais. En outre, vous trouverez ci-dessous quelques étapes faciles pour transformer l'heure du coucher en moment de détente.

Créez un rituel de détente pour le coucher

Dre Huebner recommande de mettre les gadgets électroniques hors tension une heure avant l'heure du coucher, libérant du temps pour une activité de fin de soirée de 30 minutes qui soit intéressante et amusante sans être trop stimulante : une promenade dans l'obscurité, un jeu en famille, un casse-tête, le récit d'histoires de famille ou tout autre activité apaisante.

Puis, Dre Huebner conseille une routine en trois temps pour le coucher qu'elle appelle « shift, snug and snooze » (rituel déclencheur, mise au lit, tomber endormi).

Rituel déclencheur

Le « rituel déclencheur » est le moment de transition de 5 ou 10 minutes : une petite collation, un dernier câlin aux animaux de compagnie, faire sa toilette, etc.

Si vous êtes prêt à passer aux sous-vêtements de nuit, vous pouvez ajouter des alaises GoodNites® Bed Mats au rituel déclencheur. Elles constituent une manière simple de permettre à votre enfant de bien dormir et de réduire la fréquence des changements de draps.

Mise au lit

Ensuite, les enfants vont au lit pour la période de « mise au lit », qui peut prendre la forme de 10 à 15 minutes de lecture ou de discussion avec maman ou papa.

S'endormir

« Le fait de s'endormir » est la dernière partie de la routine du coucher - cela peut prendre la forme d'un petit massage, ou d'une chanson, ou d'une manière unique de se dire qu'on s'aime - ce sont les deux ou trois dernières minutes qui indiquent aux enfants de fermer les yeux, de se blottir et de s'endormir.

« Cette routine aide les enfants à ressentir le calme et les liens avec ses parents. Elle évite qu’ils soient surexcités et qu’ils recherchent l'attention des parents. C’est la recette parfaite pour dormir », déclare Dre Huebner.

Imprimer

5 façons d'offrir une bonne nuit de sommeil à votre bébé

Le rôle de parent apporte son lot de surprises, mais une chose est sûre : un bébé bien reposé est un bébé heureux. Élaborer une routine pour la nuit constitue l'un des meilleurs moyens de s'assurer que votre bébé ira au lit facilement et qu'il dormira confortablement pendant de longues périodes. Voici cinq suggestions pour élaborer une routine gagnante pour le dodo.

  1. Tamisez l'éclairage de la chambre. En diminuant l'intensité des lumières et en éteignant tous les écrans, sans oublier la télé, vous favorisez la transition en douceur pour aider bébé à dormir paisiblement. En imprégnant la pièce d'une ambiance détendue et d'une douce musique, vous aiderez votre bébé à se sentir calme et détendu.

  2. Préparez-lui un bain chaud. Un bain apaisant constitue une belle manière de clore la journée de bébé et de favoriser la transition entre le repas et le dodo. Si votre bébé n'apprécie pas de se faire laver et rincer les cheveux, réservez cet exercice pour la journée. Le bain ne devrait pas durer longtemps, mais il devrait inclure des produits pour bébé, des débarbouillettes et serviettes douces adaptées à sa peau délicate.

  3. Intégrez un moment de lecture. Faire la lecture à votre bébé constitue l'une des meilleures activités à lui offrir. La lecture avant le coucher favorise certes l'apprentissage des mots et des rythmes, mais procure aussi à votre bébé un moment précieux de cajolage. Choisissez des livres qui réfèrent au moment du coucher, comme le classique éprouvé Bonsoir Lune, ou des livres avec un rythme répétitif comme Ours brun, dis-moi. Installez un fauteuil de lecture dans la chambre de bébé de sorte que vous puissiez facilement déposer bébé dans son lit dès la période de lecture terminée.

  4. La constance est primordiale. Lorsqu'on établit une routine pour la nuit, c'est important de faire les mêmes choses et de ne pas s'éterniser. Partez de l'heure idéale pour coucher votre bébé et reculez de 30 à 45 minutes pour créer votre routine. Votre bébé commencera à reconnaître automatiquement les signes et anticipera avec bonheur ce moment de détente en prévision de son sommeil. Si vous prévoyez un séjour à l'extérieur ou que votre horaire est chamboulé, assurez-vous de prévoir les éléments essentiels à la routine, tels que des livres, des couches Huggies® OverNites® pour la nuit ainsi que ses produits de bain afin qu'il puisse profiter d'une bonne nuit de sommeil.

