Aidez-moi à raffiner mes résultats
Filtrer
Désactiver le filtre
Type de contenu
Âge du bébé

Alimentation et nutrition

Les bébés ne sont pas tous pareils, aussi ne soyez pas étonnée si l'aliment que votre tout-petit trouve délicieux ne suscite pas la même réaction de la part d'un autre bébé. Huggies répond à vos questions et vous propose des pistes de réflexion concernant l'alimentation de votre bébé.

Nous sommes désolés, aucun résultat n'a été trouvé.

  • Utilisez moins de filtres
  • Réinitialiser vos critères et essayer différents filtres

Ou essayez parcourant toutes les catégories .

Adieu Biberon

De nombreux pédiatres recommandent de sevrer l’enfant du biberon à l’âge de 12 à 18 mois. En effet, le fait de sucer un biberon (ou une suce, ou son pouce) au-delà de cet âge modifie graduellement la forme de la bouche et risque de mener à une malformation de l’arche dentaire et, éventuellement, à un problème d’élocution. De plus, alors que les gobelets à bec ont une soupape, ce n’est pas le cas des biberons — autrement dit, le lait artificiel, le lait ou le jus dégoutte continuellement et s’accumule autour des dents, provoquant ainsi la carie dentaire.

Comment faire le grand pas

Pour passer du biberon au gobelet, invitez d’abord votre bébé à jouer avec le gobelet lorsqu’il n’a pas vraiment faim ou soif, pour éviter qu’il ne s’énerve parce qu’il ne comprend pas tout de suite comment s’en servir. Une fois qu’il a compris comment faire, remplacez progressivement les repas au biberon jusqu’à les éliminer totalement sur une période d’une semaine ou plus. Terminez par le biberon qu’il aime le plus, habituellement le dernier avant le coucher ou la sieste.

Intensifiez les câlins

Offrez un maximum de contacts physiques et de câlins à votre bébé lorsque vous remplacez les derniers biberons, pour que seuls les biberons lui manquent, et non votre affection en plus. Comme pour les biberons, n’autorisez pas votre enfant à apporter au lit un gobelet de lait.

Faites le tour des boutiques pour choisir vos gobelets

Si votre enfant résiste fortement à saisir un gobelet, essayez-en un de forme ou de style différent. Vous pouvez même essayer de lui laisser choisir lui-même son gobelet. Il peut s’avérer qu’un type de soupape, de bec ou de poignée lui convienne mieux qu’un autre.

Sandy et Marcie Jones sont les auteurs de Great Expectations : Baby’s First Year. Commandez votre exemplaire chez Barnes & Noble

Imprimer

Sorties avec les enfants | Bon temps avec vos enfants | Huggies.com

Du bon temps avec vos enfants

Oui, les jouets rendent les enfants super heureux, mais passer du temps avec les parents, c’est pour eux le summum du bonheur. Les idées de sorties suivantes sont à intégrer dès maintenant à votre liste de choses à faire.

Il n’y a pas de « petites » conversations. « Je fais quelque chose que j’intitule "le garçon sur mon dos" avec mon petit de trois ans », explique Nick Morgan, père de deux enfants à Chapel Hill, Caroline du Nord. « À l’heure du coucher, je m’installe sur son lit et il s’allonge sur mon dos, nous parlons de ce qui s’est passé pendant la journée, puis nous passons en revue tous ses camarades d’école et leur disons "bonne nuit" à chacun. C’est notre petit bonheur à nous que nous attendons avec hâte chaque jour ».

Explorez l’extérieur. « Je fais des sorties nature avec mes jumeaux », raconte Kristi Morris, mère de deux enfants à Incline, Nevada. « Nous passons plusieurs heures à ramasser nos choses préférées, comme de jolies feuilles, puis une fois rentrés, nous les mettons dans un livre. Avec mon aide, nous écrivons le détail de l’objet trouvé, où nous l’avons ramassé, et pourquoi il leur fait penser à une saison en particulier ».

Les courses, c’est le fun! « Ma petite fille de 3 ans et moi-même adorons notre routine hebdomadaire qui consiste à aller ensemble à l’épicerie », explique Paul Shrater, père de deux enfants à Simi Valley, Californie. « Nous attrapons le "caddy voiture" et elle m’aide à tenir le sac ouvert pour ajouter les produits et c’est elle quoi choisit où les mettre. Parfois, on s’achète même une petite douceur que nous partageons sur le chemin de retour ».

Créer quelque chose de spécial. Erin Wing, mère de trois enfants à Issaquah, Washington, a constitué des livres d’alphabet avec ses jeunes enfants. Elle prend en photos les choses préférées de ses enfants ou autres autour et dans la maison, puis les assemble dans un cahier, et laisse les enfants dessiner les lettres correspondant à l’image -« C » pour une photo de leur chat par exemple. Cela permet d’enseigner aux enfants l’alphabet, « et de s’amuser ensemble », ajoute-t-elle.

Pas de stress sur ce que vous faites. « Ce n’est pas l’activité que vous faites ensemble qui compte, c’est la relation et la connexion qui s’opèrent entre vous », explique Fran Walfish, thérapeute pour enfants et familles à Beverly Hills, Californie. « Vous pouvez creuser pour observer des vers dans le jardin, marcher dans la rue et compter les chiens et chats, ou aller dans la cuisine et laisser votre enfant se régaler de crème glacée. La clé est d’établir un contact visuel et de placer vos bras autour de votre enfant, et c’est un pur moment de bonheur ».

