Passer à l’en-tête Passer au contenu Passer au bas de page

Nidification

< retour aux articles

Préparer le meilleur nid

Voici quelques bonnes idées pour que, lorsque bébé sera finalement là et que vous devrez vous reposer, vous puissiez vous féliciter et sortir un plat prêt-à-servir.
Points de vue : 0

Canaliser cette énergie

Durant la mystérieuse période de la grossesse, les femmes sont reconnues pour nettoyer des germes imaginaires sur les tuiles avec une brosse à dents, pour réorganiser les aliments en ordre alphabétique dans leur garde-manger, pour repeinturer et poser du papier peint dans la chambre de bébé, puis pour mystérieusement finir par repeinturer et poser du papier peint dans toute la maison.

Voici quelques bonnes idées pour canaliser cette énergie de nidification de façon que, lorsque bébé sera finalement là et que vous devrez vous reposer, vous pourrez vous féliciter et sortir un plat prêt-à-servir.

Préparer ce sac

Tout d'abord, préparez dès maintenant votre sac pour l'hôpital. Peu importe s'il reste un mois de grossesse! Ça fait une chose de moins à penser et c'est rassurant de savoir qu'il ne reste plus qu'à vous RENDRE à l'hôpital. Par souci de précaution supplémentaire, placez le sac près de la porte d'entrée. Lorsque vous commencerez à vous sentir moins bien et que les choses n'avanceront plus à votre goût, vous serez tout de même encouragée en pensant qu'au moins votre sac pour l'hôpital est prêt. Croyez-moi, c'est rassurant.

Assurez-vous d'y inclure un petit sac rempli de bons produits pour vous. Vous apprécierez vraiment d'avoir un savon qui n'assèche pas complètement votre peau comme le font les produits offerts à l'hôpital; de plus, je n'ai jamais rencontré quelqu'un qui souhaitait sentir comme un établissement de soins de santé. Un conseil organisationnel cinq étoiles consiste à se procurer les produits en format de voyage. Vous pouvez tout placer dans un sac refermable; alors si vous oubliez un effet ou que quelque chose disparaît à l'hôpital, ce ne sera pas si désastreux.

N'écoutez pas les gens qui affirment que vous n'aurez pas besoin de produits de soins pour vous à l'hôpital. Vous apprécierez pouvoir passer un (vrai) peigne dans vos cheveux et appliquer un peu de rouge à lèvres — même si ce n'est que pour vous rappeler qu'un accouchement n'est pas un acte médical et que vous n'êtes pas malade.

Approvisionnement

Maintenant que vous êtes prêt à partir, songez à préparer certains éléments qui faciliteront le retour à la maison. Vous ne voudrez pas aller magasiner pendant quelques semaines. Assurez-vous de disposer d'une boîte, d'une bouteille ou d'un pot en réserve pour tous vos produits nettoyants. Il n'y a rien de plus frustrant que de vous faire dire, «Bien sûr que je vais laver ta vaisselle» et de vous rendre compte que vous n'avez plus de savon.

Ensuite, achetez-vous des articles de toilette exotiques et de fantaisie. Lorsque vous aurez finalement une chance de prendre une douche, vous voulez qu'elle semble aussi luxueuse que possible. Veuillez noter, toutefois, que vous ne serez peut-être pas en mesure d'utiliser ces nouveaux articles de toilette avant un petit bout de temps, alors assurez-vous qu'ils sont aussi beaux à regarder.

Préparer des repas à l'avance

Pour les repas, je ne peux trop recommander de cuisiner à l'avance. D'abord, munissez-vous de quelques moules en aluminium au supermarché. Puis, un mois avant votre date prévue d'accouchement, commencez à préparer des repas simples à conserver au congélateur.

Chaque fois que vous préparez un repas, faites-en davantage et placez le reste dans un moule en aluminium. Couvrez bien le moule avec du papier d'aluminium. Collez un morceau de ruban cache et inscrivez le contenu du moule ainsi que les directives de cuisson, au cas où vous seriez assez chanceuse pour que quelqu'un vous offre de le réchauffer pour vous.

Même si vous ne faites habituellement pas de repas dans un seul plat, vous apprécierez de pouvoir simplement sortir un plat congelé le matin et de le réchauffer le soir venu. Puis, en prime, vous pouvez même jeter le plat! À celles qui pensent «aliments prêts-à-servir», laissez-moi vous dire seulement une chose. Même le fait d'acheter des mélanges en poudre n'est pas plus simple que d'allumer le four et d'y placer un plat prêt-à-servir. C'est le summum de la commodité! Sans parler du fait que le post-partum n'est pas le meilleur moment pour commencer à manger de la malbouffe.

Certaines personnes peuvent penser qu'il s'agit simplement de commander de la nourriture pour tous les repas. Vous le pouvez, mais c'est très dispendieux et vous voulez que votre conjoint soit à la maison avec votre bébé et vous, pas à l'extérieur à chercher les ailes de poulet.

Un nid pour vous

La vague d'énergie supplémentaire qui se fait sentir peu de temps avant la naissance de nos bébés est la façon pour notre corps de se préparer à l'arrivée de bébé; comme si dame nature nous disait, «Allez, prépare-toi! Ce que tu connais changera bientôt!»

Avec un peu de planification, vous éviterez les petits inconvénients qui se produisent alors que vous apprenez à fonctionner avec un nouveau-né. Si vous préparez le nid (ce que vous ferez), pourquoi ne pas le rendre aussi confortable pour vous que pour votre bébé?

Un article de

   
Taille du texte + -
Ouvrir une session pour gagner des points de récompense