Aidez-moi à raffiner mes résultats
Filtrer
Désactiver le filtre
Type de contenu
Âge du bébé

Alimentation et nutrition

Les bébés ne sont pas tous pareils, aussi ne soyez pas étonnée si l'aliment que votre tout-petit trouve délicieux ne suscite pas la même réaction de la part d'un autre bébé. Huggies répond à vos questions et vous propose des pistes de réflexion concernant l'alimentation de votre bébé.

Nous sommes désolés, aucun résultat n'a été trouvé.

  • Utilisez moins de filtres
  • Réinitialiser vos critères et essayer différents filtres

Ou essayez parcourant toutes les catégories .

Alimentation du nouveau-né | Soin du bébé | Comment nourrir un nouveau-né | Huggies.com

Comment nourrir un nouveau-né : les réponses à vos casse-têtes les plus ardus

Ouvrir la bouche, insérer la nourriture : ce sont les consignes d’alimentation que vous avez toujours suivies. Mais quand vous avez une petite bouche à nourrir, de nouvelles questions pointent leur nez. Nous avons les réponses!

J’ai nourri mon bébé il y a quatre heures, mais elle est profondément endormie. Dois-je la réveiller pour la nourrir?

Votre mère vous a peut-être dit de ne jamais réveiller un bébé qui dort, mais en vérité, certains bébés doivent être réveillés pour se nourrir s’ils n’ont pas encore atteint le poids prévu. « Mon premier enfant ne prenait pas de poids normalement, j’ai dû, dans les premiers temps de l’allaitement, le nourrir toutes les deux heures », explique Kelly Stringer, mère de deux enfants à DuBois, Pennsylvanie. Votre médecin vous guidera au mieux. Si votre nouveau-né grandit bien et dort pendant de longues périodes entre les tétées, profitez de la chance.

J’essaie d’obtenir de mon bébé de 8 semaines qu’il commence à prendre le biberon car je retourne au travail dans un mois, mais il refuse. Que puis-je faire?

« Confiez au papa, à un parent ou à un aide soignant le soin de donner le biberon au bébé de temps en temps », explique le docteur Roy Benaroch, professeur clinique adjoint de pédiatrie à l’Université Emory à Atlanta. Votre bébé vous associe avec l’allaitement, ça peut donc être plus facile et moins déroutant pour lui, si quelqu’un d’autre lui donne le biberon. Essayez diverses sortes de tétines pour trouver celles que votre bébé aime le mieux.

Comment savoir quand commencer à donner des aliments solides à mon bébé?

La plupart des bébés sont prêts pour les aliments solides entre quatre et six mois. Certains signes vous montrent que bébé est prêt : il peut s’asseoir avec un peu d’aide, il met ses doigts ou des jouets dans sa bouche, il ouvre la bouche pour montrer qu’il veut manger et il peut fermer ses lèvres autour de la cuillère et avaler la nourriture. Pour son premier repas, donnez-lui des céréales pour nourrissons enrichies en fer, mélangées à du lait maternel ou de deuxième âge. « Ne vous inquiétez pas, au début, sur la quantité que le bébé ingère », explique le Dr Benaroch. « Ces premières gorgées servent plus à s’entraîner qu’à réellement s’alimenter ». Si votre bébé ne semble pas intéressé, faites marche arrière et refaites une tentative quelques jours après. Rassurez-vous, il mangera bientôt comme un champion.

J’aimerais commencer à tirer mon lait pour faire une réserve de lait maternel. Quel est le meilleur moment de la journée pour tirer mon lait?

De nombreuses mamans trouvent que leur pic de production est plus grand soit au lever le matin, soit tard dans la soirée. « Si mon stock au congélateur diminue », explique Lisa Staton, mère de deux enfants à Seattle, Washington, « je tire mon lait 15 ou 20 minutes juste avant d’aller me coucher. C’est d’ailleurs relaxant ».

Je suis incapable d’allaiter pour diverses raisons, et je veux donner à mon bébé le meilleur type d’alimentation. Les préparations organiques valent-elles leur prix plus élevé?

L’opinion des pédiatres varie. Certains estiment qu’une alimentation essentiellement organique est plus saine pour les bébés. Mais d’autres soulignent que les préparations pour bébé sont très réglementées aux États-Unis, et qu’il n’y a aucune preuve que les préparations organiques sont meilleures pour les bébés. Parlez-en avec votre pédiatre pour prendre la meilleure décision pour vous et votre enfant.

