Aidez-moi à raffiner mes résultats
Filtrer
Désactiver le filtre
Type de contenu
Âge du bébé

Grossesse

Dès le moment où votre test affiche positif jusqu'au jour où votre bébé fait son entrée dans le monde, nous avons des trucs, des articles et des conseils pour vous aider.

Nous sommes désolés, aucun résultat n'a été trouvé.

  • Utilisez moins de filtres
  • Réinitialiser vos critères et essayer différents filtres

Ou essayez parcourant toutes les catégories .

Quand, mais quand ce bébé arrivera-t-il?

Près de neuf mois se sont écoulés, et l'élégance est définitivement chose du passé. Vous avez mal au dos, vos pieds sont fatigués, et ça fait des semaines que vous n'avez pas eu une bonne nuit de sommeil — Que le spectacle commence!

Malheureusement, votre bébé gère son propre agenda, et il ne correspond peut-être pas à ce que vous aviez en tête (votre date prévue pourrait passer incognito, sans l'ombre d'une contraction, par exemple!). Pendant ce temps, vous êtes probablement plus que lasse des petites tapes sur le ventre administrées par des étrangers ainsi que des rappels constants tels que «Wow, ton ventre est tellement GROS!».

C'est définitivement difficile de ne pas se sentir frustrée, inconfortable et nerveuse au cours des derniers jours de grossesse. Tenez bon! Nous avons des trucs pour vous aider à décompresser avant le grand jour. Détendez-vous, relevez ces pieds (enflés) et continuez votre lecture!

Offrez-vous des distractions agréables

Allez-y! Bougez! L'exercice est sans doute la dernière chose qui vous tente, mais avec la permission de votre médecin, essayez. Les bons mouvements peuvent améliorer votre souplesse, augmenter votre force, activer votre circulation et vous aider à vous préparer à l'accouchement. Essayez le yoga prénatal, reconnu pour réduire l'enflure, les douleurs au dos et aux jambes et l'insomnie. De plus, il a un effet calmant (assurez-vous de choisir un instructeur qui comprend bien la grossesse et connaît les postures à éviter). Si vous éprouvez une sensation d'oppression au niveau du diaphragme (à cause de votre ventre qui comprime vos poumons), appuyez-vous sur les genoux et les mains au sol pendant quelques minutes et respirez profondément. Le poids du ventre sera attiré vers le bas, ce qui vous soulagera de la pression.

Faites-vous masser les pieds. Ou le dos, ou tout le corps. Consultez un massothérapeute formé en massage prénatal pour profiter d'un merveilleux moment de détente. Effectué comme il se doit, un massage peut soulager les points douloureux, décontracter les muscles tendus et simplement vous procurer une sensation de bien-être général. Les massothérapeutes disposent souvent d'une table spéciale pourvue d'ouvertures pour le ventre ou vous font allonger sur le côté et appuyer sur un oreiller de corps.

Prenez soin de vous. Il est probable que vous en soyez à l'étape où vous ne pouvez plus atteindre vos orteils pour vous faire vous-même les ongles. Alors, pourquoi ne pas confier la tâche à des professionnels en salon? Si les ongles d'orteils vernis ne sont pas vraiment votre truc, que diriez-vous d'une belle coupe de cheveux (un style épatant, mais qui exige peu d'entretien pour les semaines à venir, peut-être?), ou d'une paire de boucles d'oreilles qui vous mettent de bonne humeur? Si vous éprouvez de la difficulté à avoir une attitude positive à l'égard de votre apparence, faites-vous plaisir avec des soins de beauté qui vous feront sentir bien.

Restez productive

Occupez-vous. Pour faire passer le temps plus vite, remplissez votre agenda de tâches raisonnables. Participez à des activités que vous aimez — un passe-temps, un projet de travail ou simplement un repas avec des amis. Ainsi, vous pourrez vous concentrer sur autre chose que l'état de votre ventre!