  5. Aidez bébé à rester au sec toute la nuit. Garder bébé au sec pendant la nuit peut aider à empêcher qu'il se réveille durant la nuit et lui permettre de dormir plus longtemps. Pour assurer le confort de votre petit durant toute la nuit, optez pour une couche spécialement conçue pour la nuit au lieu d'une couche de jour. Les couches Huggies® OverNites® dorlotent votre bébé toute la nuit car elles sont spécialement conçues pour favoriser le sommeil. Ces couches de nuit préviennent les fuites et permettent à la peau de bébé de respirer, assurant une protection et un sommeil rapide.

Jeter les bases d'une bonne nuit de sommeil constitue un excellent cadeau pour votre bébé. En établissant une routine régulière pour le coucher, en vous assurant que bébé reste au sec toute la nuit et en créant une atmosphère calme, vous aiderez votre bébé à mieux dormir et pourrez passer une bonne nuit pour mieux recommencer le lendemain.

Image : Getty

Imprimer

Que l'on avance l'heure ou qu'on la recule, voici des trucs pour respecter les horaires de sommeil des bébés et des tout-petits.

En matière de sommeil, les nouveau-nés ont généralement un horaire de sommeil assez simple puisqu'ils dorment en moyenne près de 16 heures par jour. En fait, la plupart des bébés ne développent aucun cycle régulier de sommeil avant l'âge de 6 mois environ. Bien sûr, cela ne signifie pas que les parents peuvent se permettre d'attendre une demi-année avant de planifier l'horaire de sommeil de leur tout-petit.

« Dormir est l'une des premières choses que les bébés apprennent d'eux-mêmes et nous devons les soutenir dans l'apprentissage de cette compétence », explique Marianne Jacobson, entraîneuse certifiée en sommeil, doula et propriétaire de Pediatric Sleep Consulting à Seattle. « Inculquer de bonnes habitudes de sommeil dès le départ aidera bébé à devenir un meilleur dormeur. »

Voici ce que vous devez savoir pour maintenir l'horaire de sommeil de votre bébé maintenant et pour les années à venir:

Prévoir de le mettre au lit tôt

Selon Marianne Jacobson, les problèmes les plus courants concernant la routine de sommeil des bébés résident dans le fait que ces derniers ne dorment pas suffisamment. Si vous mettez votre tout-petit au lit trop tard, ou que l'écart entre la fin de la dernière sieste et le coucher est trop important, il est fort probable que votre bébé ne dormira pas bien. Que faire? En cas de doute, il suffit de mettre bébé au lit plus tôt.

Favoriser l'indépendance

Essayez d'éviter de coucher bébé lorsqu'il est épuisé (des signes d'épuisement : il se frotte les yeux, est agité ou irritable) ou qu'il est déjà endormi. Pour aider bébé à s'endormir tout seul, Marianne Jacobson recommande de le coucher lorsqu'il est éveillé et dans un état « sage et tranquille ». Cela permet non seulement de faciliter les choses pour vous et votre bébé, c'est aussi un excellent moyen de soutenir votre petit dans son développement progressif en renforçant sa capacité à s'endormir sans vous.

Soyez rigoureux à l'égard du sommeil

« Il est impératif que les parents maintiennent l'horaire de sommeil du bébé durant le week-end », explique Jacobson. Les bébés ne font pas la distinction entre les jours de semaine et de fin de semaine, mais ils peuvent réagir (et ils le font) aux horaires perturbés. Si vous sortez un samedi soir, demandez au gardien ou à la gardienne de s'en tenir à l'horaire de sommeil du bébé. Veillez à ce que bébé soit confortable et bien au sec durant toute la nuit en optant pour les couches Huggies® pour la nuit. Si bébé doit vous accompagner, ajoutez une sieste tardive afin qu'il trouve l'endurance nécessaire pour demeurer éveillé. Gardez à l'esprit que l'horloge biologique de votre bébé peut être perturbée entre 24 et 36 heures après votre soirée tardive, donc vous pourriez avoir à travailler plus fort pour rétablir son horaire de sommeil.

