Passer à l’en-tête Passer au contenu Passer au bas de page

Nidification

< retour aux articles

Donnez le contrôle à papa. Il peut s'en occuper.

Faire faire le rôt à votre nouveau-né, stériliser les biberons et les tétines, ou démarrer encore une autre brassée? Il est peut-être temps de demander un peu d'aide à papa? Voici comment.
Points de vue : 3

Les premières semaines avec votre nouveau bébé sont inspirantes — mais aussi très exigeantes! Comment vous assurer d'être à la hauteur des nouvelles demandes de votre petit amour? Demandez l'aide de papa dès que possible! Considérez ces quelques premières semaines comme le début d'un partenariat parental de toute une vie.

Votre avocat à l'hôpital

Votre séjour à l'hôpital est le moment pour votre bébé et vous de vous reposer pour un départ en santé. Le père peut aider à définir une politique de visite qui vous convient. Carla, une nouvelle maman, et son mari Rob ont découvert que les amis et la famille sont tellement excités par le nouvel ajout à la famille qu'ils oublient parfois de respecter le temps de repos essentiel à la mère.

«Le travail a été long et la naissance, épuisante», se rappelle Carla. «Le premier jour, nous avons reçu une tonne de visiteurs qui sont restés longtemps. C'était étourdissant. Rob a vu à quel point j'étais épuisée. Ce soir-là, il a appelé nos amis et leur a poliment expliqué que nous ne pourrions plus recevoir de visiteurs à l'hôpital. Par la suite, seule ma mère et ma sœur sont restées avec nous, et j'ai pu me reposer.»

Papa peut également vous servir d'avocat avec les infirmières et le personnel en s'assurant que vos besoins médicaux sont respectés. Ceci est particulièrement important si vous avez subi une césarienne ou une épisiotomie majeure, par exemple. Il peut aider en s'assurant que les médicaments soient administrés au bon moment, et que vous soyez confortable.

Avant de vous diriger à l'hôpital, assurez-vous que papa a votre liste téléphonique pour annoncer la bonne nouvelle!

Votre ailier à la maison

Vous avez les mains pleines au cours de ces quelques premières semaines à la maison. Ne soyez pas surprise si vous avez l'impression d'avoir perdu votre capacité à effectuer plusieurs tâches à la fois! (Ne vous inquiétez pas, c'est temporaire!) Papa peut grandement aider. La clé consiste à lui demander de l'aide — il ne pensera pas nécessairement à tout. Songez à la meilleure approche pour lui demander de l'aide tout au long de cette nouvelle aventure.

Il peut, par exemple, fixer les rendez-vous chez le médecin, faire les courses, payer les factures, etc. Si la température est douce, il peut aller prendre une marche avec bébé pendant que vous prenez une douche relaxante.

Papa peut également gérer l'horaire de visites pour s'assurer que vous n'êtes pas épuisée. Si le téléphone sonne sans arrêt, laissez-le partager les nouvelles avec les curieux.

Les nouvelles mamans ont besoin de beaucoup de repos. Huit heures consécutives de sommeil profond ne seront pas possibles pour un bout de temps, alors reposez-vous le jour, pendant la sieste de bébé. Comme Isaiah et Jasmine l'ont découvert, le repos n'est pas nécessairement instinctif pour la mère.

«Jasmine ne dormait pas suffisamment durant la nuit», explique Isaiah. «Mais pendant la sieste de bébé, plutôt que de s'allonger, Jasmine souhaitait effectuer une brassée ou rédiger des mots de remerciement ou quoi que ce soit d'autre. Je lui rappelais que je pouvais m'occuper des tâches ménagères et que sa liste de choses à faire pouvait toujours attendre — son repos était prioritaire.»

«J'ai commencé à le surnommer "l'exécuteur"», rigole Jasmine. «Et il avait parfaitement raison. Lorsque le bébé était endormi, il plaçait mon oreiller et me mettait au lit. C'était adorable.»

Fournisseurs de soins délicats

Changer la couche de votre nouveau-né, s'occuper de son cordon ombilical, lui donner le bain... toutes des tâches si délicates! Pouvez-vous faire confiance à votre mari avec ce tout petit trésor? (Après tout, c'est le même gars qui est un guerrier de fin de semaine sur le terrain et qui a défoncé des murs durant les rénovations.) Bien sûr que vous le pouvez! La paternité révèle un nouvel aspect de votre partenaire.

Faites preuve d'empathie s'il est légèrement nerveux à l'idée de prendre soin d'un si petit nouveau-né, avec son cou branlant et ses bras ballants. (Vous avez probablement un peu d'expérience dans les soins pour bébés, mais en a-t-il?) Découvrez ensemble, soyez patients et n'oubliez pas que vous vivez cette aventure ensemble!

