Aidez-moi à raffiner mes résultats
Filtrer
Désactiver le filtre
Type de contenu
Âge du bébé

Activités et jeux

Faire dormir bébé à poings fermés peut s'avérer plus compliqué qu'on pourrait le croire. Huggies a compilé pour vous des articles, des conseils et des solutions pour vous offrir un sommeil profond, à vous et à votre bébé.

Nous sommes désolés, aucun résultat n'a été trouvé.

  • Utilisez moins de filtres
  • Réinitialiser vos critères et essayer différents filtres

Ou essayez parcourant toutes les catégories .

Adeptes des groupes de jeux



Brisez la monotonie

Vous êtes une mère ou un père au foyer avec votre enfant de cinq mois, votre premier. Même si vous vivez dans la même maison depuis cinq ans, vous avez beaucoup de difficulté à trouver des gens qui sont dans la même situation que vous, des pères et mères qui cherchent à briser la monotonie que crée souvent l’obligation de prendre soin d’un enfant à la maison.

Comment trouver des gens avec qui vous avez des affinités et surtout qui ont des enfants avec lesquels votre enfant s’entendra?

Si vous êtes comme Jan, une maman du quartier sud-ouest de Houston, vous le faites de diverses manières; en utilisant vos dons pour le papotage au supermarché, en faisant montre d’un style de vie bien organisée et d’une efficacité pour déceler au radar les gens avec lesquels vous avez des affinités.

En 1998, Jan était cette mère à la recherche d’un cercle d’amis et d’occasions pour son enfant de jouer avec d’autres enfants. Elle a rapidement trouvé un groupe local affilié à une organisation nationale de «mamans» et elle s’est empressée de payer sa cotisation annuelle. Il y avait toutefois un petit problème : le lieu de rencontre du groupe et la plupart des membres se trouvaient à 20 minutes de voiture de la demeure de Jan. Un déplacement de 20 minutes peut sembler normal pour la plupart des gens, mais pour une mère qui vient tout juste de se familiariser avec la routine des couches à empaqueter dans un sac et des biberons à préparer pour des bébés qui ont leur propre horaire, un trajet de plus de 10 minutes prend des proportions alarmantes.

N’étant pas le genre à accepter une situation qui ne lui convient pas, Jan commença à chercher dans son repaire habituel : le supermarché.

«Dès que je voyais une autre maman avec des enfants de l’âge de mon fils, j’engageais la conversation, ça durait quelques minutes et lorsque je sentais qu’on avait des affinités, je lui offrais d’échanger nos numéros de téléphone», raconte-t-elle.

Et si les affinités ne se matérialisaient pas?

«Je mettais fin à la conversation en disant 'Ça m’a fait plaisir’ et je continuais mon chemin», dit-elle.

Créez votre propre groupe de jeux

En janvier 1998, après avoir repéré sept mères de jeunes enfants en se promenant dans les supermarchés, Jan commença à réunir ce groupe dans le cadre de rencontres hebdomadaires .

«Au début, ce n’était pas très organisé. J’appelais tout le monde le lundi pour leur dire où nous irions le jeudi», dit-elle.

Une fois que le groupe eut atteint le chiffre de 15 participantes, uniquement par le bouche-à-oreille, Jan utilisa ses compétences d’ancienne gestionnaire d’un cabinet de comptables pour s’organiser, distribuer à chacune des copies d’un calendrier mensuel et un répertoire téléphonique.

Depuis ce temps, le groupe a atteint le nombre de 57 participants (certains sont des papas, d’autres des grand-mères) sur la liste des adresses électroniques; 45 d’entre eux participent à divers sous-groupes qui ont été formés : un Club de recettes, les Soirées de sorties pour les mamans, les Excursions et enfin le Groupe de ceux qui offrent leurs services aux mamans; tout cela, en plus des rencontres habituelles du jeudi, sans autre publicité que le bouche-à-oreille.

Malgré le grand nombre de membres, Jan souligne qu’habituellement de 10 à 20 membres et leurs enfants se retrouvent pour chacune des activités. Chaque mois, les activités à l’horaire comprennent une excursion, une journée consacrée aux arts et spectacles et une autre consacrée à la musique (qui se tiennent dans les parcs des environs) et une visite au Children’s Museum. Pour ce qui est de trouver et de planifier des excursions, Jan se rappelle que la première année a été la plus difficile; maintenant elle se sert des calendriers précédents pour bâtir de nouveaux horaires. Les journées consacrées aux arts et spectacles et à la musique sont organisées par des mères qui ont un intérêt particulier pour ces activités. Jan les désigne, de même que celles qui dirigent les autres sous-groupes, comme les «mamans-présidentes».

En plus de ces présidentes qui relèvent de Jan et dont les plans s’ajoutent au calendrier, le groupe ne comprend pas de niveaux hiérarchiques – aucune équipe, aucun comité, aucun conseil d’administration – uniquement Jan, son PC et son cellulaire.

Jan dit qu’elle se considère chanceuse d’être liée aux membres de son groupe de jeux; selon elle, le groupe a évité le genre de problèmes qui surviennent dans les groupes, obligeant parfois les organisateurs à demander à quelqu’un de quitter le groupe. Elle croit que la magie vient peut-être de la «règle des affinités» expliquée à tous les nouveaux membres.

