Aidez-moi à raffiner mes résultats
Filtrer
Désactiver le filtre
Type de contenu
Âge du bébé

Activités et jeu

Faire dormir bébé à poings fermés peut s'avérer plus compliqué qu'on pourrait le croire. Huggies a compilé pour vous des articles, des conseils et des solutions pour vous offrir un sommeil profond, à vous et à votre bébé.

Nous sommes désolés, aucun résultat n'a été trouvé.

  • Utilisez moins de filtres
  • Réinitialiser vos critères et essayer différents filtres

Ou essayez parcourant toutes les catégories .

Sept excellentes raisons de porter votre bébé

L'art du portage de bébé se classe en deuxième position de ma liste grandissante des choses que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai eu mon premier bébé. J'ai passé les premiers mois de vie de mon bébé collée à un fauteuil inclinable vert, à allaiter et à bercer mon petit trésor, qui n'était heureux que dans mes bras. Cette situation vous est familière? Lorsque bébé numéro deux est arrivé, j'avais besoin d'un nouveau plan d'attaque. J'ai acheté ma première écharpe porte-bébé lorsqu'il avait deux semaines et je n'ai jamais regretté.

Liberté

Leann Contessa, créatrice des écharpes porte-bébé TaylorMade Slings, aime aider une nouvelle maman à placer sa première écharpe porte-bébé. « Je me sens comme si je venais de lui rendre sa vie ». Ne vous en faites pas si vous ne vous sentez pas plus libre au départ. Il y a une courbe d'apprentissage à suivre pour le port de l'écharpe porte-bébé, mais la pratique et la patience vous libéreront bientôt les deux mains.

Visitez le site Web Attachment Parenting International à l'adresse www.attachmentparenting.org pour trouver un groupe près de chez vous où vous pourrez obtenir de l'aide pratique de mères compétentes dans le portage de bébé. Si vous êtes le bienheureux parent d'un bébé qui adore votre compagnie et que vous avez l'impression que vos tâches n'avancent pas, acheter une écharpe porte-bébé constituera un des meilleurs investissements que vous aurez fait.

Bébé plus calme

Dr Bob Sears, qui a inventé le terme «babywearing» (portage de bébé), cite une étude suggérant que les bébés qui sont régulièrement portés dans une écharpe porte-bébé pleurent 43 % moins que les bébés qui sont portés de façon intermittente ou pas du tout. Garder bébé près de vous vous permet de déceler ses signaux avant même qu'il ne pleure. Le Dr Sears affirme également que le portage de bébé crée un environnement semblable à celui de l'utérus. Le battement de votre cœur et votre mouvement lorsque vous marchez aident votre bébé à réorganiser ses rythmes naturels après l'interruption de la naissance, ce qui rend votre bébé plus calme et moins anxieux.

Bébé futé

Les bébés portés sont entourés de stimulis toujours changeants plutôt que de regarder les murs ou un mobile. À hauteur des yeux de maman ou de papa, ils absorbent plus d'éléments du monde qui les entoure et apprennent à filtrer ce qu'ils veulent voir. Dr Sears affirme également que les «bébés portés» développent une meilleure connaissance du langage en raison de leur présence au milieu de conversations entre adultes.

Création de liens avec papa

Le portage de bébé est l'un des meilleurs moyens pour les pères de prendre part aux premiers mois de vie de bébé. Notre troisième enfant, un fils à maman invétéré qui ne désirait que mes bras, s'est calmé rapidement lorsque papa a revêti son petit «nid» rassurant.

Allaitement mains libres

Maman Yvette Davis avise qu'il faut de la pratique pour être confortable avec l'allaitement dans un porte-bébé, mais ça en vaut la peine pour se libérer une main ou les deux, selon votre niveau de confort. Elle ajoute que les écharpes porte-bébé aident à allaiter discrètement en public et dit : «J'aimais le fait que, lorsqu'elle s'endormait, je pouvais soit continuer à la porter dans l'écharpe porte-bébé, soit la coucher avec l'écharpe porte-bébé. J'aimais aussi avoir une main libre.»

En mouvement

Après avoir grandement voyagé avec son bébé, Heather Cook se rappelle que «une écharpe porte-bébé était vraiment mieux qu'une poussette puisque je devais pousser un chariot à bagages et la porter. Je n'aurais pas pu pousser à la fois le chariot et la poussette. De plus, une fois que nous avions décollé, je pouvais enfiler l'écharpe et la laisser s'endormir, ce qui me permettait ensuite de lire, de manger et de boire sans avoir à la déposer puisque mes deux mains étaient libres.»

Cook trouvait également plus simple de magasiner sans poussette, particulièrement pour naviguer dans les petits espaces entre les présentoirs.

Lorsqu'elle vivait outre-mer, Thompson trouvait que «d'utiliser une poussette n'était souvent pas pratique dans les minibus bondés, les marches abruptes du métro ou dans les marchés bondés.»

Thompson portait plutôt son fils sur son dos et apportais parfois une poussette canne.