Imprimer

La liste à faire en attendant bébé

Imprimer

Une chambre de bébé organisée existe-t-elle vraiment? Certainement

Évidemment, un petit désordre s'installera (d'accord, un grand désordre) avec l'arrivée de votre bébé, mais si des éléments sont en place pour vous aider à garder la chambre de bébé en ordre, le nettoyage se fera en un clin d'œil, ce qui signifie plus de temps de qualité avec votre bébé.

Organiser le placard

Le tout débute par l'organisation et l'utilisation adéquate de tout l'espace disponible dans votre chambre de bébé. De nombreux produits sont offerts qui constituent des éléments fonctionnels pour la chambre de bébé et qui offrent également de l'espace de rangement supplémentaire.

Examinez le caractère fonctionnel du futur placard de bébé. Vou voulez vous assurer de pouvoir utiliser tout l'epace, qu'il soit grand ou petit. Y a-t-il suffisamment de tringles de suspension, de tablettes et même de tiroirs? Si ce n'est pas le cas, de nombreux éléments de rangement supplémentaires pour placard sont offerts à des endroits comme Target, Home Depot et Lowe's que vous pouvez ajouter à votre placard existant sans devoir tout rénover. ClosetMaid fabrique certaines pièces abordables que vous pouvez installer vous-même ou simplement ajuster en fonction de la disposition actuelle de votre placard.

Trouver de l'espace de rangement

Avouons-le : Le lit prend beaucoup d'espace dans la chambre d'enfant. Mais il offre également un avantage — un espace de rangement caché sous le lit. Jessica Stone, maman de Tyler, 3 mois, ne jure que par son tiroir coulissant, qui se glisse sous le lit. Il est idéal pour ranger des articles supplémentaires que vous n'utilisez pas tous les jours. Vous pouvez également utiliser de simples bacs de rangement en plastique, comme ceux vendus par Rubbermaid, dans lesquels ranger certains articles non essentiels.

Le rangement à compartiments pour changer les couches Munchkin est très pratique lorsque vous changez bébé. Avec ses huit poches pour les couches, les débarbouillettes, les crèmes, les poudres, etc., ce petit numéro placé à vos côtés vous aidera à simplifier le processus de changement de couche, tout en vous permettant de libérer les tablettes et tiroirs supplémentaires de la table à langer pour d'autres articles.

Les coffres à jouets peuvent permettre de ranger rapidement la myriade de jouets que votre petit accumulera certainement, mais ils sont souvent encombrants et prennent beaucoup d'espace. S'il n'y a pas suffisamment d'espace dans la chambre de bébé pour y placer un coffre à jouets, songez à un sac à jouets qui peut être fixé à la table à langer. Allison Handler, mère de deux enfants, en a accroché plusieurs différents au mur comme décorations. Le meilleur dans tout ça, c'est qu'on ne voit pas ce qui s'y trouve, alors Allison y insère des vêtements et des couches supplémentaires.

Organiser la salle de bain

L'heure du bain est drôlement plus agréable pour bébé avec des jouets et des bulles, sans oublier un canard en caoutchouc! Mais tout cela peut encombrer la salle de bain pour les autres membres de la famille. Installez le rangement en coin pour le bain Secure Baby, un sac en filet avec différents compartiments qui se fixe au bain et aux murs de la douche avec des ventouses. Voilà — l'heure du bain est parfaitement organisée!

Un dernier conseil — n'oubliez pas que le moins vaut parfois vraiment le plus. Soyez réaliste quant à ce que votre bébé et vous aurez réellement besoin et utiliserez. Ce n'est pas parce qu'il existe des millions de produits pour bébés que vous devez tous les posséder. Gardez votre liste de registre à sa plus simple expression, limitez-vous aux essentiels et découvrez ce dont vous pourriez avoir besoin et ce que vous pourriez utiliser au fur et à mesure que votre bébé grandit. Songez seulement à tout cet espace que vous conserverez pour jouer!

Par : Molly Cerreta Smith

Un article de

Imprimer

La lune de miel est terminée... mais pas la lune de miel prénatale

Vous méritez un voyage relaxant avant la venue de bébé. Suivez nos conseils pour voyager en sécurité et agréablement.