«Nos membres sont invités à joindre le groupe par des gens qui les apprécient», comme le souligne Jan. Bien que les membres se regroupent parfois de façon passagère en fonction de l’âge de leurs enfants, il ne s’est jamais formé de cliques.

Jan n’est plus membre d’une organisation qui exige des cotisations.

«Ce groupe ne me coûte rien, pas un sou, et grâce à ce groupe les mamans s’entraident, partagent des expériences et des conseils et nos enfants apprennent à se faire des amis», comme l’explique Jan. La gestion de l’organisation lui procure d’autres avantages. «J’aime tout ce qui touche à la gestion et il me manquait quelque chose avant d’organiser ce groupe.»

Quelques conseils

N’allez pas croire que Jan passe tout son temps à s’occuper du groupe; elle est aussi directrice d’une classe de jazz (Jazzercise) et représentante directe des ventes d’une entreprise de cosmétiques à la mode. Elle admet être une perfectionniste et elle a beaucoup d’expérience dans la gestion de groupes; quand je lui ai demandé quels conseils elle avait à donner à un parent «ordinaire» qui veut organiser un groupe de jeux :

  • Ne faites PAS de publicité. Laissez le groupe se former lentement et sûrement par le bouche-à-oreille et les invitations personnelles.
  • Pendant la première année, n’admettez pas les aidants (comme le Groupe de ceux qui offrent leurs services aux mamans et qui organisent des repas chez celle qui vient d’enfanter ou de subir une chirurgie). Profitez de la première année pour établir un calendrier hebdomadaire d’activités, ce qui vous permettra de savoir ce que les membres apprécient.
  • Si une activité n’est pas appréciée, laissez-la tomber ou remplacez-la. Pendant un certain temps, le groupe de Jan essaya de tenir des rencontres les mercredis en plus de celles du jeudi qui marchaient très bien; les rencontres du mercredi ont dû être abandonnées, faute d’assistance.
  • Ne dépensez pas d’argent sur des choses comme les salles de réunions (même les églises demandent d’être payées), les bulletins imprimés ou les envois par la poste. Servez-vous des courriels et organisez vos rencontres dans des lieux publics. De plus, maintenez le coût des activités à 5 $ ou moins; la plupart des parents qui ne travaillent plus ont réduit leur budget.
  • Ne vous faites pas de souci avec le nombre de participants. Votre groupe se formera de façon naturelle. La dimension du groupe est moins importante que l’affinité entre des membres qui sont sur la même longueur d’onde pour ce qui est des choses importantes, comme tout ce qui touche aux rapports parents-enfants.
  • Maintenez un contact personnel, appelez les membres lors de leur anniversaire de naissance ou lorsque vous ne les avez pas vus depuis un certain temps, pour voir si tout va bien.
  • Évitez le commérage.

Utilisez la «règle des affinités.» Si, dans les cinq premières minutes d’une conversation, un parent réagit négativement sur un sujet, considérez cela comme un signal d’alarme. Pas d’affinité, pas d’invitation.

Depuis qu’elle a fondé le groupe, Jan a eu un second fils et un troisième en janvier 2002. Elle veut demeurer une mère au foyer tout en travaillant comme lectrice d’épreuves, une autre de ses compétences.

Qu’arrivera-t-il lorsque ses enfants seront trop âgés pour participer au groupe de jeux? Elle essaiera de se trouver un successeur qui selon elle aura les qualités requises pour prendre soin de son «autre bébé», tout comme elle l’a fait elle-même.

Imprimer

Les couches pour la baignade : un incontournable de l'été

Lorsque l'été bat son plein, il est fort probable que votre famille planifie de passer du temps dans l'eau ou au soleil. Que votre bambin patauge dans une piscine, dans un lac ou dans la mer, il est essentiel de lui faire porter une couche de baignade. Vous vous assurerez ainsi de bien le protéger en tout confort et d'éviter que les dégâts ne se répandent.

Pourquoi faut-il utiliser des couches de baignade? À la différence des couches ordinaires, les couches de baignade sont expressément faites pour aller à l'eau. Elles n'absorbent pas les liquides comme des couches ordinaires, de sorte qu'elles ne gonflent pas dans la piscine. Elles ne retiennent pas non plus l'urine. En revanche, elles évitent la contamination de l'eau par les matières fécales et l'E. coli en retenant les inévitables « numéros 2 ». En aidant à prévenir la propagation dans la piscine des bactéries pouvant causer des infections, tout le monde patauge dans un milieu plus sain.

Les couches de baignade jetables se déclinent en plusieurs tailles. Elles s'enfilent en deux temps, trois mouvements aux bambins qui s'apprêtent à aller à l'eau. N'oubliez pas que, comme elles ne retiennent pas l'urine, ne les substituez pas aux couches régulières avant que votre enfant ne soit prêt pour la baignade. Aussi, changez-les dès qu'elles sont souillées, de préférence loin de la zone de baignade, à la salle de bain ou dans un endroit prévu à cet effet. Jetez-les après chaque dégât. Utilisez une nouvelle couche à chaque baignade. Si vous êtes à la plage ou à un lac, placez les couches souillées dans un sac puis jetez-les aux ordures. Bien que les couches de baignade arborent des styles et des motifs coquets, vous pouvez les couvrir d'un maillot de bain.

