Passer à l’en-tête Passer au contenu Passer au bas de page

Croissance

< retour aux articles

Développement des tout-petits | Pourquoi mon petit fait ça | Huggies.com

Apprenez-en plus sur le développement des petits et obtenez les réponses à vos interrogations sur votre petit qui grandit.
Points de vue : 0

Pourquoi mon petit fait ça?!

Les tout-petits peuvent faire des choses parfois déroutantes... et dérangeantes. Ne vous inquiétez pas : la pédiatre Kelly Desmond, de l’Hôpital de Greenville, Caroline du Sud, nous explique tout.

Accroché à Doudou

Pourquoi ils le font : Les tout-petits peuvent être partagés entre le désir d’être en sécurité avec la maman et celui de vouloir s’aventurer à l’extérieur, ce qui peut les rendre anxieux. S’accrocher à un doudou, une couverture, une poupée, un ours en peluche ou un jouet adoré les réconforte et, selon les recherches de l’Université du Wisconsin, peut même les aider à s’adapter aux situations nouvelles, comme aller chez le dentiste. Environ 60 pour cent des enfants ont un certain attachement à un objet de sécurité.

La meilleure façon de le gérer : Ne pas gérer! Le doudou est une bonne chose; en relaxant les enfants, il peut même aider à l’apprentissage, ils se sentent plus libres d’explorer leur monde (au lieu de s’accrocher à votre jambe de pantalon). Dès l’âge de 5 ou 6 ans, les enfants vont passer par une phase de plus grande indépendance et ils laisseront probablement doudou derrière eux.

Courir nu

Pourquoi ils le font : Parce que c’est amusant et qu’ils se sentent libres. Et pour certains enfants, s’habiller est une forme d’obligation, comme manger du brocoli.

La meilleure façon de le gérer : Dans l’intimité de votre salon, laissez votre enfant s’amuser dans son plus simple appareil. Lors de la fête de quartier, par contre, utilisez des mots simples pour expliquer pourquoi ce n’est pas une bonne idée. Vous pourriez dire : « Certaines personnes préfèrent que tout le monde porte des vêtements, nous allons donc respecter leur souhait et porter des vêtements d’aujourd’hui ». Il ne faut surtout pas perdre son calme : vous ne voulez pas que votre enfant ait honte de sa nudité. Au bout de 3 ou 4 fois, les enfants prennent conscience de la différence entre privé et public, et développent naturellement plus de réserve.

Ils touchent leurs parties intimes

Pourquoi ils le font : À cet âge, les enfants explorent tous les coins et recoins de leur corps. Ça peut leur faire du bien, et peut les apaiser quand ils sont énervés ou anxieux.

La meilleure façon de le gérer : Ne pas en faire une lutte de pouvoir; l’attention des tout-petits, souvent, peut être détournée par leur jouet préféré ou une activité nouvelle. Si vous pensez que le stress est en cause, cherchez-en la source et tentez de la désamorcer.

Ils se mettent les doigts dans le nez

Pourquoi ils le font : Ils sont curieux ou ils s’ennuient, ou peut-être trouvent-il ça apaisant. Les allergies et le chauffage intérieur durant l’hiver (et donc plus de crottes de nez) peut aggraver le problème.

La meilleure façon de le gérer : régler les problèmes d’allergie afin de réduire le rhume, et donner beaucoup d’eau à votre enfant pour combattre les effets desséchants de la chaleur à l’intérieur. Quand votre enfant trouve le chemin du nez, dans la voiture ou en regardant la télévision, donnez-lui quelque chose pour occuper ses mains, comme une balle en caoutchouc ou une marionnette à doigt. S’il continue à creuser, expliquez-lui que les microbes peuvent le rendre malade, que la plupart des gens pensent qu’il est impoli de se curer le nez, et que vous ne voulez pas qu’on l’embête avec ça. Apprenez-lui également à bien se moucher, ce sera une bonne chose de faite.

Manger uniquement des aliments spécifiques

Pourquoi ils le font : Insister sur certains aliments est pour les tout-petits une manière d’affirmer leur indépendance.

La meilleure façon de le gérer : Suivez le mouvement. Si votre enfant ne veut que du macaroni au fromage, servez-en matin, midi et soir – avec des accompagnements qu’il mangera, ou pas. (Gardez à l’esprit qu’avec un tout-petit il peut falloir 10 essais pour développer son goût pour un nouvel aliment.) Incitez votre enfant à essayer d’autres choses en lui donnant de petites récompenses non alimentaires, comme une histoire supplémentaire au coucher. Et détendez-vous : les enfants finissent parfois par se lasser de manger toujours et encore les mêmes choses.

Un article de the HUGGIES® Brand

   
Taille du texte + -
Ouvrir une session pour gagner des points de récompense