Voyagez en toute sécurité

Selon l'American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG), le moment idéal pour voyager est entre les quatorzième et vingt-huitième semaines de grossesse. L'ACOG recommande aussi aux mamans d'avoir une copie de leur dossier médical de grossesse et d'obtenir l'adresse de l'hôpital le plus près à destination — juste au cas. Vérifiez auprès de votre compagnie aérienne ou de votre croisiériste si elle impose des restrictions de voyage aux femmes enceintes. Vous voudrez peut-être voyager au cours du deuxième trimestre de votre grossesse quand vous ne souffrez plus de nausées et avez plus d'énergie. Si vous attendez au troisième trimestre pour entreprendre votre lune de miel prénatale, demandez à votre professionnel de la santé s'il est risqué de prendre l'avion. Les compagnies aériennes et les croisiéristes peuvent aussi vous fournir des directives particulières sur les voyages pendant la grossesse.

Choisir la destination

Désirez-vous vous envoler vers une destination particulière ou rester près de la maison? Un bon point de départ est le site Web babymoonfinder.com. Ashley King a créé ce site après avoir eu de la difficulté à trouver une destination propice à une lune de miel prénatale lors de sa première grossesse. Son site répertorie maintenant 200 destinations de lune de miel prénatale dans le monde, dont plusieurs pour les futurs parents soucieux de leur budget.

Si vous êtes plutôt du type couette et café, un autre site à consulter est BnBfinder.com, qui offre des forfaits spéciaux de lune de miel prénatale dans des gîtes touristiques d'un bout à l'autre du pays. Par exemple, une lune de miel prénatale au gîte Montgomery Inn de Versailles, Kentucky, coûte 365 $, taxe en sus. Le forfait inclut du cidre pétillant sur glace, des fraises trempées dans le chocolat, un casse-croûte ouvert jour et nuit, des oreillers de corps pour le confort de maman, des peignoirs et l'accès à des spas à température contrôlée. Assurez-vous toutefois de demander à votre professionnel de la santé si vous pouvez utiliser un spa en toute sécurité pendant votre grossesse.

Budget pour une lune de miel prénatale

Megan Hendricks de Tampa, en Floride, et son conjoint ont décidé de consacrer un budget d'environ 300 $ à une lune de miel prénatale, y compris l'essence, les repas et l'hébergement. « Nous avons roulé pendant une heure et loué une résidence de vacances sur la plage Pass-a-Grille pour le week-end. Ce fut agréable, relaxant et très économique. Nous avons même pris le petit déjeuner et fait un barbecue une fois à la maison pour économiser. »

Rapprochez-vous de votre partenaire

Les lunes de miel prénatales sont une excellente occasion pour les partenaires de trouver le repos et la détente dont vous avez grandement besoin, tous les deux. « Durant une grossesse, tout tourne autour de la femme, et quand le bébé arrive, tout tourne autour de lui, commente Jack Miller, futur papa. Une lune de miel prénatale est une des rares fois où vous pouvez « vous » célébrer en tant que couple. »

Récemment, Jack et sa femme Cathy ont fait une croisière Carnival qui ne leur a coûté que 250 $ par personne. « Ce voyage s'imposait pour nous permettre de profiter de temps de qualité ensemble, de nous détendre, de faire le point sur nos vies et d'envisager les changements à venir sous peu. »

Une lune de miel prénatale sédentaire

« Pour des couples comme nous soucieux de leur budget, je suggère de créer sur mesure votre propre lune de miel prénatale si vous n'en trouvez pas une qui vous convient parfaitement », conseille la fondatrice de babymoonfinder.com.

Shannon Choe est une maman qui a organisé un voyage dans sa propre ville. « Nous attendons notre troisième enfant, alors nous avons trouvé une gardienne pour les deux autres et avons réservé une chambre d'hôtel, un spa et un brunch à Philly. Ce fut formidable de dormir, se faire masser et manger de la bonne bouffe à volonté. »

Imprimer

Quoi mettre dans votre sac de naissance?

Lorsqu'elles se préparent pour l'hôpital, certaines personnes ont tendance à préparer leurs bagages comme si elles déménageaient dans un autre pays. D'autres personnes n'amènent que leur mari. Ces deux extrêmes ne sont probablement pas les meilleures idées, alors voici quelques listes que vous aimerez peut-être. Jetez un coup d'œil — nous avons peut-être pensé à quelque chose qui pourrait vous être utile pour ce grand voyage.