Style

Les bébés sont sans équivoque l'accessoire le plus en vue des mamans modernes. Les porte-bébés sont bons deuxièmes. Certains porte-bébés permettent d'affirmer son identité, même portés sans bébé : «J'avais une écharpe porte-bébé rebozo et je la portais souvent comme châle ou comme écharpe alors elle était toujours disponible», remarque Thompson.

Il y a à peu près autant de façons différentes de nouer l'écharpe et de porter bébé qu'il existe de tissus chics et de styles de porte-bébés, alors vous êtes sûrs de pouvoir en trouver un qui correspond à vos goûts. Rendez-vous à l'adresse www.TheBabyWearer.com pour trouver le porte-bébé qui vous convient.

Imprimer

Pourquoi l’enseignement de la musique est bénéfique!

On dit que la musique est un langage universel. Peu importe d’où nous venons et quels sont nos antécédents, une bonne mélodie est quelque chose que tout le monde peut comprendre et apprécier. Il doit y avoir une explication, non?

  1. Ça rehausse leur pouvoir mental

    Vous voulez donner à votre enfant un avantage intellectuel? La musique peut le faire. «De plus en plus d’études montrent une corrélation entre le haut niveau d’éducation qu’atteignent les enfants et le fait qu’ils soient exposés à la musique», selon la spécialiste en musique Meredith LeVande de MonkeyMonkeyMusic.com. «La musique stimule tout simplement les parties du cerveau qui sont liées à la lecture, les mathématiques et le développement affectif.

  2. Ça améliore leur mémoire

    Où est passé ce soulier? Voilà une question qui est posée beaucoup trop souvent dans de trop nombreuses maisons où il y a des enfants. Aidez vos enfants à se souvenir davantage (et à apprendre davantage!) grâce à la musique. «D’autres recherches ont démontré que la participation à la musique en bas âge peut contribuer à l’amélioration de la mémoire et de la capacité d’apprendre d’un enfant, en stimulant différents modèles du développement du cerveau», selon le Maestro Eduardo Marturet, chef d’orchestre, compositeur et directeur musical de l’Orchestre symphonique de Miami.

  3. Ça les aide socialement

    Apprendre à jouer d’un instrument peut aider un enfant à sortir de son isolement social, disent les experts. «Socialement, les enfants qui se joignent à un groupe ou à un ensemble musical acquièrent des compétences élémentaires, par exemple dans les rapports avec les autres, comment travailler en équipe et apprécier les récompenses que procure le travail d’équipe, ainsi que le développement de compétences en leadership et la discipline», selon Maestro Eduardo Marturet qui supervise également le programme MISO pour jeunes artistes dans le sud de la Floride, un programme qui permet aux jeunes musiciens de parfaire leurs compétences musicales dans le cadre d’un orchestre professionnel.

  4. Ça raffermit la confiance

    Y a-t-il des secteurs dans la vie qui ne sont pas améliorés par la confiance en soi? Probablement pas. Si vous voulez que votre enfant acquière de la confiance, l’apprentissage d’un instrument de musique peut y contribuer.

    «Ils considèrent qu’ils peuvent acquérir des compétences par eux-mêmes, qu’ils peuvent s’améliorer sans cesse», déclare Elizabeth Dotson-Westphalen, professeur de musique et interprète.

  5. Ça enseigne la patience

    Nous vivons dans un univers où la gratification doit être instantanée, mais dans la vraie vie il faut de la patience. Lorsque vous jouez dans un groupe ou un orchestre (ce qui est le cas pour la plupart des musiciens), vous devez attendre que ce soit votre tour de jouer, sinon c’est la cacophonie. Vous apprenez ainsi à être patient. «Vous devez travailler dans un groupe pour faire de la musique», déclare Elizabeth Dotson-Westphalen.

  6. Ça les aide à communiquer

    Qui ne ressent pas un manque de communication parfois dans sa vie? La musique comble ce besoin de communication qu’ont les enfants (aussi bien que les adultes!). «Elle comble un besoin de décrocher des soucis de la vie, mais contrairement à d’autres moyens que les gens utilisent aux mêmes fins, comme les excès de nourriture et de boisson, le temps perdu à regarder la télé ou à naviguer sur Internet, la musique rend les gens plus vivants et davantage en communication avec les autres», déclare Michael Jolkovski, un psychologue spécialisé auprès des musiciens.

  7. C’est un apprentissage constant

    Il y a des domaines où vous n’arrivez jamais à tout apprendre. La musique est un de ces domaines. «C’est illimité; il y a toujours quelque chose de plus à apprendre», déclare Michael Jolkovski.

  8. C’est une grande forme d’expression

    Les gens se donnent beaucoup de mal pour s’exprimer. Mais comment les jeunes peuvent-ils y parvenir? Un des meilleurs moyens se trouve dans les arts, comme la musique. «C’est un plaisir et ça permet d’exprimer les subtiles émotions de la vie pour lesquelles il n’y a pas de mots», explique Michael Jolkovski.