Imprimer

Maman, que vous êtes belle!

Imprimer

Ce qu’on ne vous a jamais dit à propos de la période postnatale

Retour à la réalité

Lorsque vous imaginez la naissance de votre enfant, vous le faites sûrement avec de bonnes intentions. Vous visualisez le moment magique lorsque vous réveillerez doucement votre partenaire en lui chuchotant que le moment est arrivé. Sauf que dans votre fantasme, vous ressemblez à Jennifer Aniston dans l’épisode de Friends lorsque son personnage donne naissance à son bébé. Vous vous voyez toujours comme elle à la fin de votre fantasme lorsque vous agrippez la main de votre partenaire, que vous souriez aux médecins et aux infirmières dans la salle d’accouchement aseptisée et que vous poussez allègrement pour mettre votre enfant au monde. C’est probablement à cet instant que se termine votre fantasme.

C’est tout à fait normal de voir la vie en rose.

Toutefois, nous sommes également d’avis que vous gagneriez à recevoir une dose de réalité, et puisque nous avons déjà eu des enfants, nous vous offrons quelques conseils pratiques concernant la période postnatale qui pourraient vous être fort utiles.

Faites-nous confiance.

Une heure après l’accouchement

Une heure après la naissance de votre enfant, vous serez probablement prête pour votre première visite postnatale au petit coin. (Le «petit coin» est l’une de ses expressions parentales que vous utiliserez peut-être jusqu’à ce que votre enfant ait 27 ans!). L’angoisse que vous ressentirez à ce moment-là surpassera sûrement l’anxiété que vous éprouviez à l’idée d’accoucher. Vous vous direz peut-être même que passer le reste de vos jours avec une sonde n’est pas une si mauvaise idée!

Mais au fond, vous savez bien que vous devez vous lever péniblement de votre lit pour aller aux toilettes. Vous recevrez alors un petit flacon en plastique. Il se peut fort bien que personne ne vous explique l’utilité de cet objet mystérieux; vous serez peut-être laissée à vous même, car après tout, vous n’êtes plus une femme enceinte qui attire l’empathie d’autrui, mais une mère débrouillarde.

En fait, ce flacon sert à laver la région périnéale. Vous devez le remplir d’eau tiède et l’utiliser pour asperger le périnée pendant et après la miction.

N’arrêtez surtout pas de lire!

Ce qui suit est très important même si vous pensez que c’est ridicule. Si vous essayez d’uriner sans utiliser ce flacon, vous risquez de le regretter vivement. Si vous pensez pouvoir vous essuyer après avoir uriné, c’est que vous avez des idées tordues. Faites-nous confiance!

Assurez-vous d’apporter le flacon à votre sortie de l’hôpital. Vous en aurez de besoin pendant environ une semaine. Peut-être plus.

D’autre part, si vous avez déjà pensé qu’uriner dans la douche ne se faisait pas, chassez cette idée préconçue de votre esprit, car ce n’est pas une mauvaise manière de faire pipi immédiatement après un accouchement. Au point où vous en êtes rendue, aussi bien chasser de votre esprit tout préjugé à l’égard des méthodes non conformistes, car vous êtes sur le point de découvrir que «si ça fonctionne et que ça ne fait pas de mal à personne, c’est acceptable».

Une journée après l’accouchement

Un peu de temps s’est écoulé. Vous ressentez encore de la douleur et vous voulez que ça cesse. Vous êtes maussade, car on vous a probablement déjà retiré vos médicaments.

C’est tout à fait normal.

Un bain de siège pourrait vous aider. Asseyez-vous dans la baignoire remplie de quelques centimètres d’eau aussi chaude que vous pouvez le supporter. Si vous pensez que ça peut vous faire du bien, n’hésitez pas. Autre suggestion : trempez une débarbouillette dans une solution d’hamamélis et placez-la sur la partie endolorie. Pour des raisons évidentes, nous vous recommandons d’utiliser une débarbouillette de couleur foncée et peu dispendieuse que vous ne serez pas fâchée de jeter par la suite. C’est votre décision.

Certaines personnes nous on dit qu’en réfrigérant la débarbouillette imbibée de solution d’hamamélis, l’expérience peut être rendue encore plus agréable, au point de frôler l’illégalité. Cependant, nous n’avons pas essayé ce truc. Nous nous fions donc aux conseils d’une amie digne de confiance. Ce ne sera pas de notre faute si vous n’atteignez pas le nirvana avec une débarbouillette!

Deux jours après l’accouchement

Vous ne pouvez plus retarder le tour au petit coin tant appréhendé. Au risque de manquer de délicatesse, il s’agit ici de votre première selle. Vos pleurs de désespoir ne vous seront pas très utiles, car vous devrez un jour ou l’autre affronter l’accessoire de torture en porcelaine. Vaut mieux vous débarrasser de cette épreuve plus tôt que tard pour soulager vos maux de ventre. N’oubliez pas de bien vous hydrater. Mangez beaucoup de raisins secs, peut-être même de la salade de chou (le chou est un bon laxatif). Demandez un laxatif émollient à votre médecin ou votre sage-femme. Le jus de pruneaux peut aussi vous aidez, mais évitez les bananes après votre accouchement. Pas besoin de rendre les choses plus difficiles (ou plus dures) qu’il ne le faut.