Alors — que voulez-vous mettre dans votre sac de naissance?



Les essentiels : vous y avez probablement déjà pensé, mais...

  • Formulaires/documents d'admission
  • Livre sur les noms de bébé
  • Appareil photo ou caméra vidéo
  • Films et rubans
  • Argent
  • Téléphone/carte téléphonique
  • Chargeur pour votre téléphone (ne l'oubliez pas)
  • Cadeau pour les frères et sœurs
  • Carte d'assurance-maladie
  • Livre de référence sur la grossesse et la naissance
  • Plan d'accouchement (si vous en avez un)


Articles additionnels à prendre en considération pour le travail :

  • Ballon d'accouchement
  • Débarbouillette de la maison (peut-être avec une couleur ou un motif différent, pour qu'elle ne se retrouve pas dans la lessive de l'hôpital)
  • Bouteille d'eau chaude
  • Suçons et bonbons durs (pour la bouche sèche)
  • Lotion ou poudre (pour massage)
  • Huiles pour massage ou aromathérapie
  • Balles de tennis (pour massage du dos)
  • Montre ou chronomètre (avec une seconde main pour le minutage des contractions)


Articles additionnels à prendre en considération pour le confort :

  • Livres/magazines
  • Petite glacière avec breuvages et collations
  • Lecteur de CD/audio
  • CD
  • Oreiller supplémentaire (peut-être avec une taie d'oreiller colorée pour qu'elle ne se retrouve pas dans la lessive de l'hôpital)


Articles additionnels à prendre en considération pour votre partenaire :

  • Vêtements de rechange
  • Grignotines
  • Documents à lire


Articles additionnels à prendre en considération pour après la naissance de bébé :

  • Carnet d'adresses
  • Livre de bébé
  • Cartes/notes de remerciement
  • Grand sac pour rapporter à la maison les cadeaux et les effets de l'hôpital
  • Liste de numéros de téléphone


Articles additionnels à prendre en considération pour l'habillement :

  • Robe de chambre
  • Vêtements amples et confortables
  • Robe de nuit
  • Soutiens-gorge à bonnets ouvrants
  • Compresses d'allaitement
  • Pantoufles
  • Bas épais
  • Sous-vêtements


Articles additionnels à prendre en considération pour les soins personnels :

  • Barrettes/bandeaux (élastiques)
  • Savon pour le corps
  • Brosse/peigne
  • Boîtier/produits pour lentilles de contact
  • Soie dentaire
  • Désodorisant
  • Bouchons d'oreille
  • Masque pour les yeux
  • Savon pour le visage
  • Lunettes
  • Baume pour les lèvres/ChapStick
  • Lotion
  • Maquillage/cosmétiques
  • Serviettes Maxi
  • Rince-bouche/menthes
  • Médicaments sur ordonnance que vous prenez
  • Shampooing/revitalisant
  • Brosse à dents/dentifrice


Articles additionnels à prendre en considération pour le bébé :

  • Siège d'auto approuvé
  • Couches pour le retour à la maison
  • Vêtements pour le retour à la maison
  • Chapeau/bonnet
  • Petites couvertures


Imprimer

Une grande fête d’anniversaire... ou un grand gâchis?

Le lendemain du deuxième anniversaire de son fils, un père de famille décrit la fête : « Nous avions tout prévu. Beaucoup d’enfants, des ballons, des montagnes de cadeaux, des jeux et des faveurs, un gros gâteau et de la crème glacée. Tout le monde s’est amusé sauf Jason. Il n’a pas arrêté de pleurer. »

Il se peut que « tout » ait été un peu trop pour le petit Jason. Il aurait probablement été plus à l’aise dans une fête à plus petite échelle. Les parents d’enfants en bas âge planifient souvent ce genre d’anniversaire en se remémorant ceux de leur propre enfance, sans se rendre compte que leurs souvenirs remontent sans doute à l’âge de sept ou huit ans, et non de seulement deux ! S’il y a trop d’animation, un enfant de cet âge peut se sentir submergé et désorienté.

Les meilleurs anniversaires pour les tout-petits sont les petites fêtes toutes simples. Rappelez-vous des conseils suivants lorsque vous planifiez l’anniversaire de votre bambin :

Prévoyez une liste d’invités et d’activités qui convient à un enfant en bas âge

Pour maximiser le plaisir et éviter la détresse, n’invitez que quelques enfants (trois ou quatre au plus), choisissez l’heure de la fête pour qu’elle ne coïncide pas avec celle de la sieste et évitez les jeux de compétition.