Affrontez vos craintes. Prenez le temps de vous renseigner le plus possible sur le travail et l'accouchement et parlez de toutes vos craintes à votre réseau de soutien. La peur peut en fait ralentir le travail et provoquer de la douleur pendant l'accouchement. C'est pourquoi il est important d'aborder vos craintes dès le début. Renseignez-vous sur les options qui s'offrent à vous et sur les techniques utiles pour vous aider aux étapes de l'accouchement qui vous préoccupent le plus.

Préparez la maison. C'est peut-être difficile à croire, mais ce petit bébé tout neuf sera capable de marcher avant longtemps. En plus des mesures de sécurité que vous avez probablement déjà mises en place (comme un matelas ferme, des barreaux de lit distants de 2 3/8 de pouce au maximum), pensez à d'autres précautions à prendre pour assurer la sécurité de votre bébé en pleine croissance. Les experts en sécurité des enfants recommandent notamment de garder hors de la portée des enfants les cordons des parures de fenêtres, de verrouiller l'accès aux nettoyants domestiques et aux médicaments et d'installer des capuchons protecteurs sur les prises de courant.

Quand appeler le médecin

Vous ne devriez jamais hésiter à communiquer avec votre professionnel de la santé si vous constatez quoi que ce soit d'anormal dans les derniers jours de votre grossesse. Certains signes justifient un appel immédiat, notamment :

  • Tout saignement vaginal, surtout de couleur rouge vif
  • Des maux de tête, une vision trouble, une enflure des bras, des mains ou du visage ou une douleur sous la cage thoracique
  • Une fièvre ou un gain de poids subis et inexpliqués
  • Une diminution des mouvements du fœtus

Évidemment, les signes indiquant que le travail est amorcé sont habituellement une excellente raison de l'appeler! Assurez-vous d'être bien informée sur les signes de la progression du travail. Ainsi, vous saurez que le moment est venu de communiquer avec votre professionnel de la santé.

Soyez positive

Il peut être difficile de garder une attitude positive lorsque vous éprouvez tous les inconforts de la fin du troisième trimestre de votre grossesse et le désir croissant de voir (enfin!) votre bébé, mais essayez et n'oubliez pas que cet état est vraiment temporaire. Bien assez tôt, votre monde sera chamboulé à de nombreux égards et vous passerez par toute la gamme d'émotions. Profitez de ces derniers jours pour respirer, prendre contact avec vous-même et goûter le plaisir de l'attente!

Imprimer

Des astuces pour voyager avec Bébé| Des jeux pour les bébés en voiture | Huggies.com

Des jeux pour les bébés en voiture : prenez la route, et amusez-vous!

Les plus grands peuvent regarder un DVD ou jouer à I Spy, mais comment occuper les plus petits sur la route? Essayez ces trucs pour que tout le monde profite du voyage.

Soyez un partenaire de jeux pour Bébé. « Je m’asseyais sur la banquette arrière pour jouer avec mes bébés et leur lire des livres sur la route pendant que mon mari conduisait », dit Beth Blair, mère de deux enfants, Eagan, Minnesota, collaboratrice du site de voyages The Vacation Gals. « C’était particulièrement bienvenu quand leurs sièges auto étaient face au dossier, ce qui peut être ennuyeux ».

Décorez la voiture. Vu que Bébé ne peut pas vous voir quand vous conduisez, il adorera regarder des photos de vous et d’autres gens qu’il aime accrochées au dos du siège du conducteur. Ou inspirez-vous d’un thème comme les animaux, les couleurs ou les formes.

Chantez pour Bébé. La musique pour les enfants est super, mais les Bébés adorent entendre la voix de leur maman (et il s’écoulera encore quelques années avant qu’il ne vous dise que vous chantez faux).

Parlez aussi à Bébé. « Les bébés écoutent ce que leurs parents disent bien avant de dire "maman" ou "papa" » dit Elaine Fogel Schneider, Ph. D., psychologue et coach de parentage à Palmade, Californie. « En conduisant la voiture, les parents peuvent encourager le développement des capacités d’écoute et de langage de Bébé tout en le divertissant. Parlez-lui d’une voix chantante; "montez et descendez" votre voix et variez les sons afin de capturer l’attention de Bébé.