  9. Ça enseigne la discipline

    Il y a cette blague populaire qui commence ainsi : «Comment se rendre à Carnegie Hall?» La réponse? «Pratiquez, pratiquez, pratiquez.» En musique, pour s’améliorer il faut non seulement réussir en classe, il faut aussi passer beaucoup de temps à pratiquer en dehors des leçons. Pour cela, il faut de la discipline. «Exposer les enfants aux instruments de musique, voilà le secret. Ils sont naturellement curieux et s’intéressent beaucoup aux instruments de musique; de plus, la discipline que les parents ET les enfants acquièrent alors est en soi une leçon», soutient Mira Stulberg-Halpert de 3D Learner Inc., qui travaille avec des enfants qui souffrent de THADA (trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention).

  10. Ça favorise la créativité

    Surtout, jouer d’un instrument – particulièrement à mesure que les enfants progressent – est une entreprise de création. La créativité est une bonne chose pour l’esprit, le corps et l’âme.

Imprimer

Des astuces pour voyager avec Bébé| Des jeux pour les bébés en voiture | Huggies.com

Des jeux pour les bébés en voiture : prenez la route, et amusez-vous!

Les plus grands peuvent regarder un DVD ou jouer à I Spy, mais comment occuper les plus petits sur la route? Essayez ces trucs pour que tout le monde profite du voyage.

Soyez un partenaire de jeux pour Bébé. « Je m’asseyais sur la banquette arrière pour jouer avec mes bébés et leur lire des livres sur la route pendant que mon mari conduisait », dit Beth Blair, mère de deux enfants, Eagan, Minnesota, collaboratrice du site de voyages The Vacation Gals. « C’était particulièrement bienvenu quand leurs sièges auto étaient face au dossier, ce qui peut être ennuyeux ».

Décorez la voiture. Vu que Bébé ne peut pas vous voir quand vous conduisez, il adorera regarder des photos de vous et d’autres gens qu’il aime accrochées au dos du siège du conducteur. Ou inspirez-vous d’un thème comme les animaux, les couleurs ou les formes.

Chantez pour Bébé. La musique pour les enfants est super, mais les Bébés adorent entendre la voix de leur maman (et il s’écoulera encore quelques années avant qu’il ne vous dise que vous chantez faux).

Parlez aussi à Bébé. « Les bébés écoutent ce que leurs parents disent bien avant de dire "maman" ou "papa" » dit Elaine Fogel Schneider, Ph. D., psychologue et coach de parentage à Palmade, Californie. « En conduisant la voiture, les parents peuvent encourager le développement des capacités d’écoute et de langage de Bébé tout en le divertissant. Parlez-lui d’une voix chantante; "montez et descendez" votre voix et variez les sons afin de capturer l’attention de Bébé.

Emportez un sac à surprises. « Je gardais un sac plein de trucs qui faisait des sons différents sur le siège du passager, comme un jouet qui fait un bruit aigu, et j’en donnais un à mon Bébé à chaque fois que je m’arrêtais à un feu rouge » dit Thea Marx, mère d’un enfant, Cody, Wyoming. « Parfois, ces bruits m’énervaient, mais ça la gardait bien occupée! »

Faites des pauses. « Planifier des arrêts nous a beaucoup aidés quand on faisait des voyages en voiture », dit Luann Udell, mère de deux enfants, Keene, New Hampshire. « Si on ne s’arrêtait pas, le bébé dormait toute la journée et, quand on arrivait à destination, il n’était pas du tout prêt à aller se coucher. Des arrêts fréquents aidaient à fatiguer les petits pour que la nuit se passe plus normalement ».

Imprimer

La meilleure façon d’économiser sur les jouets | Huggies.com

La meilleure façon d’économiser de l’argent sur les jouets

Des idées pas chères pour divertir votre bébé. Qui aurait dit que s’amuser pouvait être aussi économique?

Soyez en avance. « Les vide-greniers sont la meilleure façon d’acheter des jouets », dit Chelsea Brodie, mère d’un enfant, San Francisco, Californie. « Maintenant que mon nouveau réveil fiable, euh, je veux dire bébé…, s’assure que je me réveille et que je suis fonctionnelle à 5h30, je trouve des montagnes de jouets au choix. Je pars avec ma fille dans le porte-bébé et elle reçoit plein de compliments – et des tas de petits trucs gratuits. Les gens qui vendent leurs vieux jouets veulent juste les voir partir avec quelqu’un qui les aimera autant que leurs enfants les aimaient. »

Faites des échanges! Allez voir des sites d’échanges de jouets comme toystotrade.com et toyswap.com. Et sur ThredUP.com, qui a récemment commencé à mettre des annonces pour jouets, les parents peuvent acheter une boîte d’articles pour à peine 5 $ plus les frais d’envoi. Alors allez-y, prenez votre dose de magasinage en ligne à 3 heures du matin. Vous ne le regretterez pas une fois le matin arrivé.