Laissez tomber les cadeaux

Vous devez savoir que les enfants de deux ans ne comprennent pas le concept d’anniversaire et que tous ceux présents s’attendront à recevoir eux aussi un cadeau si on en offre au vôtre. Pour éviter les cris et les déceptions, vous pourriez demander aux mamans des invités de ne pas apporter de cadeau. Ou alors, prévoyez un petit cadeau — identique — pour chacun des enfants, qu’ils ouvriront en même temps.

Cachez les jouets

Avant l’arrivée des invités, faites disparaître tous les jouets qui ne seront pas utilisés lors de la fête. Étant donné que les jeunes enfants ont de la difficulté à partager, tout jouet en plus risquera de provoquer des querelles inutiles. Essayez de confiner la fête à une seule pièce et videz-la de tout objet qui pourrait être endommagé pour vous éviter d’avoir à vous inquiéter.

C’est peut-être la première fois que vous devrez divertir un groupe dont les participants ont deux ans. Voici un exemple de programmes appropriés pour un jeune enfant :

Accueillez chacun des invités et laissez les enfants jouer librement entre eux.
  • Ne vous attendez pas à ce que votre bambin de deux ans soit un hôte attentionné.
  • Un peu plus tard, lisez une histoire à ceux qui veulent écouter.
  • Servez des rafraîchissements. Les petits de cet âge mangent rarement des portions de gâteau, alors servez plutôt de petits gâteaux individuels ou des biscuits décorés.
  • Faites-les s’asseoir en cercle sur le plancher pour des chansons et des jeux de groupe.
  • Par exemple, faites rouler un ballon de plage d’un côté à l’autre du cercle. Faites-les jouer à des jeux manuels simples ou à des jeux de reconnaissance de mots comme « Peux-tu cligner des yeux ? Qui peut taper des mains? »
  • Faites jouer de la musique et faites-les défiler dans la maison comme une parade.
  • Faites en sorte que la fête ne dure pas trop longtemps. Elle ne doit pas durer plus d’une heure ou deux.
  • Aidez-les à partir plus facilement et avec le sourire en remettant des petits cadeaux aux jeunes invités à leur départ.

Imprimer

Conseils pour nouvelles mamans | Reprendre le travail après un bébé | Huggies.com

Conseils pour les nouvelles mamans : retourner travailler après un bébé

Embrasser votre bébé tous les matins pour lui dire au revoir peut être difficile. Rendez la transition vers le retour au bureau plus facile avec ces quelques conseils.

Mettez en place un système de garderie avant de retourner travailler. « Je me suis inscrite à des forums de parents en ligne alors que j’étais encore enceinte, et j’ai constitué un réseau avec d’autres parents du coin pour trouver des options de garderie », raconte Julia Levy, mère de deux enfants, Austin, Texas. « Ce n’est vraiment pas quelque chose que j’aurais voulu faire dans la confusion d’après la naissance. Savoir que mon bébé serait entre de bonnes mains quand je repartirais au travail m’a aidée à me relaxer pendant mon congé de maternité ».

Parlez haut et fort d’un temps partiel. « Quand j’étais à 16 semaines de grossesse, j’ai parlé avec mon patron et je lui ai demandé s’il serait possible de travailler à temps partiel », raconte Jennifer Rouse, mère de trois enfants, Albany, Oregon. « On a fini par trouver une solution qui me donnait la souplesse de travailler depuis chez moi trois jours par semaine. En exprimant avec respect mes besoins et en étant ouverte aux suggestions, j’ai aidé mon employeur à m’aider à faire un retour au travail en douceur ».

Faites-en un effort d’équipe. « Mon conjoint a pris juste quelques jours de congé après la naissance de notre fille, et ensuite il a pris une semaine entière quand je suis retournée au travail », raconte Jessica Meierotto, mère de deux enfants, Des Moines, Iowa. « Du coup, cette semaine-là a été tellement plus facile! Je n’avais qu’à me préoccuper de sortir au lieu de devoir emmener ma fille à la crèche. Et puis c’était bien pour eux deux de pouvoir passer du temps ensemble ».