Votre partenaire appréciera peut-être également de se faire aider par quelqu'un d'autre que vous, comme l'a découvert Cheryl. «Mon mari, Jeff, n'avait aucune expérience avec les bébés lorsque notre premier enfant, Madeline, est née», explique Cheryl. «Mais Jeff adore mon frère, père expérimenté de quatre enfants. Lorsque Madeline avait environ trois semaines, nous nous sommes organisés pour qu'ils passent ensemble une journée à s'occuper de Maddy à la maison. Entre les parties de football à la télévision, mon frère partageait certaines techniques de changement de couches, et ils ont même donné un bain à notre bébé. Le niveau de confiance de Jeff a simplement explosé. Je crois que c'est plus simple d'apprendre certaines choses d'un ami.»

Maître des tâches

Les tâches ménagères requièrent de la flexibilité lorsque vous avez un nouveau-né. Au cours des premières semaines, vous serez peut-être trop occupée et fatiguée pour entreprendre même les tâches les plus simples. Demandez à papa de s'occuper de ces tâches — même s'il ne les exécute pas selon vos normes.

Si votre partenaire a toujours effectué une variété de tâches — de l'aspirateur à l'époussetage à la préparation de repas — comptez-vous chanceuse! Il sera probablement enclin à exécuter la majeure partie des tâches jusqu'à ce que vous retrouviez votre énergie et votre endurance. Si vous bénéficiez d'un service d'aide ménagère avant l'arrivée de bébé, conservez-le à tout prix. C'est une solution intelligente qui vous permet à tous les deux de passer plus de temps à resserrer vos liens avec votre bébé.

Et tenez compte du conseil de Laura, une jeune maman de trois enfants : «Si une amie intime ou un membre de la famille vous offre de nettoyer rapidement votre demeure, avalez votre fierté et dites "Oui, s.v.p."»

Le conseil le plus utile pourrait être de simplement laisser nos attentes de côté, et d'être disposée à essayer un nouveau plan. Oubliez le repassage et le lavage, et portez vos vêtements un peu plus longtemps. Embauchez votre adolescent préféré pour tondre le gazon. Et soyez disposée à oublier les petites choses. Honnêtement, qui se préoccupe de la vue d'une boule de poussière lorsque vous pouvez fixer ces yeux bleus de bébé?

Boires de 4 h

La façon dont votre mari et vous gérez l'alimentation de votre nouveau bébé dépend de quelques facteurs. Si votre bébé ne boit que du lait maternel, vous devrez évidemment être présente jusqu'à ce vous puissiez commencer à tirer votre lait. (Pour la plupart des nouvelles mamans, tirer le lait n'est pas chose facile avant qu'une routine d'allaitement soit bien établie — ce qui prend au moins quelques semaines.) Si vous allaitez, papa peut devenir l'expert du rôt, aidant bébé à évacuer les bulles de gaz de son système.

Si vous utilisez de la préparation lactée, ou que vous conservez du lait maternel, alors papa et vous pouvez gérer à tour de rôle la routine de l'alimentation. Il aimera le confort et l'intimité ressentis lorsqu'on donne le biberon à bébé. Assurez-vous de devenir, tous les deux, des experts dans la préparation rapide des biberons.

Et qu'en est-il de ces abominables boires de 4 h du matin? Peu importe votre façon de les gérer, il faut que ce soit logique pour vous — et ce ne sera pas nécessairement la même chose que ce que font vos amis. Prenez, par exemple, Gina et Mark : Gina avait un congé de maternité de trois mois alors que Mark avait un emploi exigeant.

«Ce n'était pas logique que nous nous levions tous les deux au milieu de la nuit», explique Gina. «J'allaitais, alors j'étais la seule à pouvoir nourrir le bébé de toute façon. Chaque soir, je l'allaitais autour de 20 h, puis je la laissais à Mark et j'allais me coucher directement. Je savais qu'elle était entre bonnes mains, et si elle était difficile, Mark pouvait s'en occuper. Alors je dormais profondément jusqu'à minuit, lorsque Mark me réveillait pour un autre boire — et je prenais alors la relève pour le quart de nuit. De cette façon, nous pouvions tous les deux dormir profondément chaque nuit.»

Un nouveau bébé est l'un des changements les plus importants et les plus soudains que votre partenaire et vous connaîtrez. C'est également le plus heureux! L'essentiel, c'est de faire participer papa dès que possible. Vous formez une équipe!

Un article de the HUGGIES® Brand

  • Rated 0 out of 5 by 1reviewer.
    Rated 0 out of 5 bonjour je croit que papa seras tres fier de faire cette belle activiter 12 avril 2012
    1-1 sur 1
  • Ouvrir une session pour gagner des points de récompense