Passer à l’en-tête Passer au contenu Passer au bas de page

Se préparer pour bébé

< retour aux articles

Ce que vous devez savoir sur les sièges auto | Huggies.com

Le siège auto est la pièce la plus importante de l’équipement pour bébé – ils ne vous laisseront pas conduire le bébé de l’hôpital à la maison si vous n’en avez pas. Avant de passer au volant, lisez ceci.
Points de vue : 0

Ce que vous devez savoir sur les sièges auto

L e siège auto est la pièce la plus importante de l’équipement pour bébé – Vous ne pourrez pas ramener votre bébé de l’hôpital à la maison si vous n’en avez pas. Avant de passer au volant, lisez ceci.

1. Plus cher ne veut pas dire plus sûr. Tous les fabricants de sièges auto doivent répondre aux mêmes normes de sécurité standard, remarque Alisa Baer, médecin, pédiatre basée à New York et instructrice certifiée pour la sécurité de l’enfant passager. « La première fois que j’ai acheté un siège, j’ai réalisé que la différence de prix est souvent due au nom du fabricant ou à un tissu plus luxueux », raconte Jill Hunt, mère de trois enfants, Atlanta, Géorgie. Ce qui est bien plus important, c’est de vous assurer que le modèle convient à votre voiture.

2. Préférez plutôt du neuf à de l’occasion. L’Académie américaine de pédiatrie (AAP) et le Bureau national pour la sécurité routière sur les autoroutes (National Highway Traffic Safety Administration – NHTSA) conseillent de ne pas acheter un siège d’occasion si vous ne connaissez pas son histoire (pour vous assurer que le siège n’a pas connu d’accidents) : il ne faut pas que le siège ait plus de six ans, qu’il soit abîmé, que certaines parties ou instructions manquent, ou que le siège ait été rappelé (vérifiez sur safercar.gov ou appelez l’assistance en ligne de NHTSA pour la sécurité des véhicules au 888-327-4236). La Dre Baer, qui dirige le site Web The Car Seat Lady, nous dit « Si vous avez un doute, il vaut mieux acheter un nouveau siège auto – c’est le seul produit que les parents achètent qui a le potentiel de sauver la vie d’un enfant ».

3. Assurez-vous qu’il est installé correctement. Un technicien certifié pour la sécurité des enfants passagers peut vous apprendre comment installer le siège correctement. Pour en trouver un près de chez vous, allez sur seatcheck.org ou appelez le 1-866-SEAT-CHECK. Breanna Gunn, mère d’un enfant, Friendswood, Texas, a été aidée par un technicien formé à son bureau de police local : « Étant nouvelle maman, j’étais soulagée de trouver quelqu’un qui pouvait s’assurer que le siège était bien installé dans ma voiture ».

4. Maintenez les sangles ajustées. En hiver, les combinaisons pour la neige ou les gros manteaux peuvent empêcher les sangles de se positionner correctement. La Dre Baer recommande plutôt d’habiller le bébé avec trois couches fines, comme un cache-couche, un pyjama à pieds, et un chandail boutonné, et puis d’ajouter une couverture (au-dessus des sangles, qui doivent être serrées contre le corps du bébé).

5. Gardez le bébé dos à la route aussi longtemps que possible. Vous pouvez être impatiente de changer le siège pour le positionner face à la route, mais l’AAP recommande que les enfants restent dos à la route le plus longtemps possible – jusqu’à ce qu’ils atteignent la taille et le poids limites établis par le fabricant de sièges auto. (Au minimum, les bébés devraient rester dos à la route jusqu’à ce qu’ils aient un an et qu’ils pèsent au moins 20 livres/10 kg). La Dre Baer explique que « des études montrent que même les enfants âgés de 3 et 4 ans sont cinq fois plus en sécurité lorsqu’ils sont dos à la route que face à la route ». Soyez prudente!

Un article de the HUGGIES® Brand

   
Taille du texte + -
Ouvrir une session pour gagner des points de récompense