Vérifiez la couche de bébé toutes les trente ou soixante minutes. À la piscine, tout le monde profitera d'une eau non contaminée et d'un environnement de baignade sain. Si votre bambin s'entraîne au petit pot, vous pouvez aussi vous servir de cette couche pour contenir les accidents, tout en aménageant des pauses au petit pot de temps à autre.

Bon nombre d'aires de baignade publiques, en particulier les piscines, ont émis des règlements précis au sujet des couches de baignade. Certaines exigent le port de types de couches particuliers ou d'un pantalon de baignade additionnel. Certaines affichent les endroits où le changement de couche est permis. Pour savoir si votre piscine a mis en place des règlements particuliers au sujet des couches de baignade, téléphonez avant de vous y rendre.

Assurez-vous de déposer des couches de baignade dans votre sac à couches cet été pour que bébé soit toujours prêt à profiter de la piscine ou de la plage sans causer de cacastrophe!

Imprimer

10 excursions estivales pour les tout-petits

L'été est presque arrivé! Le sentez-vous? C'est un moment de détente, de plaisir et de souvenirs durables. Votre petit peut ne pas se souvenir de sa dernière année, mais ce n'est pas une raison de ne pas faire de chaque sortie une expérience merveilleuse et magique. Découvrez cette liste de sorties d'été amusantes à faire avec des bébés et des tout-petits.

Le marché des agriculteurs. Profitez de tous les fruits délicieux et frais de l'été qui vont bientôt inonder les étalages! Montrez à bébé toutes les différentes couleurs. Aiguisez ses papilles gustatives en lui présentant des échantillons savoureux. Demandez à votre petit de toucher les différentes textures, du velours des pêches à la douceur des cerises. Prêtez l'oreille aux sons des artistes de rue qui entonnent leurs sérénades aux clients matinaux. Surtout, n'oubliez pas de vous arrêter pour sentir... et acheter! - L'éclosion de l'été.

Le zoo. Qu'est-ce qui rend le zoo spécial en été? Les animaux s’éclaboussent dans l'eau pour tenter de se rafraîchir! Les tout-petits seront ravis de constater que leurs animaux préférés apprécient « l’heure du bain » autant qu'eux.

La piscine de quartier ou le parc aquatique local. Profitez de ce qu'offre votre communauté. Il y a toujours une section de la piscine ou du parc aquatique dédiée aux plus petits. C'est une occasion merveilleuse pour vous rafraîchir, vous et votre bébé, tout en vous amusant. Faites la rencontre d'autres parents. Salut les amitiés estivales!

La plage. C'est la sortie d'été par excellence! Des châteaux de sable, des vagues et des coquillages! Il y a tant de belles choses à découvrir à la plage. Si c'est sa première fois, votre tout-petit trouvera l'expérience géniale ... à commencer par les grains de sable qui se logent entre ses orteils, jusqu'à l'eau qui roule sur le rivage puis disparaît d'un trait. Sa première expérience à la plage cet été marquera le début de nombreux souvenirs. Ramenez un coquillage à la maison en guise de souvenir.

Le lac. Pas de plage? Pas de problème! Dénichez un lac dans votre région. Les lacs constituent de beaux endroits pour emmener les tout-petits. La verdure des arbres environnants, le mouvement doux de l'eau et l'air frais en font un environnement très calme et serein. Faites un tour de bateau autour du lac pour offrir une nouvelle perspective à votre petit. Ne quittez pas sans les gilets de sauvetage!

Festivals à l'extérieur. Le début de l'été signifie l'arrivée des festivals extérieurs où affluent la nourriture, la musique et les activités artistiques! Participez à certains d'entre eux cet été pour voir naître des souvenirs excitants. Qui sait, peut-être que c'est lors du festival de l'asperge que votre bambin développera son goût à ce légume!

Célébrations de fêtes nationales. Célébrez à la fois les fêtes nationales et l'été! Il y a tant à faire pour les tout-petits! Faites découvrir à votre tout-petit les animaux de ferme locaux. Dansez au rythme des troupes locales. Goûtez aux tartes faites à la maison. Achetez un petit objet artisanal. Allez admirer les feux d'artifice! Une journée passionnante et bien remplie vous attend.

La cueillette de fruits. Gâtez votre petit en lui offrant d'aller cueillir son fruit d'été préféré lui-même! Quelle expérience d'apprentissage fantastique pour découvrir d'où provient son fruit préféré et comment il pousse. Savourez cet instant où votre tout-petit déguste avec amour. Assurez-vous d'en rapporter beaucoup à la maison pour créer de délicieuses nouvelles recettes à goûter.

La randonnée. Profitez des matins plus chauds pour faire de la randonnée. Être dans la nature est très important pour le développement personnel et cognitif de l'enfant. Si votre petit peut marcher, sortez-le de sa poussette ou du transporteur pour le laisser explorer et faire de la randonnée à vos côtés. Prenez le temps de découvrir les plantes indigènes. Faites-lui découvrir les animaux ou les insectes. Encouragez-le à toucher les roches, les troncs d'arbres et les feuilles. Il y a d'excellentes chances qu'après une bonne dose d'exercice, d'air pur et de sérénité au terme de la randonnée, il dorme comme un pro de retour à la maison.