Allez sur Craigslist. Vous pouvez explorer les offres ou rechercher une offre particulière comme un siège sauteur ou une balancelle. Puisque vous êtes censée faire les achats en personne, vous pouvez vérifier la condition et la qualité du jouet avant d’acheter.

Empruntez les jouets. Certaines personnes tiennent à leurs jouets un peu chers quand leurs enfants ont grandi, pour les garder pour de futurs frères et sœurs. Demandez si vous pouvez les ‘louer’ entre-temps, ou bien cherchez des jouets d’occasion. « Maintenant que mes amis savent que je veux leurs vieux jouets », dit Sarah Bown, mère de deux enfants, Concord, New Hampshire, « ils les emballent systématiquement pour moi et ils me les déposent sur mon porche ».

Recyclez. Enlever certains jouets de la collection de Bébé et les réintroduire après une ou deux semaines maintiendra votre petit toujours intrigué par les ‘nouveaux’ jouets (appréciez tant que ça dure!).

Revenez aux basiques. « Les enfants aiment les choses très simples – quand mes filles étaient bébés, du papier crépon brillant les amusait bien plus longtemps que n’importe quel jouet électronique », raconte Julie Fredericks, mère de trois enfants, Spring Hill, Tennessee. « Les bébés n’ont pas besoin de jouets chers ou sophistiqués pour s’amuser. »

Imprimer

Conseils de lectures pour le petit enfant | Livres pour bébés | Les meilleurs livres pour enfants | Huggies.com

Les meilleurs livres pour les petits Difficile de dire qui aime le plus l’heure de l’histoire : vous ou vos enfants? Les parents sur la communauté Facebook de Huggies partagent les livres auxquels ils reviennent toujours, soir après soir. « The Belly Button Book, de Karen Karbo. Ma fille l’adore, comme les enfants de ma garderie ». – Dawn B. « Walking Through The Jungle, We’re Going On A Bear Hunt, The Bear Snores On, et Brown Bear, Brown Bear What Do You See? Mon fils adore faire les gestes qui vont avec, et il commence à me dire sa version pendant qu’on lit! » « One of Each. C’est une belle histoire sur le partage ». – Mackenzie S. « Big Red Barn de Margaret Wise Brown ». —Erin M. « Quand mon conjoint était loin, il a envoyé aux enfants Good Night Moon. Je le leur lis tout le temps ». – Misty W. « Moo Baa La La La. Mes enfants l’adorent! »- Denise M. « The Very Hungry Caterpillar et la série des Harry Potter. En fait, il est trop petit pour comprendre Harry Potter, mais même à 11 mois il est très intéressé par ce que je lis et captivé par le son de ma voix ». – Shyanne T. « Mama’s Right Here, de Liza Baker. Je suis mère célibataire, et ce livre est parfait pour dire à mon fils combien je l’aime ». – Randi P. « Winnie l’Ourson! Des livres! Tous les livres! » – Emily B. « Oh, The Places You’ll Go! du Dr. Suess. Le livre en dit tellement et d’une façon tellement sympa pour les enfants. Mon petit de 2 ans l’adore. Bien que l’histoire soit assez longue, il me laisse la lui lire au complet ». – Julie M. « Llama Llama Red Pajama. Leur livre préféré, le mien aussi d’ailleurs! » – Elizabeth B. « The Monster at the End of this Book, avec Grover de Rue Sésame en narrateur. C’est un livre tellement mignon ». – Rachel V. « If You Give A Mouse A Cookie et les Contes de la Mère l’Oie. J’aime bien le fait que ma fille les emporte avec elle aux toilettes! » – Donia N. « Mes filles sont complètement accro à Alexander and the Terrible Horrible No Good Very Bad Day ». - Bobbi C. « Love You Forever, de Robert Munsch. Ma mère me le lisait quand j’étais petite, et j’aime le lire à mon fils ». – Shanda W. Allez voir les commentaires des parents sur la communauté Facebook de Huggies.

Imprimer

Astuces pour les tout-petits | Les 12 choses qu’on adore chez les tout-petits | Huggies.com

Les 12 choses qu’on adore chez les tout-petits
Évidemment, il y a mille et une raisons de les aimer – commençons donc par les bisous :

1. Les bisous pour dire bonne nuit. Les bisous esquimaux, les bisous papillon… et même les bisous baveux!

2. Et qui d’autre pourrait vous dire que vous avez du rouge à lèvres sur les dents?

3. Faire les courses n’est plus aussi ennuyeux qu’avant. Grosse colère dans l’allée 8!

4. Ils sont très doués pour maintenir votre QI au top de sa forme en vous posant des questions piège comme : pourquoi les pommes ont deux couleurs, pourquoi les nuages bougent ou pourquoi les garçons ont des mamelons?

5. Toutes ces choses que vous êtes secrètement heureuse de voir s’entasser dans le congélateur : popsicles, croquettes de poulet et crème glacée (la bonne, pas la basse calorie!).