Dans une assiette, déposez environ cinq débarbouillettes jetables et réchauffez-les au four micro-ondes pendant environ10 secondes. Faites attention, car elles seront chaudes, mais elles auront le temps de refroidir avant de vous en servir. Apportez-les dans la salle de bains. Verrouillez la porte et dites à votre partenaire ou à toute autre personne ayant la bonté de surveiller votre enfant que vous êtes occupée et que vous ne voulez pas être dérangée pendant un petit moment. (Si vous êtes encore à l’hôpital et que vous ne réussissez pas à convaincre les infirmières de réchauffer vos débarbouillettes au four micro-ondes, vous pouvez les passer sous de l’eau très chaude.)

Voici quelques faits réjouissants que vous devez tout simplement croire. (Jusqu’ici, nous avons été francs avec vous, n’est-ce pas?) Vous ne causerez pas de déchirures lorsque vous irez à la toilette. Si vous avez des points de suture, vous ne les briserez pas. Vous ne créerez pas un trou béant dans votre corps et vous ne vous viderez pas de tout votre sang dans la toilette. Il se peut que le processus soit inconfortable (lisez un peu douloureux), mais vous n’en mourrez pas.

Faites ce que vous devez et avec vos débarbouillettes tièdes, tamponnez la région concernée. À moins d’avoir un petit côté sadique, ne faites pas de mouvements brusques. Aspergez-vous généreusement à l’aide du flacon d’eau tiède et tamponnez votre postérieur avec une autre débarbouillette. (En passant, ne jetez pas les débarbouillettes dans la toilette, à moins de vouloir vous amuser à la déboucher.)

Vous avez réussi! Nous sommes fiers de votre courage!

Trois jours après l’accouchement

Vous être probablement arrivée à la maison et vous avez peut-être maintenant le sentiment que vous survivrez, après tout; peut-être allez-vous même découvrir les joies de la maternité au cours des 27 prochaines années! C’est le moment propice de vous dire que si vous ressentez encore beaucoup de douleur et que votre médecin vous en donne la permission, vous pouvez vous permettre un petit verre de vin. (Sans exagérer évidemment, et sans en faire une habitude quotidienne. L’ibuprofène ou l’acétaminophène peuvent aussi vous soulager, mais disons qu’ils n’auront pas le même effet sur votre moral.)

Vous allez mieux de jour en jour

Sans tout retenir ou croire tous les conseils que nous vous avons donnés, nous espérons au moins que vous conserverez cet article pour vous y référer au besoin. N’oubliez pas : nous sommes là pour vous aider et en toute franchise, nous sommes contents que vous ne ressembliez pas à Jennifer Aniston.

Vous êtes sûrement beaucoup plus jolie qu’elle.

Imprimer

Voyager avec les enfants | Astuces vacances | Les voyages adaptés aux enfants | Huggies.com

Voyager avec les enfants : des chemins plus joyeux

Conseils de pros pour passer de bonnes vacances avec votre bébé ou votre tout-petit.

Posez-vous. « C’est une bonne idée de limiter le plus possible le nombre d’étapes. Je pense que les longs parcours doivent être plutôt difficiles pour un bébé », note Robert Reid, journaliste américain pour la série des guides de voyage Lonely Planet. « Je préfère choisir un lieu et m’y installer entre trois et sept jours. Les villes qui favorisent les piétons - et les poussettes- avec un centre-ville bien concentré, des jardins, des zoos pour enfants ou des parcs à proximité, sont idéales. »

Faites-en une affaire de famille. « Un voyage pour visiter les proches, c’est un moyen abordable et agréable de partir », explique Colleen Lanin, créatrice et éditrice du site Travel Mamas. « Assurez-vous juste de bien sécuriser - en cas de fuites - les lieux où vous aller vous inviter et de bien communiquer à l’avance votre agenda lors de cette visite, cela devrait éviter de heurter quelques sensibilités quand, par exemple, grand-mère doit comprendre qu’elle ne passera pas chaque minute de votre voyage avec son petit-fils. »

Optez pour les activités à l’air libre. « Les parcs nationaux, les musées ouverts - comme les musées d’art avec des activités interactives - et les lieux historiques extérieurs, où les enfants peuvent courir, ont été les meilleures destinations de vacances avec nos bambins », explique Laurel Smith, Lexington, mère de trois enfants à Lexington, Kentucky, et créatrice du site Moms Minivan. « Nous avions notre propre rythme, en choisissant une - et seulement une - activité à faire le jour même, et en improvisant tranquillement le reste de la journée. »

Prenez une chambre supplémentaire. « Trouver un logement avec plusieurs pièces signifie que vous pouvez regarder la télévision, parler au téléphone ou planifier le reste des aventures de la journée pendant que votre enfant fait sa sieste dans un espace séparé », dit Robert Reid, père d’un enfant à New York. Il a un jour loué un appartement sur le site HomeAway pour un voyage. « Nous avions une cuisine et des chambres séparées, pour environ le même prix qu’un hôtel où nous aurions été à l’étroit. Ça a fait toute la différence. »