La bibliothèque. Il y a des jours où il fait trop chaud pour sortir, mais trop beau pour rester à la maison. Dirigez-vous vers la bibliothèque de votre quartier pour profiter des livres préférés de votre tout-petit, ainsi que de l'air climatisé des lieux! Choisissez des livres axés sur la plage, les jardins d'été et le soleil. Il y a fort à parier qu'il y aura de nombreux autres petits avec qui le vôtre pourra lire et s'amuser.

Imprimer

5 conseils pour planifier des vacances familiales

Vous avez réservé du temps pour une escapade en famille—que faire maintenant? Voyager avec un bébé, des tout petits ou des enfants plus âgés nécessite une planification, et ce peu importe si vous prévoyez une excursion en auto ou sauter dans un avion.

Avant de vous engager vers une destination spécifique, il pourrait être utile d’explorer les nouvelles tendances pour les familles.

« Les familles d’aujourd’hui veulent vivre des expériences, » dit Suzette Mack, une conseillère en voyages indépendante qui se spécialise dans les voyages familiaux, chez Brownell Travel à San Jose, Californie. « Ils ne cherchent pas des installations qui offrent des programmes où l’on dépose les enfants. Ce qu’ils recherchent, c’est un voyage avec des aventures et des activités uniques dont ils peuvent profiter avec leurs enfants. »

Prêt à planifier un séjour en famille réussi qui créera des souvenirs pour toute une vie? Votre aventure familiale n’a nul besoin d’inclure des commodités de luxe ou une destination internationale pour être mémorable. Une foule d’aventures vous attendent dans les parcs nationaux et autres endroits divertissants au pays.

Plusieurs choses sont à garder en tête lorsque vous commencez à planifier vos prochaines vacances familiales.

Ne suivez pas les foules

Bien qu’il puisse être tentant de choisir une destination ou un complexe touristique en ne se basant que sur les évaluations ou recommandations personnelles, ce n’est pas toujours une stratégie gagnante. Avant de décider quelle sera votre destination finale, prenez un petit moment pour réfléchir à ce que votre famille aime faire et aux types d’activités qui les rendent heureux. Certaines destinations en ligne peuvent sembler formidables. Cependant, si cet environnement ne s’harmonise pas avec votre famille, il ne vaut sans doute pas la peine d’y mettre des efforts ou des dépenses.

Tracez votre propre chemin

Un horaire surchargé est probablement l’erreur la plus couramment commise en termes de voyages en famille. Essayer de trop en voir et de trop en faire peut avoir l'effet inverse et laisser tous les membres de la famille stressés et épuisés. « Les enfants ont besoin de davantage de moments de répit que leurs parents pendant les vacances. Il faut donc planifier les excursions familiales en conséquence, » conseille Mack. Il est primordial de réserver quelques après-midis aux jeux libres. Préserver un équilibre entre les périodes de détente et les activités touristiques permettra de garder les enfants de votre tribu heureux.

Offrez-vous du luxe raisonnable

Se simplifier la vie est certainement plus agréable lorsqu’on voyage avec des enfants. Si le budget le permet, permettez-vous des extras qui rendront votre escapade plus facile pour vous et votre famille. Par exemple, embauchez un guide accompagnateur lorsque vous débarquez dans une nouvelle ville; ceci vous aidera à l’adaptation de cette destination. Si vos plans incluent un voyage international, payez-vous un transfert privé pour la tranquillité d’esprit qu’apporte le savoir que quelqu’un vous attend à l’aéroport et que cette personne saura vous (vous et votre famille fatiguée) à l’hôtel sans surprise inattendue.

Considérez une croisière

Si vous avez un budget à respecter et qu’une croisière répond à votre définition familiale du plaisir, vous devez savoir qu’il y a de très bonnes occasions à saisir dans ce type de voyages. « J’ai eu des clients qui réalisaient de très bonnes affaires en achetant des croisières, et ce, à seulement une semaine ou deux du départ, » confie Mack. « C’est parce qu’ils étaient flexibles et n’étaient pas exigeants du type de bateau ou de cabine qu’ils obtiendraient. » Gardez à l’esprit que les cabines munies de portes communicantes et autres places privilégiées ont tendance à être vendues les premières.

Préparatifs pour voyager avec bébé

Prendre des vacances avec votre tout-petit est tout à fait réalisable. Il ne faut que prévoir et gérer la logistique. Votre meilleur choix est de disposer d’une base d’attache et de loger au même endroit pendant la durée de votre séjour afin de minimiser le stress pour vous et bébé. Ralentir le rythme que vous auriez normalement lors d’un voyage entre adultes peut également aider. Si vous voyagez hors du pays, tentez une destination dont vous connaissez la langue. Et, bien sûr, rappelez-vous de voyager léger.

Image : Getty

Imprimer

Les bienfaits des jeux d'eau

Rappelez-vous à quel point vous aviez du plaisir à jouer dans l’eau lorsque vous étiez enfant et à quel point vous étiez excité à l’idée de passer la journée à la plage ou à la piscine.