Emportez un sac à surprises. « Je gardais un sac plein de trucs qui faisait des sons différents sur le siège du passager, comme un jouet qui fait un bruit aigu, et j’en donnais un à mon Bébé à chaque fois que je m’arrêtais à un feu rouge » dit Thea Marx, mère d’un enfant, Cody, Wyoming. « Parfois, ces bruits m’énervaient, mais ça la gardait bien occupée! »

Faites des pauses. « Planifier des arrêts nous a beaucoup aidés quand on faisait des voyages en voiture », dit Luann Udell, mère de deux enfants, Keene, New Hampshire. « Si on ne s’arrêtait pas, le bébé dormait toute la journée et, quand on arrivait à destination, il n’était pas du tout prêt à aller se coucher. Des arrêts fréquents aidaient à fatiguer les petits pour que la nuit se passe plus normalement ».

Imprimer

Conseils de lectures pour le petit enfant | Livres pour bébés | Les meilleurs livres pour enfants | Huggies.com

Les meilleurs livres pour les petits Difficile de dire qui aime le plus l’heure de l’histoire : vous ou vos enfants? Les parents sur la communauté Facebook de Huggies partagent les livres auxquels ils reviennent toujours, soir après soir. « The Belly Button Book, de Karen Karbo. Ma fille l’adore, comme les enfants de ma garderie ». – Dawn B. « Walking Through The Jungle, We’re Going On A Bear Hunt, The Bear Snores On, et Brown Bear, Brown Bear What Do You See? Mon fils adore faire les gestes qui vont avec, et il commence à me dire sa version pendant qu’on lit! » « One of Each. C’est une belle histoire sur le partage ». – Mackenzie S. « Big Red Barn de Margaret Wise Brown ». —Erin M. « Quand mon conjoint était loin, il a envoyé aux enfants Good Night Moon. Je le leur lis tout le temps ». – Misty W. « Moo Baa La La La. Mes enfants l’adorent! »- Denise M. « The Very Hungry Caterpillar et la série des Harry Potter. En fait, il est trop petit pour comprendre Harry Potter, mais même à 11 mois il est très intéressé par ce que je lis et captivé par le son de ma voix ». – Shyanne T. « Mama’s Right Here, de Liza Baker. Je suis mère célibataire, et ce livre est parfait pour dire à mon fils combien je l’aime ». – Randi P. « Winnie l’Ourson! Des livres! Tous les livres! » – Emily B. « Oh, The Places You’ll Go! du Dr. Suess. Le livre en dit tellement et d’une façon tellement sympa pour les enfants. Mon petit de 2 ans l’adore. Bien que l’histoire soit assez longue, il me laisse la lui lire au complet ». – Julie M. « Llama Llama Red Pajama. Leur livre préféré, le mien aussi d’ailleurs! » – Elizabeth B. « The Monster at the End of this Book, avec Grover de Rue Sésame en narrateur. C’est un livre tellement mignon ». – Rachel V. « If You Give A Mouse A Cookie et les Contes de la Mère l’Oie. J’aime bien le fait que ma fille les emporte avec elle aux toilettes! » – Donia N. « Mes filles sont complètement accro à Alexander and the Terrible Horrible No Good Very Bad Day ». - Bobbi C. « Love You Forever, de Robert Munsch. Ma mère me le lisait quand j’étais petite, et j’aime le lire à mon fils ». – Shanda W. Allez voir les commentaires des parents sur la communauté Facebook de Huggies.

Imprimer

Adeptes des groupes de jeux



Brisez la monotonie

Vous êtes une mère ou un père au foyer avec votre enfant de cinq mois, votre premier. Même si vous vivez dans la même maison depuis cinq ans, vous avez beaucoup de difficulté à trouver des gens qui sont dans la même situation que vous, des pères et mères qui cherchent à briser la monotonie que crée souvent l’obligation de prendre soin d’un enfant à la maison.