Optez pour un hôtel tout compris. « Vous y trouverez souvent tout ce qu’il faut pour accueillir familles, bébés et tout-petits », explique Cindy Richards, rédactrice pour le magazine en ligne Traveling Mom et mère de deux enfants à Chicago, Illinois. « J’en ai même connu un avec de la nourriture pour bébé dans le buffet! »

Voyagez léger. « Ne vous sentez pas obligé de prendre l’intégrale de votre équipement bébé avec vous », explique Vicki Lansky, auteure de Trouble-Free Travel With Children et mère de deux enfants à Excelsior, Minnesota. « Vous pouvez louer, emprunter, et acheter des trucs sur place, ou même vous envoyer à l’avance quelques-unes de vos affaires. »

Ne sous-estimez jamais le pouvoir de la piscine : « Nous avons un jour parcouru une grande distance jusqu’à l’une de nos destinations favorites de vacances en famille. La seule chose dont l’un de mes enfants se souvienne au sujet ce voyage, c’est la piscine de l’hôtel », confie Tésa Nicolanti, mère de deux enfants à Cleveland, Ohio. « Bien qu’il soit amusant d’essayer de créer des souvenirs incroyables avec les petits, n’oubliez pas combien une piscine peut-être divertissante. Prévoyez plus qu’un peu de temps pour barboter. »

Restez fidèle à vos habitudes. « Les gens me demandent toujours comment mes petits se sont adaptés aux cultures étrangères », dit Angelina Hart, mère de deux enfants à Phoenix, Arizona, et fondatrice de la série de DVD Little Travelers. « Je l’ai fait en m’accrochant au rythme quotidien que nous avons à la maison. Si je laissais les enfants rester tard jusqu’à la fin d’un événement particulier, je leur laissais beaucoup de temps pour eux le lendemain. J’ai appris cette leçon de la manière forte, pour ne pas parler de ‘situations de crise’ ».

À tour de rôle avec papa. « Échanger les fonctions parentales vous donnera une chance supplémentaire de recharger vos batteries », explique Shelly Rivoli, Oakland, Californie, auteure de Travels with Baby et Take-Along Travels with Baby et mère de trois enfants. « Une fois bien reposée, vous serez plus en mesure de mieux profiter du temps avec votre enfant et la famille. »

Imprimer

Moins de stress pour maman

Pour vous faciliter la vie

Avez-vous eu l’occasion de voir la couverture du livre d’Amelia Bedelia où l’on aperçoit Amelia courir (et sourire) les joues d’un beau rose, tenant une tarte fraîchement sortie du four, portant tablier et souliers et même un joli chapeau sur la tête? Elle semble tout contrôler au cœur d’une situation qui semble être un véritable chaos. À vrai dire, il y a certains jours où je me sens comme Amelia. Quoi qu’il en soit, je suis tout en sueurs, mes cheveux sont ébouriffés, je ne suis pas maquillée, nus-pieds et transportant un bol de Raisin Bran au-dessus de la tête pour empêcher mon chien de l’atteindre. Je me demande parfois si le genre de femme que représente Amelia Bedelia existe vraiment. Peu importe ce qu’il en est, je ne veux pas le savoir.

Heureusement, il y a plusieurs produits et plusieurs habitudes qui rendent la vie plus facile pour les mères occupées ou qui, à tout le moins, nous donnent l’impression que tout est sous contrôle. Voici, à l’intention des mères occupées, des conseils pour réduire le stress.

Conseil nº 1 pour réduire le stress : Ayez un casque d’écoute Bluetooth

Un casque d’écoute Bluetooth est un produit de première nécessité. Étant une mère occupée, vous souhaitez avoir des conversations avec d’autres adultes (peut-être même avec un télévendeur) ne serait-ce que pour rester en contact avec le monde extérieur. J’ai toujours considéré que tous ces gens qui portaient des casques d’écoute Bluetooth en conduisant leur voiture avaient l’air complètement ridicule. J’admets cependant qu’ils ont trouvé plus rapidement que moi le secret qui permet de ne pas sombrer dans la folie. Ils peuvent faire tout ce qu’ils ont à faire (dans ce cas-ci, conduire) et en même temps parler au téléphone. C’est merveilleux. Le casque téléphonique vous permet de parler pendant que vous faites la cuisine ou le nettoyage, que vous changez les couches, préparez les biberons – et quoi encore! Les muscles de votre cou vous remercieront, croyez-moi. Investissez dans l’achat d’un casque d’écoute que vous brancherez sur votre téléphone ou bien achetez un casque téléphonique si votre téléphone actuel n’est pas muni d’une prise pour casque d’écoute.

Conseil nº 2 pour réduire le stress : Le chocolat

Si vous vous sentez coupable de savourer ce merveilleux délice qui peut avoir raison de l’humeur la plus massacrante, prenez ceci en considération : Le chocolat est en fait un légume. Parfaitement. Considérez la chose sous cet angle : Le chocolat est un dérivé de la fève de cacao; or, la fève est un légume, non? Le sucre est un dérivé de la canne à sucre ou de la betterave à sucre, qui sont des plantes – de la famille des légumes. Ainsi, le chocolat est un légume (et en plus, les barres de chocolat contiennent des produits laitiers, bons pour les os). Dois-je en rajouter?