6. Quand ils vous disent « Ton ventre est mou, Maman », et que vous savez que pour eux c’est une bonne chose.

7. Leurs ridicules mais adorables petits pyjamas.

8. Lorsque leur fièvre disparaît vers 3 heures du matin et qu’ils vous regardent comme si vous étiez un ange envoyé du Paradis.

9. Ils sont assez petits pour que ça vous oblige à les accompagner sur la luge. Youpiiiiiiii!

10. Vous n’auriez jamais crû vous émerveiller à nouveau devant un avion ou un tracteur? Eh pourtant, c’est remarquable.

11. Sans blague, elle vous a appris des trucs sur l’ordinateur.

12. Leur peau satinée, leur incroyable mais délicieuse haleine du matin au réveil, leur petit ventre rebondi, les fossettes de leurs petites fesses. Finalement, tout ce qui fait d’eux des petits Cupidons qui marchent et qui parlent.

Imprimer

La suce réglementée

La plupart des parents qui autorisent la suce se demandent à quel moment l’enlever définitivement à leur tout-petit. Mon fils avait environ trois ans quand il a renoncé à la sienne. Toutefois, les pédiatres n’étant pas d’accord sur le meilleur moment pour séparer l’enfant de sa suce, consultez le vôtre à ce sujet.

Sachez également qu’il existe quelques mesures que vous pouvez prendre pour que votre bébé ait plus de faciliter à se séparer de sa suce le moment venu.

Fixez des limites

Votre bébé n’est pas obligé d’avoir la suce en bouche tout le temps. Essayez d’en limiter l’usage aux moments d’anxiété et de repos — par exemple, au moment du coucher seulement et non 24 heures sur 24.

Offrez d’autres réconforts

Votre bébé est tout aussi susceptible de s’attacher à une couverture ou à un jouet qu’à sa suce, à la différence que ces objets n’iront pas dans sa bouche. Les câlins sont également un excellent calmant pour bébé.

Imposez un horaire

Le bébé qui mange et dort au bon moment — avant d’avoir trop faim ou d’être de mauvaise humeur — est globalement plus heureux, donc moins enclin à chercher l’apaisement que procure la suce. N’attendez pas que votre bébé ait trop sommeil, trop faim ou qu’il s’ennuie, dans la mesure du possible.

Imprimer

Adeptes des groupes de jeux



Brisez la monotonie

Vous êtes une mère ou un père au foyer avec votre enfant de cinq mois, votre premier. Même si vous vivez dans la même maison depuis cinq ans, vous avez beaucoup de difficulté à trouver des gens qui sont dans la même situation que vous, des pères et mères qui cherchent à briser la monotonie que crée souvent l’obligation de prendre soin d’un enfant à la maison.

Comment trouver des gens avec qui vous avez des affinités et surtout qui ont des enfants avec lesquels votre enfant s’entendra?

Si vous êtes comme Jan, une maman du quartier sud-ouest de Houston, vous le faites de diverses manières; en utilisant vos dons pour le papotage au supermarché, en faisant montre d’un style de vie bien organisée et d’une efficacité pour déceler au radar les gens avec lesquels vous avez des affinités.

En 1998, Jan était cette mère à la recherche d’un cercle d’amis et d’occasions pour son enfant de jouer avec d’autres enfants. Elle a rapidement trouvé un groupe local affilié à une organisation nationale de «mamans» et elle s’est empressée de payer sa cotisation annuelle. Il y avait toutefois un petit problème : le lieu de rencontre du groupe et la plupart des membres se trouvaient à 20 minutes de voiture de la demeure de Jan. Un déplacement de 20 minutes peut sembler normal pour la plupart des gens, mais pour une mère qui vient tout juste de se familiariser avec la routine des couches à empaqueter dans un sac et des biberons à préparer pour des bébés qui ont leur propre horaire, un trajet de plus de 10 minutes prend des proportions alarmantes.

N’étant pas le genre à accepter une situation qui ne lui convient pas, Jan commença à chercher dans son repaire habituel : le supermarché.

«Dès que je voyais une autre maman avec des enfants de l’âge de mon fils, j’engageais la conversation, ça durait quelques minutes et lorsque je sentais qu’on avait des affinités, je lui offrais d’échanger nos numéros de téléphone», raconte-t-elle.

Et si les affinités ne se matérialisaient pas?

«Je mettais fin à la conversation en disant 'Ça m’a fait plaisir’ et je continuais mon chemin», dit-elle.

Créez votre propre groupe de jeux

En janvier 1998, après avoir repéré sept mères de jeunes enfants en se promenant dans les supermarchés, Jan commença à réunir ce groupe dans le cadre de rencontres hebdomadaires .

«Au début, ce n’était pas très organisé. J’appelais tout le monde le lundi pour leur dire où nous irions le jeudi», dit-elle.

Une fois que le groupe eut atteint le chiffre de 15 participantes, uniquement par le bouche-à-oreille, Jan utilisa ses compétences d’ancienne gestionnaire d’un cabinet de comptables pour s’organiser, distribuer à chacune des copies d’un calendrier mensuel et un répertoire téléphonique.