Comment trouver des gens avec qui vous avez des affinités et surtout qui ont des enfants avec lesquels votre enfant s’entendra?

Si vous êtes comme Jan, une maman du quartier sud-ouest de Houston, vous le faites de diverses manières; en utilisant vos dons pour le papotage au supermarché, en faisant montre d’un style de vie bien organisée et d’une efficacité pour déceler au radar les gens avec lesquels vous avez des affinités.

En 1998, Jan était cette mère à la recherche d’un cercle d’amis et d’occasions pour son enfant de jouer avec d’autres enfants. Elle a rapidement trouvé un groupe local affilié à une organisation nationale de «mamans» et elle s’est empressée de payer sa cotisation annuelle. Il y avait toutefois un petit problème : le lieu de rencontre du groupe et la plupart des membres se trouvaient à 20 minutes de voiture de la demeure de Jan. Un déplacement de 20 minutes peut sembler normal pour la plupart des gens, mais pour une mère qui vient tout juste de se familiariser avec la routine des couches à empaqueter dans un sac et des biberons à préparer pour des bébés qui ont leur propre horaire, un trajet de plus de 10 minutes prend des proportions alarmantes.

N’étant pas le genre à accepter une situation qui ne lui convient pas, Jan commença à chercher dans son repaire habituel : le supermarché.

«Dès que je voyais une autre maman avec des enfants de l’âge de mon fils, j’engageais la conversation, ça durait quelques minutes et lorsque je sentais qu’on avait des affinités, je lui offrais d’échanger nos numéros de téléphone», raconte-t-elle.

Et si les affinités ne se matérialisaient pas?

«Je mettais fin à la conversation en disant 'Ça m’a fait plaisir’ et je continuais mon chemin», dit-elle.

Créez votre propre groupe de jeux

En janvier 1998, après avoir repéré sept mères de jeunes enfants en se promenant dans les supermarchés, Jan commença à réunir ce groupe dans le cadre de rencontres hebdomadaires .

«Au début, ce n’était pas très organisé. J’appelais tout le monde le lundi pour leur dire où nous irions le jeudi», dit-elle.

Une fois que le groupe eut atteint le chiffre de 15 participantes, uniquement par le bouche-à-oreille, Jan utilisa ses compétences d’ancienne gestionnaire d’un cabinet de comptables pour s’organiser, distribuer à chacune des copies d’un calendrier mensuel et un répertoire téléphonique.

Depuis ce temps, le groupe a atteint le nombre de 57 participants (certains sont des papas, d’autres des grand-mères) sur la liste des adresses électroniques; 45 d’entre eux participent à divers sous-groupes qui ont été formés : un Club de recettes, les Soirées de sorties pour les mamans, les Excursions et enfin le Groupe de ceux qui offrent leurs services aux mamans; tout cela, en plus des rencontres habituelles du jeudi, sans autre publicité que le bouche-à-oreille.

Malgré le grand nombre de membres, Jan souligne qu’habituellement de 10 à 20 membres et leurs enfants se retrouvent pour chacune des activités. Chaque mois, les activités à l’horaire comprennent une excursion, une journée consacrée aux arts et spectacles et une autre consacrée à la musique (qui se tiennent dans les parcs des environs) et une visite au Children’s Museum. Pour ce qui est de trouver et de planifier des excursions, Jan se rappelle que la première année a été la plus difficile; maintenant elle se sert des calendriers précédents pour bâtir de nouveaux horaires. Les journées consacrées aux arts et spectacles et à la musique sont organisées par des mères qui ont un intérêt particulier pour ces activités. Jan les désigne, de même que celles qui dirigent les autres sous-groupes, comme les «mamans-présidentes».