Conseil nº 3 pour réduire le stress : Des murs aux couleurs attrayantes

La thérapie par les couleurs a d’abord été pratiquée dans l’Égypte ancienne, où l’on faisait passer les rayons du soleil à travers des pierres précieuses de diverses couleurs pour les projeter sur ceux qu’on voulait guérir. Aujourd’hui, cette thérapie est utilisée dans plusieurs spas haut de gamme, comme moyen de soulager les gens qui sont à bout de nerfs et pour inciter à la méditation. On a découvert que les tons de bleu favorisent la relaxation tout en inspirant la patience et en provoquant des pensées reposantes. Si c’est efficace dans le décor des pièces attenantes, pourquoi ne pas peindre en bleu votre principal lieu de travail? Si le bleu ne vous convient pas, sachez que les verts et les mauves sont aussi des couleurs qui induisent au calme. Par contre, le rouge, le jaune et l’orangé sont des couleurs stimulantes. Essayez d’éviter ces couleurs dans les espaces où vous passez beaucoup de temps. Vous savez comme moi que vers 17 h 30, ni les mamans ni les enfants n’ont besoin d’être stimulés plus qu’ils ne le sont.

Conseil nº 4 pour réduire le stress : Achetez 14,000 Things to be Happy About (Tant de choses qui peuvent vous rendre heureuse), de Barbara Ann Kipfer

J’adore ce livre. Chaque page de ce livre éveille en vous des souvenirs tendres ou amusants qui vous font sourire, même dans les moments les plus sombres. J’ai surligné (jadis, quand j’avais des temps libres) mes passages favoris, de façon à les retrouver facilement. Quelques-un de mes favoris : The Electric Company (l’émission de télé), jeu flash et skis pour ados. En fait, qu’est-il advenu de l’émission The Electric Company? Et aussi de l’émission 3-2-1 Contact?

Conseil nº 5 pour réduire le stress : Visitez le site 30-Day Gourmet

Êtes-vous comme moi, en avez-vous assez de ce que j’appelle maintenant la «panique de 16 h»? C’est l’heure où vous vous mettez à penser, souvent à haute voix, «Bon, qu’allons-nous manger pour souper?» (C’est habituellement à cette heure que votre mari appelle et vous pose la même question.) Jusqu’à tout récemment, cinq jours sur sept, chaque semaine, ma réponse à cette question tenait dans les mots : «céréales» ou «crêpes ». Plus maintenant. Et ce n’est pas que je sois soudainement devenue cordon-bleu. J’ai trouvé un site fantastique : 30 Day Gourmet. Ce site vous propose de télécharger et de faire l’essai pendant 30 jours – puis de commander – un livre de recettes qui vous permet de préparer des soupers pour 30 jours en un seul «après-midi d’un dimanche de loisirs» (si une telle chose existe encore)! Vous pouvez y apporter des variantes, évidemment. Préparez des repas pour deux semaines si vous préférez. Je suis tellement heureuse de pouvoir annoncer «Ce soir, nous mangeons un poulet en casserole». (Même si mon bébé de quatre ans me répond souvent «Est-ce qu’on ne pourrait pas manger des crêpes, tout simplement»?)

Conseil nº 6 pour réduire le stress : Trouvez-vous un chiropraticien

De quel malaise les femmes se plaignent-elles le plus souvent? De douleur lombaire. Lors d’une étude de deux ans effectuée par le Britain’s Medical Research Council et qui s’est terminée en 1990, il s’est avéré que les traitements de chiropraxie sont plus efficaces que les soins aux patients en consultation externe pour les douleurs lombaires. Maintenant, je réalise que l’image que nous nous faisons habituellement lorsque nous pensons à des manipulations de chiropraxie est celle de Madonna étendue sur une table et se faisant flageller le cou dans le documentaire Truth or Dare tiré de sa tournée Blind Ambition Tour, mais ça ne m’empêche pas de croire à cette forme de médecine parallèle.

Je n’en suis pas au point de croire que ça guérit les maladies, mais pour ce qui est de soulager mon dos et mon cou de douleurs constantes, c’est un cadeau du ciel. Selon la Dre Jennifer Wise, directrice du Synergy Institute de Naperville, en Illinois, «Selon mon expérience, l’intégration de la chiropraxie et de la physiothérapie en une même séance est bénéfique pour le patient, lui procurant un rétablissement plus rapide et plus complet. Comme chiropraticienne, je travaille à aligner les éléments du squelette du patient, alors que notre physiothérapeute travaille sur les tissus mous du patient afin d’accélérer le processus de rétablissement. Il est important d’entraîner les tissus mous à avoir de la mémoire et de la durabilité, de manière à ce que la correction posturale dure plus longtemps.»