Depuis ce temps, le groupe a atteint le nombre de 57 participants (certains sont des papas, d’autres des grand-mères) sur la liste des adresses électroniques; 45 d’entre eux participent à divers sous-groupes qui ont été formés : un Club de recettes, les Soirées de sorties pour les mamans, les Excursions et enfin le Groupe de ceux qui offrent leurs services aux mamans; tout cela, en plus des rencontres habituelles du jeudi, sans autre publicité que le bouche-à-oreille.

Malgré le grand nombre de membres, Jan souligne qu’habituellement de 10 à 20 membres et leurs enfants se retrouvent pour chacune des activités. Chaque mois, les activités à l’horaire comprennent une excursion, une journée consacrée aux arts et spectacles et une autre consacrée à la musique (qui se tiennent dans les parcs des environs) et une visite au Children’s Museum. Pour ce qui est de trouver et de planifier des excursions, Jan se rappelle que la première année a été la plus difficile; maintenant elle se sert des calendriers précédents pour bâtir de nouveaux horaires. Les journées consacrées aux arts et spectacles et à la musique sont organisées par des mères qui ont un intérêt particulier pour ces activités. Jan les désigne, de même que celles qui dirigent les autres sous-groupes, comme les «mamans-présidentes».

En plus de ces présidentes qui relèvent de Jan et dont les plans s’ajoutent au calendrier, le groupe ne comprend pas de niveaux hiérarchiques – aucune équipe, aucun comité, aucun conseil d’administration – uniquement Jan, son PC et son cellulaire.

Jan dit qu’elle se considère chanceuse d’être liée aux membres de son groupe de jeux; selon elle, le groupe a évité le genre de problèmes qui surviennent dans les groupes, obligeant parfois les organisateurs à demander à quelqu’un de quitter le groupe. Elle croit que la magie vient peut-être de la «règle des affinités» expliquée à tous les nouveaux membres.

«Nos membres sont invités à joindre le groupe par des gens qui les apprécient», comme le souligne Jan. Bien que les membres se regroupent parfois de façon passagère en fonction de l’âge de leurs enfants, il ne s’est jamais formé de cliques.

Jan n’est plus membre d’une organisation qui exige des cotisations.

«Ce groupe ne me coûte rien, pas un sou, et grâce à ce groupe les mamans s’entraident, partagent des expériences et des conseils et nos enfants apprennent à se faire des amis», comme l’explique Jan. La gestion de l’organisation lui procure d’autres avantages. «J’aime tout ce qui touche à la gestion et il me manquait quelque chose avant d’organiser ce groupe.»

Quelques conseils

N’allez pas croire que Jan passe tout son temps à s’occuper du groupe; elle est aussi directrice d’une classe de jazz (Jazzercise) et représentante directe des ventes d’une entreprise de cosmétiques à la mode. Elle admet être une perfectionniste et elle a beaucoup d’expérience dans la gestion de groupes; quand je lui ai demandé quels conseils elle avait à donner à un parent «ordinaire» qui veut organiser un groupe de jeux :

  • Ne faites PAS de publicité. Laissez le groupe se former lentement et sûrement par le bouche-à-oreille et les invitations personnelles.
  • Pendant la première année, n’admettez pas les aidants (comme le Groupe de ceux qui offrent leurs services aux mamans et qui organisent des repas chez celle qui vient d’enfanter ou de subir une chirurgie). Profitez de la première année pour établir un calendrier hebdomadaire d’activités, ce qui vous permettra de savoir ce que les membres apprécient.
  • Si une activité n’est pas appréciée, laissez-la tomber ou remplacez-la. Pendant un certain temps, le groupe de Jan essaya de tenir des rencontres les mercredis en plus de celles du jeudi qui marchaient très bien; les rencontres du mercredi ont dû être abandonnées, faute d’assistance.
  • Ne dépensez pas d’argent sur des choses comme les salles de réunions (même les églises demandent d’être payées), les bulletins imprimés ou les envois par la poste. Servez-vous des courriels et organisez vos rencontres dans des lieux publics. De plus, maintenez le coût des activités à 5 $ ou moins; la plupart des parents qui ne travaillent plus ont réduit leur budget.
  • Ne vous faites pas de souci avec le nombre de participants. Votre groupe se formera de façon naturelle. La dimension du groupe est moins importante que l’affinité entre des membres qui sont sur la même longueur d’onde pour ce qui est des choses importantes, comme tout ce qui touche aux rapports parents-enfants.
  • Maintenez un contact personnel, appelez les membres lors de leur anniversaire de naissance ou lorsque vous ne les avez pas vus depuis un certain temps, pour voir si tout va bien.
  • Évitez le commérage.

Utilisez la «règle des affinités.» Si, dans les cinq premières minutes d’une conversation, un parent réagit négativement sur un sujet, considérez cela comme un signal d’alarme. Pas d’affinité, pas d’invitation.

Depuis qu’elle a fondé le groupe, Jan a eu un second fils et un troisième en janvier 2002. Elle veut demeurer une mère au foyer tout en travaillant comme lectrice d’épreuves, une autre de ses compétences.