En plus de ces présidentes qui relèvent de Jan et dont les plans s’ajoutent au calendrier, le groupe ne comprend pas de niveaux hiérarchiques – aucune équipe, aucun comité, aucun conseil d’administration – uniquement Jan, son PC et son cellulaire.

Jan dit qu’elle se considère chanceuse d’être liée aux membres de son groupe de jeux; selon elle, le groupe a évité le genre de problèmes qui surviennent dans les groupes, obligeant parfois les organisateurs à demander à quelqu’un de quitter le groupe. Elle croit que la magie vient peut-être de la «règle des affinités» expliquée à tous les nouveaux membres.

«Nos membres sont invités à joindre le groupe par des gens qui les apprécient», comme le souligne Jan. Bien que les membres se regroupent parfois de façon passagère en fonction de l’âge de leurs enfants, il ne s’est jamais formé de cliques.

Jan n’est plus membre d’une organisation qui exige des cotisations.

«Ce groupe ne me coûte rien, pas un sou, et grâce à ce groupe les mamans s’entraident, partagent des expériences et des conseils et nos enfants apprennent à se faire des amis», comme l’explique Jan. La gestion de l’organisation lui procure d’autres avantages. «J’aime tout ce qui touche à la gestion et il me manquait quelque chose avant d’organiser ce groupe.»

Quelques conseils

N’allez pas croire que Jan passe tout son temps à s’occuper du groupe; elle est aussi directrice d’une classe de jazz (Jazzercise) et représentante directe des ventes d’une entreprise de cosmétiques à la mode. Elle admet être une perfectionniste et elle a beaucoup d’expérience dans la gestion de groupes; quand je lui ai demandé quels conseils elle avait à donner à un parent «ordinaire» qui veut organiser un groupe de jeux :

  • Ne faites PAS de publicité. Laissez le groupe se former lentement et sûrement par le bouche-à-oreille et les invitations personnelles.
  • Pendant la première année, n’admettez pas les aidants (comme le Groupe de ceux qui offrent leurs services aux mamans et qui organisent des repas chez celle qui vient d’enfanter ou de subir une chirurgie). Profitez de la première année pour établir un calendrier hebdomadaire d’activités, ce qui vous permettra de savoir ce que les membres apprécient.
  • Si une activité n’est pas appréciée, laissez-la tomber ou remplacez-la. Pendant un certain temps, le groupe de Jan essaya de tenir des rencontres les mercredis en plus de celles du jeudi qui marchaient très bien; les rencontres du mercredi ont dû être abandonnées, faute d’assistance.
  • Ne dépensez pas d’argent sur des choses comme les salles de réunions (même les églises demandent d’être payées), les bulletins imprimés ou les envois par la poste. Servez-vous des courriels et organisez vos rencontres dans des lieux publics. De plus, maintenez le coût des activités à 5 $ ou moins; la plupart des parents qui ne travaillent plus ont réduit leur budget.
  • Ne vous faites pas de souci avec le nombre de participants. Votre groupe se formera de façon naturelle. La dimension du groupe est moins importante que l’affinité entre des membres qui sont sur la même longueur d’onde pour ce qui est des choses importantes, comme tout ce qui touche aux rapports parents-enfants.
  • Maintenez un contact personnel, appelez les membres lors de leur anniversaire de naissance ou lorsque vous ne les avez pas vus depuis un certain temps, pour voir si tout va bien.
  • Évitez le commérage.

Utilisez la «règle des affinités.» Si, dans les cinq premières minutes d’une conversation, un parent réagit négativement sur un sujet, considérez cela comme un signal d’alarme. Pas d’affinité, pas d’invitation.

Depuis qu’elle a fondé le groupe, Jan a eu un second fils et un troisième en janvier 2002. Elle veut demeurer une mère au foyer tout en travaillant comme lectrice d’épreuves, une autre de ses compétences.

Qu’arrivera-t-il lorsque ses enfants seront trop âgés pour participer au groupe de jeux? Elle essaiera de se trouver un successeur qui selon elle aura les qualités requises pour prendre soin de son «autre bébé», tout comme elle l’a fait elle-même.