Conseil nº 7 pour réduire le stress : Ayez un petit portefeuille

Toutes les mères savent que si on leur en donne l’occasion, elles rempliront un grand sac polochon L.L. Bean de tout ce qu’il faut pour passer une journée loin de la maison avec les enfants. Le secret pour éviter cela (une fois que vous avez dépassé le stade où vous sentez le besoin «d’apporter avec vous tout ce qu’il y a dans la maison») est de vous assurer que votre sac à main soit juste assez grand pour ne contenir que les articles de première nécessité. Je suis certaine que mon sac à main est juste assez grand pour contenir mon portefeuille, mon cellulaire, un gel antibactérien et une barre de SNICKERS. C’est la même chose pour les portefeuilles; achetez-en un gros et vous trouverez le moyen d’acquérir trente cartes de crédit (ou un assortiment de bons Starbucks, du genre «Achetez-en 10 pour en obtenir un gratuit» et autres bons du même genre) et avant longtemps votre portefeuille sera prêt à exploser. Contentez-vous d’un portefeuille qui ne contient que votre permis de conduire, une ou deux cartes de crédit et un peu de comptant.

Conseil nº 8 pour réduire le stress : Gardez-vous des moments de tranquillité

Selon Joseph Campbell, «Vous devez vous réserver une heure dans la journée, pendant laquelle vous oubliez ce qu’il y avait dans les journaux du matin – un moment où vous ne faites que vivre et vous épanouir telle que vous êtes et telle que vous pourriez devenir.» Ce moment est devenu, dans ma vie de tous les jours, encore plus important que de prendre une douche (et croyez-moi, certains jours je choisis l’un plutôt que l’autre!). La vie est un voyage. Souvent, on se sent perdu, comme si on avait laissé la carte géographique sous une pile de jouets. Qui sommes-nous? Pourquoi sommes-nous ici? Que ferons-nous de nos vies le jour où nos enfants laisseront la maison?

Le temps que vous réservez à votre propre spiritualité, chaque matin ou chaque soir, est inestimable. Cela vous aide à vous concentrer et à vous orienter, tout en vous rappelant qu’il y a quelque chose de plus grand dans la vie que le simple fait de travailler. Ainsi, je me libère de mon besoin de tout contrôler (du moins pour quelques minutes). Trois merveilleux livres pour vous préparer au voyage :

Wisdom of the Ages: 60 Days to Enlightenment (Sagesse de l’âge – 60 jours d’illumination) de Wayne W. Dyer, The Power of Now: A Guide to Spiritual Enlightenment (La puissance du moment – Un guide de spiritualité) de Eckhart Tolle et One Day My Soul Just Opened Up (Un jour, mon âme s’est ouverte) de Iyanla Vanzant.

Conseil nº 9 pour réduire le stress : Ayez un cellulaire

Si vous n’avez pas déjà un cellulaire – peu importe la raison – je vous supplie de vous en procurer un dès ce soir. Toutes les femmes devraient en avoir un pour des raisons de sécurité. Je n’incite personne à converser au téléphone en conduisant; personnellement toutefois, je me sens démunie si je me rends compte, après être sortie de la maison, que j’ai oublié mon cellulaire. Quand vous vous absentez, c’est rassurant de savoir que vous pouvez être jointe en tout temps si un de vos enfants a besoin de vous.

Malheureusement, le gadget qui permettrait aux mères occupées de changer leur vie et de garder la tête froide n’a pas encore été inventé. Je l’imagine comme une espèce de robot qui fait tout, aussi bien le nettoyage que la cuisine et qui peut habiller les enfants pour l’école. Un jour, peut-être. Pour l’instant, je m’en tiens à des attentes plus modestes et à une barre HERSHEY.

Imprimer

Comment être bien coiffée en un clin d’œil

Ajoutez du volume

Si vous désirez mettre de la vigueur dans votre coiffure comme la maman hollywoodienne très branchée Denise Richards, le fixatif Spray & Play de Big Sexy Hair vous procurera le volume dont votre chevelure a besoin. Après la douche, séchez vos cheveux au séchoir comme d’habitude. Ensuite, penchez-vous vers l’avant et vaporisez vos cheveux. Votre chevelure sera aussi gonflée et séduisante que promise sur le contenant.

Pour une allure plus élégante, séparez vos cheveux sur le côté et lissez-les pour dégager votre visage. Cette coiffure accompagne très bien une tenue d’affaires ou une jolie robe de soirée.

Cheveux rebelles

Si ça n’avez jamais vécu le grand amour avec vos cheveux ondulés ou frisés, nous avons juste ce qu’il vous faut pour vous faire changer d’opinion. Voici le nouveau fixatif Bouncy Hair d’ISO. Vaporisez-le sur votre chevelure humide ou épongée à la serviette et chiffonnez vos cheveux avec vos mains. Résultat : vos boucles demeurent intactes. Dites adieu aux frisottis, aux nœuds et aux cheveux plats grâce à cette arme secrète.

Attachez vos cheveux

Vous pouvez dégager votre visage sans compromettre l’élégance grâce aux élastiques en caoutchouc Goody Ouchless Rubber Bands (vendues dans toutes les pharmacies du pays). Après la douche, lissez vos cheveux et relevez-les en queue de cheval pour obtenir une coiffure de tous les jours. Domptez les mèches rebelles avec un fixatif.

Essayez une frange sexy

Vous avez sûrement vu cette coiffure tendance portée par les vedettes hollywoodiennes comme Nicole Richie. C’est un look qui convient aussi bien aux célibataires frivoles qu’aux nouvelles mamans. Si cette coiffure à la fois sophistiquée et sexy vous intéresse, voici comment la réaliser : Après la douche, séparez vos cheveux de manière à placer la séparation plus basse sur le côté qu’à l’ordinaire. Brossez les cheveux vers le côté et sur le front pendant qu’ils sont encore mouillés. Avec un séchoir à cheveux, séchez vos cheveux en angle vers le bas, sur le front. Vaporisez la frange avec un fixatif afin qu’elle reste bien en place toute la journée.