Ne vous laissez pas envahir par la culpabilité. « Soyez honnête avec vous-même sur la manière dont vous vous sentez de reprendre le travail », dit Carrie Contey, Ph.D., consultante pour jeunes parents et auteure. « Reconnaissez que parfois vous êtes triste de laisser votre bébé, et que parfois vous êtes heureuse d’aller travailler. C’est tout à fait naturel. Et essayez de prendre soin de vous – mangez bien, dormez autant que possible. Ce n’est pas du luxe – quand vous êtes bien physiquement, vous vous sentez moins débordée ».

Soyez organisée. Décidez à l’avance avec votre conjoint comment vous allez partager et surmonter les tâches ménagères une fois que vous aurez repris le travail. Qui penserait à se disputer alors qu’il y a un bébé à aimer?

Décorez votre bureau. Le premier jour de la reprise du travail, prenez avec vous quelques photos de votre bébé encadrées – pour votre plaisir, bien sûr, mais aussi pour engager la conversation avec des collègues qui sont parents sur le fait que vous êtes une nouvelle maman. Vous vous sentirez moins seule de savoir que les collègues ont eu des incidents de régurgitation sur eux le matin à l’heure du petit-déjeuner.

Ayez la tête à ce que vous faites. « Quand vous êtes avec votre enfant, soyez avec votre enfant, parlez, chantez, câlinez, et ne vous souciez pas de questions professionnelles », recommande Carrie. « Et quand vous êtes à votre travail, essayez de le rendre satisfaisant, avec des pauses planifiées pour appeler la gardienne. Vous concentrer sur ce que vous faites là où vous êtes vous aidera à vous sentir épanouie ».

Imprimer

Conseils et astuces pour parents

Les principaux avantages à être papa

Appelez votre chéri à l’ordinateur et montrez-lui ça!

  • Premièrement, il y a la biologie : pas de nausées du matin, pas de prise de poids de 30 livres (bon, d’accord, peut-être 5), et pas d’accouchement.
  • Et puis, l’allaitement. On ne sait pas pourquoi les hommes ont des mamelons, mais est-ce que vous n’êtes pas content qu’ils soient purement décoratifs?
  • Tout ça mis à part, une fois que vous avez tenu ce bébé pour la première fois ou que vous regardez ses yeux de tout près pendant que vous arpentez la chambre, vous savez que ce bébé est absolument le vôtre, autant qu’il le sait.
  • Le maillot de l’équipe ridiculement mignon disponible dans les tailles naissance à 4 ans, pour garçons et filles.
  • La défense de l’incompétence. Vous savez sans aucun doute qu’elle s’occupera des couches malodorantes si vous vous y prenez mal. Mais vous devriez quand même lire ceci.
  • Un mot : « pa-pa »
  • Et pourtant, il n’y a rien qui vaut plus que ces moments où votre état de parent en alternance (un morceau de scotch pour sécuriser la couverture enroulée, la guitare imaginaire pour calmer les pleurs de 5 heures) l’emporte sur la façon de faire de Maman.
  • Cette première bosse faite par un petit poing.
  • Les porte-bébés sont diablement séduisants sur les papas.
  • La façon adorable dont vous faites : « Bzzzzzz » fait l’avion! « Pin-pon pin-pon » fait l’ambulance! « Vroum vroum » fait la moto! « Pffuiiit » fait le golfeur!
  • Vous avez maintenant un ami qui ne vous jugera pas si vous faites des, euh, bruits bien à vous.
  • Du maïs soufflé et de la barbe à papa dans différents cirques, carnavals, spectacles sur glace et autres activités qui sont bien plus drôles que vous voulez bien l’admettre.
  • Votre enfant renforcera complètement vos bonnes raisons d’avoir un chien.
  • « Tu veux un câlin, Papa? »

Ne ratez pas les principaux avantages à être une maman .