Maintenant que vous êtes parent, vous pouvez partager la magie de jouer dans l’eau avec votre enfant. Et non seulement votre enfant en éprouvera du plaisir : il apprendra et évoluera en même temps.

Les quatre façons dont les jeux d’eau favorisent un développement sain

C’est certain, permettre aux enfants de jouer dans l’eau leur garantit un moment de pur plaisir; mais les jeux d’eau ont encore plus à offrir que de l’amusement et du divertissement. Voici quatre façons significatives et largement positives selon lesquelles les jeux d’eau peuvent contribuer à promouvoir un développement sain chez votre enfant.

1. Jouer dans l’eau stimule le développement physique

Jouer dans l’eau constitue l’entraînement complet ultime. « L’eau oppose une résistance, ce qui aide à renforcer le corps, » explique Claire Lerner, conseillère principale en parentalité chez ZERO TO THREE. Et, note-t-elle, les bienfaits de ces jeux sont multipliés lorsque votre enfant barbote ou nage puisque l’immersion dans l’eau implique en outre de mobiliser toutes les habiletés importantes d’équilibre et de coordination.

2. Jouer dans l’eau encourage l’enfant à socialiser, et ce d’une manière qui aide à minimiser les conflits

Les enfants n’ont pas à se battre pour l’eau car il y a suffisamment d’eau tout autour pour jouer. Par conséquent, jouer dans l’eau « est moins intense en nécessité de partager que si vous êtes assis sur le plancher avec une multitude de trains et que tout le monde ne veut que le wagon de queue, » explique Lerner. De plus, les propriétés apaisantes de l’eau peuvent aider les enfants à réguler leurs émotions et leur comportement, amenuisant ainsi le risque de voir surgir des conflits.

3. Jouer dans l’eau favorise la découverte

Il n'est pas surprenant que votre scientifique en herbe soit fasciné par l’eau. Il y a tant de principes scientifiques à découvrir—depuis l’observation de la réaction de l’eau lorsqu’elle jaillie tout autour jusqu’à la prédiction de ce qui va couler ou flotter (une éponge versus un bateau). En bonus, c’est une activité éducative à petit budget. Nul besoin de vous précipiter à acheter toute une panoplie de nouveaux jouets. Utilisez simplement ceux que vous avez déjà, y compris des articles ménagers ordinaires tels des tasses à mesurer en plastique.

4. Jouer dans l’eau stimule la créativité et l’imagination

Pensez à ce qui se passe lorsque vous avez un groupe d’enfants se défoulant dans l’eau : de quelle façon leur imagination est portée à prendre le dessus. « Vous voyez les enfants jouant à qui seront le requin et le dauphin, » dit Lerner. Ce genre de jeu de rôle donne aux enfants l’opportunité de développer une vaste gamme d’habiletés. Cela encourage la narration et sollicite les compétences langagières ainsi que les capacités de mise en perspective (capacités de voir les choses sous l’angle du point de vue d’une autre personne).


Comme vous pouvez le constater, les bienfaits des jeux d’eau ont vraiment une longue portée. « Jouer dans l’eau enrichit toutes les sphères du développement, » affirme Lerner. « C’est la beauté de la chose. Ce n’est pas unidimensionnel. »

C’est parti!

Prêt à faire un plongeon?

Voici comment se préparer pour les jeux d’eau.

  • Cherchez des moyens rapides et faciles d’intégrer les jeux d’eau dans votre routine familiale habituelle (pensez à la baignoire ou à l’évier de cuisine).
  • Complétez ces expériences de jeux d’eau à la maison en recherchant des activités de jeux d’eau dans votre communauté (au centre récréatif local) et ailleurs (en choisissant un hôtel avec piscine la prochaine fois que vous voyagerez en famille, par exemple).

N’oubliez pas de prévoir dans votre sac des maillots de bain jetables Little Swimmers® de Huggies®, puisque la majorité des piscines en exigent si votre enfant n’est pas encore entraîné à la propreté. Veillez à toujours rester vigilant à la sécurité de votre enfant lorsqu’il joue dans l’eau ou autour; demeurez à portée de bras et éliminez les sources de distractions telles les téléphones intelligents.

Image : Getty

Imprimer

5 activités hivernales amusantes en famille

Lorsque le temps se refroidit et que les jours raccourcissent, trouver des moyens de divertir votre tout-petit peut s'avérer un réel défi. Cependant, il existe de nombreuses activités amusantes à l'intérieur comme à l'extérieur qui peuvent vous aider à combattre l'ennui et à garder votre enfant actif et occupé tout au long des mois d'hiver.

Rendez-vous au musée ou à l'aquarium le plus proche

S'il y a un musée près de chez vous qui propose des expositions interactives pour les enfants, vous pouvez généralement y abonner la famille et avoir accès aux horaires exclusifs aux membres, aux événements et spectacles. À lui seul, un aquarium procure des heures de divertissement, car tantôt votre enfant regarde défiler devant lui la vie marine et tantôt il peut courir à sa guise dans ce vaste espace.