Surveiller les calories absorbées

Les bébés qui absorbent suffisamment de calories pendant la journée sont plus susceptibles de s'endormir plus facilement et rapidement le soir venu, ainsi que d'obtenir une meilleure nuit de sommeil en général. Si votre petit trésor ne consomme pas assez de calories pendant la journée, il pourrait essayer de rattraper le manque de calories en quêtant des boires toute la nuit. Il est toujours préférable de discuter avec le pédiatre avant d'entrevoir tout changement. Il vous conseillera en fonction de l'état de santé, l'âge, le poids et l'horaire des boires de votre bébé.

Écarter la possibilité d'un problème médical

Il se peut que, bien que vous ayez tout fait correctement en suivant les meilleurs conseils, vous constatiez que votre bébé ne dort pas bien. Gardez à l'esprit que de nombreux problèmes médicaux peuvent également perturber le sommeil. Les bébés souffrant de reflux gastrique, d'apnée du sommeil, d'un faible apport calorique ou d'autres problèmes médicaux peuvent certainement avoir des difficultés à dormir. Communiquez avec votre pédiatre pour discuter d'éventuelles préoccupations d'ordre médical que vous pourriez avoir au sujet de votre bébé.

Les carpettes tendent à abriter moins de poussière et d'allergènes que les tapis. De plus, elles ont une durée de vie plus courte et peuvent être déplacées ou remplacées facilement suivant l'évolution de votre décor. Veillez à la sécurité en les dotant d'un sous-tapis antidérapant.

La literie

Le choix de la literie constitue une excellente façon d'attribuer une couleur ou un thème à la chambre pour bébé. Si vous connaissez le sexe du bébé, vous pouvez opter pour du rose ou du bleu. Sinon, vous pouvez choisir une couleur neutre (comme le turquoise, le jaune, le blanc ou un mélange de couleurs primaires ou pastel) qui fonctionne pour les deux. L'avantage avec les draps est que vous pouvez les changer souvent et ainsi varier le point d'attention dans la pièce. Vous pouvez également agencer l'habillage de fenêtre, la carpette et tout autre élément décoratif à la couleur des draps.

Le rangement

C'est la clé d'une chambre organisée qui est confortable sans être chaotique. Utilisez des cubes de rangement ouverts et de couleurs assorties pour faciliter le rangement des jouets à la fin de la journée. Choisissez des cubes de formes et de tailles amusantes qui s'agencent au décor de la chambre. Si vous utilisez un coffre à jouets, assurez-vous qu'il répond aux normes de la CPSC pour éviter que les enfants ne restent coincés à l'intérieur. Choisissez un modèle à couvercle détachable ou doté d'un dispositif qui maintient le couvercle ouvert dans n'importe quelle position, bien ventilé et sans verrou. Dans le cas d'autres unités de rangement, assurez-vous qu'elles ne peuvent pas basculer et qu'on peut les fixer au mur pour des raisons de sécurité.

Une touche personnelle

C'est agréable d'agrémenter la chambre du bébé de quelques trésors de famille. Peut-être avez-vous conservé quelque chose de spécial de votre enfance... une collection de vos livres d'histoires préférés, un vieux toutou, ou même une photo de vous datant de votre enfance, que vous pouvez accrocher ou poser sur une tablette. Vous pouvez également faire agrandir des photos de la parenté et les insérer dans des cadres colorés pour que votre bébé se familiarise avec ses proches.

Image : Getty

Imprimer

Quels sont les critères dune bonne couche?

Imprimer
Parcourir le contenu
Fermer
Bienvenue, !
We're Sorry. The Huggies Rewards service is under maintenance and is temporarily unavailable. Please try again later.

Inscrivez-vous aux Récompenses Huggies

En cliquant sur INSCRIPTION, vous acceptez les conditions générales et Huggies® récompenses les conditions générales.

Adhérez dès aujourd'hui et recevez 500 points gratuitement! Vous commencerez aussi à accumuler les points de récompense à chaque achat. Vous pourrez ensuite utiliser les points accumulés pour obtenir des cartes-cadeaux, des couches et des lingettes gratuites, et bien plus encore!

En quittant cette page, vous serez déconnecté de votre compte Huggies. S'il vous plaît compléter votre profil de rester signé en