Imprimer

Ramenons bébé à la maison

  • La veille de votre congé de l'hôpital, envoyez autant de choses que possible à la maison, particulièrement les fleurs, les plantes, les cadeaux et tous les gros articles.
  • Vous porterez probablement encore des vêtements de maternité — ou à tout le moins, des vêtements amples et confortables — pour au moins deux semaines. Pour les deux à six prochains mois, soyez prête à porter des vêtements au moins deux tailles plus grandes que vos vêtements d'avant la grossesse.
  • Lorsque vous quitterez l'hôpital, vou serez probablement escortée à la porte en fauteuil roulant. Certains hôpitaux vous permettent de marcher jusqu'à la porte sans escorte. Une fois que l'infirmière ou l'aide vous accordent la sortie, ne portez que votre bébé et votre sac à main, ainsi qu'un linge en cas de reflux du bébé. Demandez à la personne qui vous accompagne à votre domicile de transporter tout le reste.
  • Une nouvelle maman marche plus lentement que d'habitude, particulièrement après une césarienne. Prenez votre temps! Quitter l'hôpital est toujours plus long que prévu. Si vous prenez encore des analgésiques, gardez-les sous la main afin d'être à l'aise durant le retour à la maison.
  • Demandez à la personne qui vous accompagne d'approcher la voiture de la porte de l'hôpital.
  • Si vous n'avez jamais placé un bébé dans un siège d'auto, ne sous-estimez pas la complexité de cette étape la première fois. Vous devriez avoir au moins déjà lu les instructions auparavant et vous être préférablement pratiqué à la maison. Certaines mères préfèrent placer bébé dans le siège d'auto lorsqu'elles sont encore à l'hôpital, puis installer le siège dans la voiture.
  • N'oubliez pas que vous ne devriez jamais placer le siège d'auto devant un coussin gonflable. Les pédiatres recommandent également de ne pas laisser un bébé dans un siège d'auto pendant plusieurs heures. Une fois en route, résistez à la tentation de prendre bébé dans vos bras pour le réconforter ou le nourrir. Si vous devez le sortir de son siège, demandez au conducteur de se ranger sur le côté de la route.
  • En hiver, demandez à votre famille d'hausser la température de votre domicile à 72 degrés F la veille de votre retour, afin que la température soit comparable à celle de la chambre d'hôpital. Une fois que vous êtes à la maison, vous pouvez baisser la température d'un degré chaque jour jusqu'à ce que vous atteigniez la température normale de votre domicile.
  • Pour éviter des trajets inutiles à la pharmacie pour votre partenaire, faites préalablement vos réserves de serviettes hygiéniques pour les quatre à six semaines (serviettes spéciales post-partum, ultra longues et ultra absorbantes pour les premiers jours ou serviettes de nuit, puis serviettes normales pour le jour et la nuit, et, finalement, serviettes plus petites pour les jours de flux léger).
  • Avant de quitter l'hôpital, demandez le numéro direct de la maternité et le nom d'une ou de deux infirmières (ainsi que leurs heures de travail) que vous pourrez appeler de la maison si vous avez une question importante. De nombreux hôpitaux offrent un service d'appel ou «ligne de réconfort» pour les nouvelles mamans qui ont des questions.

Imprimer

Ce que vous devez savoir sur les sièges auto | Huggies.com

Ce que vous devez savoir sur les sièges auto

L e siège auto est la pièce la plus importante de l’équipement pour bébé – Vous ne pourrez pas ramener votre bébé de l’hôpital à la maison si vous n’en avez pas. Avant de passer au volant, lisez ceci.

1. Plus cher ne veut pas dire plus sûr. Tous les fabricants de sièges auto doivent répondre aux mêmes normes de sécurité standard, remarque Alisa Baer, médecin, pédiatre basée à New York et instructrice certifiée pour la sécurité de l’enfant passager. « La première fois que j’ai acheté un siège, j’ai réalisé que la différence de prix est souvent due au nom du fabricant ou à un tissu plus luxueux », raconte Jill Hunt, mère de trois enfants, Atlanta, Géorgie. Ce qui est bien plus important, c’est de vous assurer que le modèle convient à votre voiture.

2. Préférez plutôt du neuf à de l’occasion. L’Académie américaine de pédiatrie (AAP) et le Bureau national pour la sécurité routière sur les autoroutes (National Highway Traffic Safety Administration – NHTSA) conseillent de ne pas acheter un siège d’occasion si vous ne connaissez pas son histoire (pour vous assurer que le siège n’a pas connu d’accidents) : il ne faut pas que le siège ait plus de six ans, qu’il soit abîmé, que certaines parties ou instructions manquent, ou que le siège ait été rappelé (vérifiez sur safercar.gov ou appelez l’assistance en ligne de NHTSA pour la sécurité des véhicules au 888-327-4236). La Dre Baer, qui dirige le site Web The Car Seat Lady, nous dit « Si vous avez un doute, il vaut mieux acheter un nouveau siège auto – c’est le seul produit que les parents achètent qui a le potentiel de sauver la vie d’un enfant ».