Inscrivez-vous à des leçons de natation

L'hiver est le moment idéal pour s'inscrire à des cours de natation mère-enfant dans un centre aquatique intérieur. Prendre des cours pendant les mois d'hiver donnera à votre enfant la confiance et les compétences qu'il pourra continuer de développer une fois la belle saison de retour. L'autre avantage est de vous offrir un moment précieux dans l'eau pour tisser des liens avec votre enfant. N'oubliez pas les Couches-culottes jetables pour les petits nageurs HUGGIES® Little Swimmers®, souvent obligatoires pour les bébés dans les piscines.

Aventure dans un parc aquatique intérieur

Nul besoin qu'il fasse chaud pour sauter dans l'eau! Consultez la grille horaire des parcs aquatiques intérieurs avec des zones réservées aux enfants de moins de 5 ans. Ces parcs vous procureront des souvenirs mémorables et l'occasion de profiter des plaisirs aquatiques, malgré le temps maussade.

L'heure du conte à la bibliothèque

De nombreuses bibliothèques de quartier abritent une section pour enfants et prévoient des périodes de lecture à voix haute destinées surtout pour les tout-petits. L'heure du conte constitue une occasion en or pour un rendez-vous éducatif et amusant où votre enfant découvre de splendides livres d'images dans un lieu convivial et chaleureux. Et en prime, l'accès à la bibliothèque est toujours gratuit!

Créez un espace artistique

Prévoyez des casiers de matériel artistique pour vous permettre d'improviser des activités créatives à l'intérieur avec votre enfant et tous les amis qui viendront se joindre à lui par une journée froide d'hiver. Des marqueurs lavables, de la peinture tactile, des autocollants, des tampons faciles à saisir et de l'encre, de grandes tablettes de papier construction et de la pâte à modeler peuvent procurer à votre enfant des heures de plaisir. Disposez une petite table et des chaises pour enfants dans un coin de sorte que votre petit puisse accéder facilement à son matériel. Gardez ce coin simple et organisé afin que votre enfant puisse aider à ramasser une fois ses chefs-d'œuvre réalisés.

Les mois d'hiver ne doivent ni être ennuyeux ni vous faire sentir comme un lion en cage. Planifiez des sorties qui soient à la fois intéressantes et amusantes pour vous et votre famille et assurez-vous de profiter des activités adaptées à l'âge de votre enfant. Un peu de préparation peut aider à combattre la dépression hivernale et à s'amuser toute l'année.

Image : Getty

Imprimer

Pourquoi l’enseignement de la musique est bénéfique!

On dit que la musique est un langage universel. Peu importe d’où nous venons et quels sont nos antécédents, une bonne mélodie est quelque chose que tout le monde peut comprendre et apprécier. Il doit y avoir une explication, non?

  1. Ça rehausse leur pouvoir mental

    Vous voulez donner à votre enfant un avantage intellectuel? La musique peut le faire. «De plus en plus d’études montrent une corrélation entre le haut niveau d’éducation qu’atteignent les enfants et le fait qu’ils soient exposés à la musique», selon la spécialiste en musique Meredith LeVande de MonkeyMonkeyMusic.com. «La musique stimule tout simplement les parties du cerveau qui sont liées à la lecture, les mathématiques et le développement affectif.

  2. Ça améliore leur mémoire

    Où est passé ce soulier? Voilà une question qui est posée beaucoup trop souvent dans de trop nombreuses maisons où il y a des enfants. Aidez vos enfants à se souvenir davantage (et à apprendre davantage!) grâce à la musique. «D’autres recherches ont démontré que la participation à la musique en bas âge peut contribuer à l’amélioration de la mémoire et de la capacité d’apprendre d’un enfant, en stimulant différents modèles du développement du cerveau», selon le Maestro Eduardo Marturet, chef d’orchestre, compositeur et directeur musical de l’Orchestre symphonique de Miami.

  3. Ça les aide socialement

    Apprendre à jouer d’un instrument peut aider un enfant à sortir de son isolement social, disent les experts. «Socialement, les enfants qui se joignent à un groupe ou à un ensemble musical acquièrent des compétences élémentaires, par exemple dans les rapports avec les autres, comment travailler en équipe et apprécier les récompenses que procure le travail d’équipe, ainsi que le développement de compétences en leadership et la discipline», selon Maestro Eduardo Marturet qui supervise également le programme MISO pour jeunes artistes dans le sud de la Floride, un programme qui permet aux jeunes musiciens de parfaire leurs compétences musicales dans le cadre d’un orchestre professionnel.

  4. Ça raffermit la confiance

    Y a-t-il des secteurs dans la vie qui ne sont pas améliorés par la confiance en soi? Probablement pas. Si vous voulez que votre enfant acquière de la confiance, l’apprentissage d’un instrument de musique peut y contribuer.

    «Ils considèrent qu’ils peuvent acquérir des compétences par eux-mêmes, qu’ils peuvent s’améliorer sans cesse», déclare Elizabeth Dotson-Westphalen, professeur de musique et interprète.

  5. Ça enseigne la patience

    Nous vivons dans un univers où la gratification doit être instantanée, mais dans la vraie vie il faut de la patience. Lorsque vous jouez dans un groupe ou un orchestre (ce qui est le cas pour la plupart des musiciens), vous devez attendre que ce soit votre tour de jouer, sinon c’est la cacophonie. Vous apprenez ainsi à être patient. «Vous devez travailler dans un groupe pour faire de la musique», déclare Elizabeth Dotson-Westphalen.