Imprimer

Comment nettoyer les jouets pour bébé | Conseils pour nouvelles mamans | Huggies.com

Comment nettoyer les jouets : votre guide pour éviter les prises de tête

Votre petit ne va pas seulement jouer avec ses jouets - il va les sucer et les mâchouiller, et peut-être essayer de les mettre dans son nez. Vous voudrez donc faire en sorte que ses jouets restent aussi propres que possible (sans vous rendre folle). On se débarrasse des saletés pour vous!

Si vous voulez nettoyer des jouets en tissu ou des peluches :

Ils ont peut-être l’air tout mignon et innocent, mais les jouets en tissus peuvent abriter des bactéries et des mites (même les bébés peuvent avoir des réactions allergiques). « Plus souvent vous pourrez les laver, mieux ce sera », dit Kelly A. Reynolds, Ph. D., Professeur de Sciences environnementales à l’Université d’Arizona à Tucson. Il est particulièrement important de laver les jouets après que bébé ait été malade ou qu’un autre enfant ait bavé dessus. Pour les jouets qui se lavent à la machine, lavez-les à l’eau chaude. « Par contre, la majorité des bactéries sera éliminée dans le sèche-linge, peu importe comment les jouets ont été lavés », note Kelly, « alors séchez-les complètement à la température la plus élevée ».

Si vous voulez nettoyer des jouets en tissus ou des peluches qui ne passent pas à la machine :

Nettoyez le jouet en surface avec un vaporisateur aseptisant certifié par l’EPA qui contient du désinfectant ou de l’aseptisant. Regardez aussi l’étiquette pour voir si vous devez rincer le produit avant que l’enfant soit en contact avec le jouet. Ensuite, laissez sécher le jouet complètement à l’air libre.

Si vous voulez nettoyer des jouets en plastique :

Avant que votre enfant pose ses mains sur un nouveau jouet en plastique, lavez-le dans le tiroir supérieur de votre lave-vaisselle à haute température ou avec un cycle désinfectant. Ou nettoyez-le bien avec des lingettes désinfectantes, un vaporisateur aseptisant, ou de la javel diluée (lisez les instructions sur la bouteille pour les instructions spécifiques de dilution). « La javel est bien moins chère que d’autres produits nettoyants, tue plus de bactéries, et agit très rapidement », dit Kelly.

Si vous voulez nettoyer des jouets pour le bain :

Videz l’eau des jouets pour le bain après chaque utilisation et séchez-les pour éviter qu’ils moisissent. Faites-les tremper dans un évier avec de l’eau de javel diluée aussi souvent que vous le pouvez. Si vous pouvez voir ou sentir des champignons ou de la moisissure, jetez le jouet.

Si vous voulez nettoyer des livres rigides :

Passez des lingettes désinfectantes sur le matériel de lecture de bébé (pas les mêmes que les lingettes pour bébé). Au revoir, bactéries!

Imprimer

Jeux rigolos pour bébés | Conseils pour les parents | Super jeux pour bébés | Huggies.com

Super jeux pour bébés : des choses rigolotes que votre enfant va adorer

Même si vous possédez une tonne de jouets, les meilleurs jeux sont souvent ceux que vous, papa et Bébé, inventez. Faites preuve d’imagination – ou mettez en pratique les idées qui suivent!

Soyez le (ou la) pilote de votre bébé. « Ethan aime quand je lui fais l’avion, dit Thad Calabrese, père de trois enfants, Brooklyn, New York. « Je me mets sur le dos et je compte en le levant, et ensuite je l’embrasse pendant qu’il redescend. J’adore son rire – il faut juste que j’esquive la bave! »

Mimez là! Cette chanson pour enfants que vous ne pouvez plus vous sortir de la tête? Ne luttez pas, laissez-la vous emporter. Quand vous chantez « The Wheels On The Bus », par exemple, faites pédaler les jambes de votre bébé sur la table à langer pour « go round and round », tapotez son ventre quand vient le moment de klaxonner, et étirez doucement ses bras dans les airs quand le conducteur dit « Move on back! »

Éclaboussez Bébé. Chantonnez un extrait du thème des « Dents de la mer » (dam-DAM dam-DAM dam-DAM) quand vous bougez le gant dans l’eau et que vous dites « J’attrape tes orteils! » ou « J’attrape ton nez! » tout en aspergeant la partie du corps en question.