3. Assurez-vous qu’il est installé correctement. Un technicien certifié pour la sécurité des enfants passagers peut vous apprendre comment installer le siège correctement. Pour en trouver un près de chez vous, allez sur seatcheck.org ou appelez le 1-866-SEAT-CHECK. Breanna Gunn, mère d’un enfant, Friendswood, Texas, a été aidée par un technicien formé à son bureau de police local : « Étant nouvelle maman, j’étais soulagée de trouver quelqu’un qui pouvait s’assurer que le siège était bien installé dans ma voiture ».

4. Maintenez les sangles ajustées. En hiver, les combinaisons pour la neige ou les gros manteaux peuvent empêcher les sangles de se positionner correctement. La Dre Baer recommande plutôt d’habiller le bébé avec trois couches fines, comme un cache-couche, un pyjama à pieds, et un chandail boutonné, et puis d’ajouter une couverture (au-dessus des sangles, qui doivent être serrées contre le corps du bébé).

5. Gardez le bébé dos à la route aussi longtemps que possible. Vous pouvez être impatiente de changer le siège pour le positionner face à la route, mais l’AAP recommande que les enfants restent dos à la route le plus longtemps possible – jusqu’à ce qu’ils atteignent la taille et le poids limites établis par le fabricant de sièges auto. (Au minimum, les bébés devraient rester dos à la route jusqu’à ce qu’ils aient un an et qu’ils pèsent au moins 20 livres/10 kg). La Dre Baer explique que « des études montrent que même les enfants âgés de 3 et 4 ans sont cinq fois plus en sécurité lorsqu’ils sont dos à la route que face à la route ». Soyez prudente!

Imprimer
Parcourir le contenu
Fermer
close

Notre système de points a changé

Nous modifions notre système de points de récompenses afin d'améliorer le programme de Récompenses Huggies® pour vous offrir plus de manières d'accumuler des points. Nous décuplons le coût des récompenses sur les articles. Mais pas de souci, votre solde de points est aussi multiplié par 10!

Our Points structure has changed

Découvrez ce qui a changé en matière de récompenses

Regardez cette vidéo utile pour en savoir plus sur les grandes améliorations apportées au programme de récompenses Huggies®.

Dites adieu aux codes de récompenses

Vous l'avez demandé, nous avons écouté! Voici la nouvelle manière d'accumuler vos points de récompenses Huggies®. Vous pouvez dorénavant accumuler des points plus rapidement en téléversant et en envoyant une photo de votre reçu de caisse pour tous vos achats de couches et lingettes Huggies® préférées.  

Huggies Rewards Submit Receipts instead of Rewards Codes

Envoyer vos reçus

Il existe une manière plus rapide d'accumuler des points de récompenses Huggies®! Accumuler des points en téléversant et en envoyant une photo de votre reçu de caisse pour les couches et lingettes Huggies®. Vous obtiendrez même deux fois plus de points lors de votre premier envoi de reçu! 

Soumettre mon premier reçu
Huggies Rewards Submit a receipt for points

Obtenir plus de points!

Dorénavant, il y a plus de manières d'accumuler des points! En lisant des articles, en répondant à des sondages, ou en échangeant sur Facebook ou Twitter. Plus de manières d'accumuler = plus de raisons d'aimer Huggies!

Ma page de points supplémentaires
Huggies Rewards Contact Us

Bienvenue, !

We're Sorry. The Huggies Rewards service is under maintenance and is temporarily unavailable. Please try again later.

Inscrivez-vous aux Récompenses Huggies

En cliquant sur INSCRIPTION, vous acceptez les conditions générales et Huggies® récompenses les conditions générales.

Adhérez dès aujourd'hui et recevez 500 points gratuitement! Vous commencerez aussi à accumuler les points de récompense à chaque achat. Vous pourrez ensuite utiliser les points accumulés pour obtenir des cartes-cadeaux, des couches et des lingettes gratuites, et bien plus encore!

En quittant cette page, vous serez déconnecté de votre compte Huggies. S'il vous plaît compléter votre profil de rester signé en

Retour au sommet

©2016 KCWW. TOUS DROITS RÉSERVÉS

AdChoices