Qu’arrivera-t-il lorsque ses enfants seront trop âgés pour participer au groupe de jeux? Elle essaiera de se trouver un successeur qui selon elle aura les qualités requises pour prendre soin de son «autre bébé», tout comme elle l’a fait elle-même.

Imprimer

Le plaisir de surfer sur le ventre

Certains bébés l'adorent, d'autres le détestent, mais le fait de passer du temps étendu sur le ventre est essentiel à leur développement. C'est transition étape cruciale vers certaines étapes fondamentales du développement de l'enfant, par exemple apprendre à se rouler, à s'asseoir et à ramper. À cette position, il peut s'exercer à lever la tête, ce qui renforce ses muscles du cou et du haut du corps. C'est également une position qui l'encourage à découvrir ce qu'il peut faire avec ses mains et ses orteils.

Bébé sur bedon

N’oubliez pas :

cette position est plutôt nouvelle pour votre bébé, alors ne soyez pas surpris s’il pleure. N'allez pas croire, toutefois, qu'il ressent une quelconque douleur – au contraire, il ne va pas tarder à aimer.

Vous pouvez commencer à mettre votre bébé sur la vente dès qu'il a deux mois et qu'il est capable de lever la tête. Il peut passer du temps sur le ventre avant cet âge, mais seulement s'il est en éveil et supervisé. Quand vous mettez votre bébé sur le ventre, étendez-vous à côté de lui — parlez-lui, caressez-le et encouragez-le. Répéter cette routine quelques fois par jour jusqu'à ce qu'il supporte plus de cinq minutes sur le ventre à la fois; ensuite, deux fois par jour suffiront.

Voici quatre trucs pour aider votre bébé à apprendre à s'amuser sur le ventre — et pour surmonter les premiers cris de protestation.

Distrayez-le

C'est le moment d'exploiter au maximum tous ces jouets dans son lit à barreaux et dans son coffre à jouets. Utilisez des jouets qui grincent, des jouets colorés, des livres indéchirables, des lecteurs musicaux et tout ce qui peut clignoter et jouer de la musique devant lui au niveau des yeux. Le fabricant Boppy propose deux tapis conçus exprès pour étendre bébé sur le ventre, chacun accompagné d'un « mini coussin Boppy » ainsi que d'anneaux et de jouets détachables.

Achetez un coussin Boppy

Vous avez peut-être déjà utilisé un coussin Boppy — qui sert généralement à surélever bébé à une position plus ergonomique pour l'allaitement. Il est tout aussi pratique pour lui faire passer du temps sur le ventre. Placez simplement la poitrine et les aisselles de bébé sur le coussin (le coussin sous la poitrine et les bras devant le coussin) pour lui donner un peu de soutien et éviter qu'il ne se cogne le visage sur le tapis où il est étendu.

Veillez à son confort

Si votre bébé est étendu sur un tapis ou une couverture, assurez-vous que l'étoffe n'est pas repliée sous lui. Faites la chasse aux courants d'air. Enlevez-lui ses chaussettes pour lui donner un peu de traction. Essayez de lui masser doucement le dos pendant qu'il est sur le ventre.

Ne vous laissez pas impressionner par ses pleurs

Même s'il peut être difficile d'écouter votre bébé pleurer sans réagir même pendant une fraction de seconde, vous ne lui causerez aucun préjudice à long terme en le laissant faire une petite crise d'une minute. Rappelez-vous que vous n'êtes pas un ogre mangeur d'enfant, mais bien un parent responsable et renseigné qui incite son bébé à faire des exercices importants pour sa croissance. Avec le temps — et sans doute moins que vous ne le croyez — il apprendra à considérer le temps passé sur le ventre comme une période privilégiée pour jouer, se déplacer et partager votre affection.

Imprimer

Conseils de jeux pour les petits | Projets ingénieux pour les petits | Huggies.com

Projets pour les petits : soyez ingénieuse!
Ces ensembles créatifs qu’ils vendent dans les magasins sont très bien, mais il y a de nombreuses façons d’utiliser des choses que vous avez déjà pour faire des travaux manuels. On a plein d’idées!

Peinture savoureuse. Les petits adorent tout mettre à la bouche. Et dans ce cas-ci, c’est permis! Déchirez un morceau de papier pour la cuisson et faites ‘dessiner’ votre enfant avec de la crème ou du yaourt aux myrtilles.

Relevez vos manches. « J’aime faire des dessins d’animaux sur des empreintes de main avec mes enfants parce que c’est un art très versatile et qu’il faut vraiment peu de choses – juste de la peinture et de l’imagination! » dit Cheryl Pitt, mère de trois enfants, Waynesboro, Pennsylvanie. « On a transformé des mains en bourgeons, en papillons, en chauves-souris, en ailes d’ange, et même en belles feuilles. Le dessin préféré de mon fils était une araignée faite à partir de deux empreintes de mains noires ».