  6. Ça les aide à communiquer

    Qui ne ressent pas un manque de communication parfois dans sa vie? La musique comble ce besoin de communication qu’ont les enfants (aussi bien que les adultes!). «Elle comble un besoin de décrocher des soucis de la vie, mais contrairement à d’autres moyens que les gens utilisent aux mêmes fins, comme les excès de nourriture et de boisson, le temps perdu à regarder la télé ou à naviguer sur Internet, la musique rend les gens plus vivants et davantage en communication avec les autres», déclare Michael Jolkovski, un psychologue spécialisé auprès des musiciens.

  7. C’est un apprentissage constant

    Il y a des domaines où vous n’arrivez jamais à tout apprendre. La musique est un de ces domaines. «C’est illimité; il y a toujours quelque chose de plus à apprendre», déclare Michael Jolkovski.

  8. C’est une grande forme d’expression

    Les gens se donnent beaucoup de mal pour s’exprimer. Mais comment les jeunes peuvent-ils y parvenir? Un des meilleurs moyens se trouve dans les arts, comme la musique. «C’est un plaisir et ça permet d’exprimer les subtiles émotions de la vie pour lesquelles il n’y a pas de mots», explique Michael Jolkovski.

  9. Ça enseigne la discipline

    Il y a cette blague populaire qui commence ainsi : «Comment se rendre à Carnegie Hall?» La réponse? «Pratiquez, pratiquez, pratiquez.» En musique, pour s’améliorer il faut non seulement réussir en classe, il faut aussi passer beaucoup de temps à pratiquer en dehors des leçons. Pour cela, il faut de la discipline. «Exposer les enfants aux instruments de musique, voilà le secret. Ils sont naturellement curieux et s’intéressent beaucoup aux instruments de musique; de plus, la discipline que les parents ET les enfants acquièrent alors est en soi une leçon», soutient Mira Stulberg-Halpert de 3D Learner Inc., qui travaille avec des enfants qui souffrent de THADA (trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention).

  10. Ça favorise la créativité

    Surtout, jouer d’un instrument – particulièrement à mesure que les enfants progressent – est une entreprise de création. La créativité est une bonne chose pour l’esprit, le corps et l’âme.

Imprimer

Des astuces pour voyager avec Bébé| Des jeux pour les bébés en voiture | Huggies.com

Des jeux pour les bébés en voiture : prenez la route, et amusez-vous!

Les plus grands peuvent regarder un DVD ou jouer à I Spy, mais comment occuper les plus petits sur la route? Essayez ces trucs pour que tout le monde profite du voyage.

Soyez un partenaire de jeux pour Bébé. « Je m’asseyais sur la banquette arrière pour jouer avec mes bébés et leur lire des livres sur la route pendant que mon mari conduisait », dit Beth Blair, mère de deux enfants, Eagan, Minnesota, collaboratrice du site de voyages The Vacation Gals. « C’était particulièrement bienvenu quand leurs sièges auto étaient face au dossier, ce qui peut être ennuyeux ».

Décorez la voiture. Vu que Bébé ne peut pas vous voir quand vous conduisez, il adorera regarder des photos de vous et d’autres gens qu’il aime accrochées au dos du siège du conducteur. Ou inspirez-vous d’un thème comme les animaux, les couleurs ou les formes.

Chantez pour Bébé. La musique pour les enfants est super, mais les Bébés adorent entendre la voix de leur maman (et il s’écoulera encore quelques années avant qu’il ne vous dise que vous chantez faux).

Parlez aussi à Bébé. « Les bébés écoutent ce que leurs parents disent bien avant de dire "maman" ou "papa" » dit Elaine Fogel Schneider, Ph. D., psychologue et coach de parentage à Palmade, Californie. « En conduisant la voiture, les parents peuvent encourager le développement des capacités d’écoute et de langage de Bébé tout en le divertissant. Parlez-lui d’une voix chantante; "montez et descendez" votre voix et variez les sons afin de capturer l’attention de Bébé.

Emportez un sac à surprises. « Je gardais un sac plein de trucs qui faisait des sons différents sur le siège du passager, comme un jouet qui fait un bruit aigu, et j’en donnais un à mon Bébé à chaque fois que je m’arrêtais à un feu rouge » dit Thea Marx, mère d’un enfant, Cody, Wyoming. « Parfois, ces bruits m’énervaient, mais ça la gardait bien occupée! »

Faites des pauses. « Planifier des arrêts nous a beaucoup aidés quand on faisait des voyages en voiture », dit Luann Udell, mère de deux enfants, Keene, New Hampshire. « Si on ne s’arrêtait pas, le bébé dormait toute la journée et, quand on arrivait à destination, il n’était pas du tout prêt à aller se coucher. Des arrêts fréquents aidaient à fatiguer les petits pour que la nuit se passe plus normalement ».

Imprimer

La meilleure façon d’économiser sur les jouets | Huggies.com

La meilleure façon d’économiser de l’argent sur les jouets

Des idées pas chères pour divertir votre bébé. Qui aurait dit que s’amuser pouvait être aussi économique?