Naviguez. « J’étais le capitaine du bateau – en fait, une serviette sur laquelle Hailey montait », raconte Allison Rabb, mère d’un enfant, San Francisco, Californie. « Je tenais la serviette des deux bouts et je la tirais en avant et en arrière sur le sol en chantant sur tous les endroits où nous aimerions aller en bateau. On fait ça encore maintenant, alors qu’elle a 2 ans. Ce jeu lui a appris des concepts comme rapide et lent ».

Allez aux courses de chevaux. « J’ai commencé à jouer à ce jeu qu’on a baptisé ‘Ta ta’ quand mon premier avait quelques mois et finalement, tous mes enfants l’ont apprécié », raconte Natalie Benamin, mère de cinq enfants, New York City. « J’asseyais le bébé sur mon ventre, je disais ‘Et il descend!’ puis je le balançais sur l’air de l’Ouverture de Guillaume Tell (qui est aussi le thème de The Lone Ranger). Les enfants veulent encore jouer à ça bien qu’ils soient plus grands et c’est vraiment drôle parce que quand je dis ‘Et ils descendent!’ je les fais tous sauter ».

Faites-les rebondir. « Mes filles adoraient ‘Saute saute bébé’, une comptine jazzy dans laquelle je répétais les mots "Sauter" et "Bébé" et qui finissait par WHOOO! », raconte Amy London, mère de trois enfants, Fort Lauderdale, Floride. « Je les faisais sauter pendant que je chantais, et je baissais mes genoux quand j’arrivais à WHOOO. Ça marchait à chaque fois, c’était magique ».

Chante, maman! « Bon d’accord, je l’admets, je suis une ‘gleek’. J’adore les chansons et les comédies musicales. Et plus c’est quétaine, plus j’aime ça », nous confie Vanessa Butler, mère de deux enfants, Green Bay, Wisconsin. « J’aime prendre de vieilles chansons et en remplacer les mots avec mes enfants. Comme la chanson "Baby Face" que j’ai changée pour "Baby Kate" pour ma fille. Ça donne ça : ‘Baby Kate, tu es le bébé le plus mignon, Baby Kate. Et personne ne peut prendre ta place, Baby Kate!’ Allez, mieux vaut que j’arrête... »

Imprimer

Emmenez votre bébé à la piscine, c’est une bonne idée! | HUGGIES®

Après avoir flotté in utero pendant neuf mois, vous pourriez penser que votre bébé maîtrise parfaitement le dos crawlé. Il n’est pas (encore!) Michael Phelps, mais l’exposer à un milieu aquatique en plus de son bain peut vous être bénéfique à tous les deux.

Vous profitez d’un temps de baignade en tête-à-tête.

Une fois le cordon ombilical tombé, vous pouvez mettre un nouveau-né dans une piscine, à condition qu’elle soit chauffée. Il peut s’avérer très apaisant de passer du temps ensemble dans l’eau. Tenez votre bébé tout contre vous, une main soutenant sa nuque, et bougez dans l’eau tout doucement. Une fois qu’il peut maintenir sa tête, prenez-le sous les aisselles et tenez-le face à vous. Pas de téléphone, pas de tâches ménagères, juste l’occasion parfaite de regarder Bébé dans les yeux. « Les parents me disent souvent que les moments à la piscine sont les seuls qui leur permettent de passer trente minutes ininterrompues de pur bonheur avec leur enfant », dit Jenny McCuiston, deux enfants. Elle dirige la Goldfish Swim School à Birmingham, Michigan.