Ensuite, vous pouvez relever une mèche de chaque côté tout en laissant la partie inférieure de votre chevelure tomber sur vos épaules. Utilisez les pinces crabe format moyen de Vidal Sassoon (en emballages de 12) pour attacher vos cheveux.

Vous pouvez aussi laisser vos cheveux tomber et leur donner du volume et de la texture avec le fixatif Spray & Play de Big Sexy Hair.

Portez un serre-tête

Vous avez peut-être déjà remarqué que de plus en plus de femmes portent des serre-tête de manière non conventionnelle. Comment? En les portant lâchement sur la tête ou sur le front. Ce style un peu hippy est de plus en plus populaire et en prime, très facile à réaliser par les mamans occupées.

Cliquez ici pour voir une photo d’Ashlee Simpson qui porte cette coiffure inspirée du style hippy.

Coupe carrée

Si vous ne voulez pas vous préoccuper de votre coiffure et que les styles que nous vous avons présentés ne vous intéressent pas, allez-y avec la coupe carrée à la Katie Holmes. Cette coiffure nécessite très peu ou aucun entretien. Vous pouvez littéralement être prête à sortir en vous levant du lit. Après une douche rapide, séchez vos cheveux comme d’habitude et le truc est joué. Vous savez maintenant pourquoi Katie est toujours si belle et détendue.

Imprimer

Pour avoir la paix sur la route, les jeunes enfants doivent avoir de quoi s’occuper

Lecteur DVD portatif

Pour éviter les disputes, essayez d’en avoir un par enfant. Si vous n’en avez pas, faites le tour de vos connaissances pour en emprunter.

Tiges fluorescentes

Si vous voyagez de nuit, les enfants adorent ces gadgets.

Cure-pipes

Pas la peine de dépenser 20 $ en Bendaroos. Procurez-vous simplement un paquet de cure-pipes de couleur. Les enfants adorent les tordre pour faire des lettres ou pour leur donner toutes sortes de formes au gré de leur imagination.

Emballages souples de pâte à modeler

La pâte à modeler en emballage souple garde sa fraîcheur plus longtemps; de plus, les sachets sont plus pratiques pour le voyage que les contenants rigides.

Musique, livres et autres

Prenez avec vous des CD pour enfants, ses livres favoris ou de nouveaux livres et des feutres. Et n’oubliez surtout pas son oreiller et sa couverture préférés.

Collations, sandwiches et boissons

N’oubliez pas de prendre ce qui plaît à vos enfants. Les friandises rendent le voyage plus amusant.

Imprimer

Des faux-cils dignes du tapis rouge en un clin d’œil

Aux derniers Oscar, les vedettes ne se sont pas distinguées sur le tapis rouge uniquement par leurs robes de soirée, leurs bijoux précieux et leurs décolletés profonds. Selon le guru du maquillage Christopher Drummond, ancien mannequin devenu maquilleur professionnel et qui vient de lancer sa propre gamme de cosmétiques bio entièrement naturels et écologiques – Christopher Drummond Beauty –, l’accessoire indispensable du look tapis rouge aux Academy Awards 2010 était les faux-cils.

De Zoe Saldana à Sigourney Weaver, toutes les divas portaient de longs faux-cils bien fournis soulignant élégamment la forme des yeux.

Drummond explique qu’il existe plusieurs types de faux-cils : franges, individuels et partiels. En général, les faux-cils à frange sont les plus faciles et les individuels les plus compliqués à appliquer. À garder à l’esprit lorsque vous vous appliquez des faux-cils : C’est en forgeant qu’on devient forgeron. Personne ne le fait correctement la première fois. Il faut de la patience, ainsi que de la persévérance, pour réussir.

Drummond vous offre six conseils pour vous aider à réaliser le look tapis rouge.

  1. Apprenez d’abord à appliquer les individuels

    Ensuite, il sera beaucoup plus facile d’apprendre à appliquer les franges. Pour moi, les individuels sont en réalité plus facile, parce que la surface étant plus petite, si vous manquez votre coup, vous pouvez l’enlever et recommencer.

  2. Stabilisez-vous la main.

    Appuyez-vous la main sur la joue, ou le coude sur la table, que votre main soit stable. Si elle flotte dans le vide, le risque d’erreur augmente!

  3. Conseils pour les franges

    Mettez une petite quantité de colle sur le faux-cil et laissez-le sécher quelques instants avant de l’appliquer sur la paupière. Placez la frange aussi près que possible de la ligne des cils. Utilisez un outil pour aider à pousser le faux-cil à la bonne position.

  4. Commencez par le bord intérieur de l’œil pour terminer par le bord extérieur.

    Collez l’extrémité intérieure, puis l’extrémité extérieure, enfin appliquez le reste de la frange entre les deux.

  5. Conseils pours les individuels

    Stabilisez-vous la main. N’utilisez pas trop de colle. Essayez de placer la base des faux-cils aussi près que possible de la ligne naturelle des cils. Une fois le faux-cil en place, assurez-vous qu’il est pointé dans la bonne direction.