Soyez en avance. « Les vide-greniers sont la meilleure façon d’acheter des jouets », dit Chelsea Brodie, mère d’un enfant, San Francisco, Californie. « Maintenant que mon nouveau réveil fiable, euh, je veux dire bébé…, s’assure que je me réveille et que je suis fonctionnelle à 5h30, je trouve des montagnes de jouets au choix. Je pars avec ma fille dans le porte-bébé et elle reçoit plein de compliments – et des tas de petits trucs gratuits. Les gens qui vendent leurs vieux jouets veulent juste les voir partir avec quelqu’un qui les aimera autant que leurs enfants les aimaient. »

Faites des échanges! Allez voir des sites d’échanges de jouets comme toystotrade.com et toyswap.com. Et sur ThredUP.com, qui a récemment commencé à mettre des annonces pour jouets, les parents peuvent acheter une boîte d’articles pour à peine 5 $ plus les frais d’envoi. Alors allez-y, prenez votre dose de magasinage en ligne à 3 heures du matin. Vous ne le regretterez pas une fois le matin arrivé.

Allez sur Craigslist. Vous pouvez explorer les offres ou rechercher une offre particulière comme un siège sauteur ou une balancelle. Puisque vous êtes censée faire les achats en personne, vous pouvez vérifier la condition et la qualité du jouet avant d’acheter.

Empruntez les jouets. Certaines personnes tiennent à leurs jouets un peu chers quand leurs enfants ont grandi, pour les garder pour de futurs frères et sœurs. Demandez si vous pouvez les ‘louer’ entre-temps, ou bien cherchez des jouets d’occasion. « Maintenant que mes amis savent que je veux leurs vieux jouets », dit Sarah Bown, mère de deux enfants, Concord, New Hampshire, « ils les emballent systématiquement pour moi et ils me les déposent sur mon porche ».

Recyclez. Enlever certains jouets de la collection de Bébé et les réintroduire après une ou deux semaines maintiendra votre petit toujours intrigué par les ‘nouveaux’ jouets (appréciez tant que ça dure!).

Revenez aux basiques. « Les enfants aiment les choses très simples – quand mes filles étaient bébés, du papier crépon brillant les amusait bien plus longtemps que n’importe quel jouet électronique », raconte Julie Fredericks, mère de trois enfants, Spring Hill, Tennessee. « Les bébés n’ont pas besoin de jouets chers ou sophistiqués pour s’amuser. »

Imprimer

Conseils de lectures pour le petit enfant | Livres pour bébés | Les meilleurs livres pour enfants | Huggies.com

Les meilleurs livres pour les petits Difficile de dire qui aime le plus l’heure de l’histoire : vous ou vos enfants? Les parents sur la communauté Facebook de Huggies partagent les livres auxquels ils reviennent toujours, soir après soir. « The Belly Button Book, de Karen Karbo. Ma fille l’adore, comme les enfants de ma garderie ». – Dawn B. « Walking Through The Jungle, We’re Going On A Bear Hunt, The Bear Snores On, et Brown Bear, Brown Bear What Do You See? Mon fils adore faire les gestes qui vont avec, et il commence à me dire sa version pendant qu’on lit! » « One of Each. C’est une belle histoire sur le partage ». – Mackenzie S. « Big Red Barn de Margaret Wise Brown ». —Erin M. « Quand mon conjoint était loin, il a envoyé aux enfants Good Night Moon. Je le leur lis tout le temps ». – Misty W. « Moo Baa La La La. Mes enfants l’adorent! »- Denise M. « The Very Hungry Caterpillar et la série des Harry Potter. En fait, il est trop petit pour comprendre Harry Potter, mais même à 11 mois il est très intéressé par ce que je lis et captivé par le son de ma voix ». – Shyanne T. « Mama’s Right Here, de Liza Baker. Je suis mère célibataire, et ce livre est parfait pour dire à mon fils combien je l’aime ». – Randi P. « Winnie l’Ourson! Des livres! Tous les livres! » – Emily B. « Oh, The Places You’ll Go! du Dr. Suess. Le livre en dit tellement et d’une façon tellement sympa pour les enfants. Mon petit de 2 ans l’adore. Bien que l’histoire soit assez longue, il me laisse la lui lire au complet ». – Julie M. « Llama Llama Red Pajama. Leur livre préféré, le mien aussi d’ailleurs! » – Elizabeth B. « The Monster at the End of this Book, avec Grover de Rue Sésame en narrateur. C’est un livre tellement mignon ». – Rachel V. « If You Give A Mouse A Cookie et les Contes de la Mère l’Oie. J’aime bien le fait que ma fille les emporte avec elle aux toilettes! » – Donia N. « Mes filles sont complètement accro à Alexander and the Terrible Horrible No Good Very Bad Day ». - Bobbi C. « Love You Forever, de Robert Munsch. Ma mère me le lisait quand j’étais petite, et j’aime le lire à mon fils ». – Shanda W. Allez voir les commentaires des parents sur la communauté Facebook de Huggies.

Imprimer
Parcourir le contenu
Fermer

En quittant cette page, vous serez déconnecté de votre compte Huggies. S'il vous plaît compléter votre profil de rester signé en