Musique faite maison. Remplissez des bouteilles avec du riz ou des haricots pour fabriquer des maracas. Tapez sur une ancienne boîte de flocons d’avoine comme sur un tambour. Chantez des chansons quétaines en vous trémoussant. Bientôt, les grands producteurs de disques pourraient bien frapper à votre porte.

Un bon mélange. « Ce collage est facile à faire et garde ma fille occupée pendant un moment », dit Marti Wills, mère de trois enfants, Leesburg, Virginia, et auteure de Through the Craft Room Door. « D’abord, dessinez une grande forme sur un morceau de papier solide divisé en trois parties. Donnez à votre enfant un assortiment de grands boutons, de grandes perles et de morceaux de ruban de trois couleurs différentes. (Assurez-vous que ces objets sont assez grands pour ne pas être susceptibles de l’étouffer). Faites-lui coller tous les objets de la couleur A dans une partie, ceux de la couleur B dans la partie suivante et ceux de la couleur C dans la dernière partie. Au fur et à mesure que les enfants grandissent, vous pouvez ajouter des couleurs ».

Animaux en coton. Découpez une forme d’animal (par exemple, un papillon) dans un morceau de carton comme une boîte de céréales ou de couches. Aidez votre enfant à coller des boules de coton dessus jusqu’à ce qu’il soit complètement recouvert.

Petit poisson deviendra grand. « J’ai fabriqué un poisson à partir d’une assiette en carton avec ma fille et une de ses copines pour la semaine d’activités sur l’océan. C’était sans aucun doute le plus grand succès de la semaine! », raconte Catherine Moss, mère d’un enfant, Denver, Colorado. « Vous aurez besoin de deux assiettes en carton, de la peinture aux doigts ou des pastels et de la colle. Découpez un triangle dans la première assiette en carton – c’est la tête du poisson. Découpez un plus grand triangle dans la deuxième assiette – c’est la queue du poisson. Collez la queue à la tête. Et faites peindre ou colorier votre enfant autant qu’il en a envie. Dessinez un œil et vous avez fini! »

Explorateurs en herbe. « Je prends un grand plat et j’y mets des objets que les enfants peuvent explorer avec leurs mains », dit Cara Jougalard, mère de deux enfants, Nouvelle-Orléans, Louisiane. « On choisit des thèmes. À Halloween j’ai teint du riz en orange, j’ai utilisé des haricots noirs secs, des bagues en forme d’araignée et des citrouilles en plastique que j’ai trouvées au Dollarama. Vous pouvez aussi le faire sans thème, comme la plage avec du sable, des coquillages, et même une petite pelle. Laissez libre cours à votre imagination! »

Imprimer
Parcourir le contenu
Fermer
close

Notre système de points a changé

Nous modifions notre système de points de récompenses afin d'améliorer le programme de Récompenses Huggies® pour vous offrir plus de manières d'accumuler des points. Nous décuplons le coût des récompenses sur les articles. Mais pas de souci, votre solde de points est aussi multiplié par 10!

Our Points structure has changed

Découvrez ce qui a changé en matière de récompenses

Regardez cette vidéo utile pour en savoir plus sur les grandes améliorations apportées au programme de récompenses Huggies®.

Dites adieu aux codes de récompenses

Vous l'avez demandé, nous avons écouté! Voici la nouvelle manière d'accumuler vos points de récompenses Huggies®. Vous pouvez dorénavant accumuler des points plus rapidement en téléversant et en envoyant une photo de votre reçu de caisse pour tous vos achats de couches et lingettes Huggies® préférées.  

Huggies Rewards Submit Receipts instead of Rewards Codes

Envoyer vos reçus

Il existe une manière plus rapide d'accumuler des points de récompenses Huggies®! Accumuler des points en téléversant et en envoyant une photo de votre reçu de caisse pour les couches et lingettes Huggies®. Vous obtiendrez même deux fois plus de points lors de votre premier envoi de reçu! 

Soumettre mon premier reçu
Huggies Rewards Submit a receipt for points

Obtenir plus de points!

Dorénavant, il y a plus de manières d'accumuler des points! En lisant des articles, en répondant à des sondages, ou en échangeant sur Facebook ou Twitter. Plus de manières d'accumuler = plus de raisons d'aimer Huggies!

Ma page de points supplémentaires
Huggies Rewards Contact Us

Bienvenue, !

We're Sorry. The Huggies Rewards service is under maintenance and is temporarily unavailable. Please try again later.

Inscrivez-vous aux Récompenses Huggies

En cliquant sur INSCRIPTION, vous acceptez les conditions générales et Huggies® récompenses les conditions générales.

Adhérez dès aujourd'hui et recevez 500 points gratuitement! Vous commencerez aussi à accumuler les points de récompense à chaque achat. Vous pourrez ensuite utiliser les points accumulés pour obtenir des cartes-cadeaux, des couches et des lingettes gratuites, et bien plus encore!

Retour au sommet

©2016 KCWW. TOUS DROITS RÉSERVÉS

AdChoices