  6. Conseils pour les deux types

    Choisissez une frange plutôt fine et clairsemée. Il n’y a rien de pire que de se faire des faux-cils de drag queen quand vous essayez d’avoir l’air glamour. Remplissez ensuite les extrémités avec des faux-cils individuels. En remontant les faux-cils et en écartant en éventail, vous obtiendrez un résultat splendide et naturel, un peu comme si vous veniez juste de vous mettre du mascara en retroussant les cils.

Imprimer

Des petits plaisirs juste pour les mamans | Des récompenses que toutes les mamans méritent | Huggies.com

Des récompenses que toutes les mamans méritent

Les enfants reçoivent des étoiles dorées quand ils font bien les choses. Les parents devraient en recevoir aussi – mais en version pour adultes! Nous avons demandé aux mamans sur la page Facebook de HUGGIES quel genre de petits plaisirs elles s’étaient accordés récemment.

« Avec un bébé de 15 semaines et un enfant de 2 ans, j’ai réussi à prendre une douche qui a duré plus de 5 minutes sans être interrompue! »—Elizabeth D.

« Manucure – pédicure tous les lundis! »—Andrea G.

« Une soirée en amoureux. Parce qu’un mariage qui tient peut être la chose la plus importante dans la vie d’un enfant. »—Sarah M.

« Je suis allée magasiner à une heure d’ici sans mes deux enfants. » —Tiffany M.

« J’ai pris une bouchée du gâteau de mon fils pendant qu’il ne regardait pas! »—Sabrina H.

« Un très loooong bain. En général je prends un bon café et je lis un bouquin. C’est le seul vrai moment que je prends pour moi! »—Sarah R.

« Un matin, j’ai fait la grasse matinée!!! » - Megan S.

« Je suis partie récemment faire une fin de semaine entre filles. Oui, une fin de semaine tout entière. On n’est pas parties loin, juste à un lac à côté et on logeait dans un chalet. Le premier soir on a grignoté et on a pris des breuvages. Le lendemain on est allées magasiner. C’était génial! »—Chris J.

« On est sortis et on a fait un massage pour notre anniversaire de mariage – et c’est Mamie qui gardait les enfants! »—Ashley R.

« Une paire de chaussures en daim magnifique à talons aiguilles… pour seulement 20 $! »—Michaela M.

« J’ai toujours fait la sieste quand mon fils faisait la sieste. Pendant les 16 derniers mois, j’ai fait une sieste l’après-midi. Fantastique! »—Alisha K.

« Je viens juste de finir de m’occuper de mes cheveux en fait, pour la première fois dans l’année. Fer à boucler et laque, vous m’avez manqué. »—Danielle K.

Allez voir de quoi parlent les parents sur la communauté Facebook de HUGGIES

Imprimer
Parcourir le contenu
Fermer
close

Notre système de points a changé

Nous modifions notre système de points de récompenses afin d'améliorer le programme de Récompenses Huggies® pour vous offrir plus de manières d'accumuler des points. Nous décuplons le coût des récompenses sur les articles. Mais pas de souci, votre solde de points est aussi multiplié par 10!

Our Points structure has changed

Découvrez ce qui a changé en matière de récompenses

Regardez cette vidéo utile pour en savoir plus sur les grandes améliorations apportées au programme de récompenses Huggies®.

Dites adieu aux codes de récompenses

Vous l'avez demandé, nous avons écouté! Voici la nouvelle manière d'accumuler vos points de récompenses Huggies®. Vous pouvez dorénavant accumuler des points plus rapidement en téléversant et en envoyant une photo de votre reçu de caisse pour tous vos achats de couches et lingettes Huggies® préférées.  

Huggies Rewards Submit Receipts instead of Rewards Codes

Envoyer vos reçus

Il existe une manière plus rapide d'accumuler des points de récompenses Huggies®! Accumuler des points en téléversant et en envoyant une photo de votre reçu de caisse pour les couches et lingettes Huggies®. Vous obtiendrez même deux fois plus de points lors de votre premier envoi de reçu! 

Soumettre mon premier reçu
Huggies Rewards Submit a receipt for points

Obtenir plus de points!

Dorénavant, il y a plus de manières d'accumuler des points! En lisant des articles, en répondant à des sondages, ou en échangeant sur Facebook ou Twitter. Plus de manières d'accumuler = plus de raisons d'aimer Huggies!

Ma page de points supplémentaires
Huggies Rewards Contact Us

Bienvenue, !

We're Sorry. The Huggies Rewards service is under maintenance and is temporarily unavailable. Please try again later.

Inscrivez-vous aux Récompenses Huggies

En cliquant sur INSCRIPTION, vous acceptez les conditions générales et Huggies® récompenses les conditions générales.

Adhérez dès aujourd'hui et recevez 500 points gratuitement! Vous commencerez aussi à accumuler les points de récompense à chaque achat. Vous pourrez ensuite utiliser les points accumulés pour obtenir des cartes-cadeaux, des couches et des lingettes gratuites, et bien plus encore!

En quittant cette page, vous serez déconnecté de votre compte Huggies. S'il vous plaît compléter votre profil de rester signé en

Retour au sommet

©2016 KCWW. TOUS DROITS RÉSERVÉS

AdChoices