Votre bébé devient plus fort.

Quand votre enfant a six mois, vous pouvez suivre des cours de natation Maman-Enfants. « Cela aide les bébés à développer leur force, leur coordination et leur équilibre, des facultés très importantes pour ramper et marcher », dit madame McCuiston. Et ils aimeront probablement cela davantage que le moment du ventre (mais attention, conservez tout de même cet exercice).

Votre bébé est plus en sécurité.

Les enfants qui sont initiés aux plaisirs de l’eau dès leur plus jeune âge seront moins sujets aux risques d’accident plus tard dans leur vie, même en eaux profondes. À l’Infant Swimming Resource, à Charleston, en Caroline du Sud, Rebecca Bentz, deux enfants, enseigne à des bébés de pas plus de 6 mois à se retourner sur le dos et à flotter. Mais, cours de natation ou pas, les mêmes règles élémentaires s’appliquent : ne quittez jamais votre bébé des yeux sous aucun prétexte, pas même une seconde, lorsque vous êtes près de l’eau.

Votre bébé acquiert de la confiance.

Votre bébé va adorer découvrir comme il est facile de se mouvoir dans l’eau et cela va lui donner plus d’indépendance. Mieux, cela l’incitera également à explorer son univers à l’extérieur de l’eau. En prime: jouer avec l’eau demande tellement d’énergie qu’il mangera comme un champion olympique et dormira comme un… vous le savez bien!

Imprimer
Parcourir le contenu
Fermer
close

Notre système de points a changé

Nous modifions notre système de points de récompenses afin d'améliorer le programme de Récompenses Huggies® pour vous offrir plus de manières d'accumuler des points. Nous décuplons le coût des récompenses sur les articles. Mais pas de souci, votre solde de points est aussi multiplié par 10!

Our Points structure has changed

Découvrez ce qui a changé en matière de récompenses

Regardez cette vidéo utile pour en savoir plus sur les grandes améliorations apportées au programme de récompenses Huggies®.

Dites adieu aux codes de récompenses

Vous l'avez demandé, nous avons écouté! Voici la nouvelle manière d'accumuler vos points de récompenses Huggies®. Vous pouvez dorénavant accumuler des points plus rapidement en téléversant et en envoyant une photo de votre reçu de caisse pour tous vos achats de couches et lingettes Huggies® préférées.  

Huggies Rewards Submit Receipts instead of Rewards Codes

Envoyer vos reçus

Il existe une manière plus rapide d'accumuler des points de récompenses Huggies®! Accumuler des points en téléversant et en envoyant une photo de votre reçu de caisse pour les couches et lingettes Huggies®. Vous obtiendrez même deux fois plus de points lors de votre premier envoi de reçu! 

Soumettre mon premier reçu
Huggies Rewards Submit a receipt for points

Obtenir plus de points!

Dorénavant, il y a plus de manières d'accumuler des points! En lisant des articles, en répondant à des sondages, ou en échangeant sur Facebook ou Twitter. Plus de manières d'accumuler = plus de raisons d'aimer Huggies!

Ma page de points supplémentaires
Huggies Rewards Contact Us

Bienvenue, !

We're Sorry. The Huggies Rewards service is under maintenance and is temporarily unavailable. Please try again later.

Inscrivez-vous aux Récompenses Huggies

En cliquant sur INSCRIPTION, vous acceptez les conditions générales et Huggies® récompenses les conditions générales.

Adhérez dès aujourd'hui et recevez 500 points gratuitement! Vous commencerez aussi à accumuler les points de récompense à chaque achat. Vous pourrez ensuite utiliser les points accumulés pour obtenir des cartes-cadeaux, des couches et des lingettes gratuites, et bien plus encore!

En quittant cette page, vous serez déconnecté de votre compte Huggies. S'il vous plaît compléter votre profil de rester signé en

Retour au sommet

©2016 KCWW. TOUS DROITS RÉSERVÉS

AdChoices