Passer à l’en-tête Passer au contenu Passer au bas de page

Du temps pour soi

< retour aux articles

Au-delà des gazouillis

Voici un point de vue différent provenant d’une spécialiste en pathologie du langage qui admet «parler bébé» aux tout-petits. C’est un sujet qui pourrait faire une réelle différence dans la vie de votre enfant.
Points de vue : 0

Qu’est-ce que le langage bébé?

Je dois vous confier un secret. Je suis une spécialiste en pathologie de la phonation et du langage qui «parle bébé» aux bébés. J’aime parler bébé aux tout-petits et je suis d’avis que c’est bon pour eux.

Le langage bébé est composé de mots qui ont été modifiés par les adultes pour les rendre plus faciles à prononcer par les bébés. Ces mots comportent des sons plus simples, des syllabes plus courtes et beaucoup de répétitions. Par exemple, la version bébé du mot voiture devient «toto», eau devient «lolo» et aller au petit coin devient «aller popo».

En plus d’utiliser un vocabulaire différent pour s’adresser aux bébés, les adultes parlent d’une voix plus haute, s’expriment plus lentement et simplifient leurs phrases. Lorsque bébé entre dans une pièce, portez attention au changement dans votre ton de voix et votre manière cocasse de vous exprimer. Cette façon instinctive de communiquer avec les bébés rend l’apprentissage du langage amusant aussi bien pour les adultes que pour les bébés.

Le langage bébé est une variation du langage adulte qui a été inventé par les adultes et qui se perpétue de génération en génération, et dont la seule raison d’être est d’enseigner aux enfants à parler.

La science du langage bébé

Peter Farb, linguiste et anthropologue, a réalisé une étude fascinante sur le langage bébé. Il a étudié le vocabulaire de six langues très différentes : l’anglais et l’espagnol, deux langues asiatiques, le Comanche et la langue d’une communauté analphabète en Sibérie.

Il a découvert que chacune de ces langues comportait un vocabulaire de bébé. Bien que les mots de ce vocabulaire étaient différents d’une culture à l’autre, les thèmes étaient étrangement similaires.

Dans toutes les langues étudiées, les mots du langage bébé concernaient l’alimentation, le sommeil, la toilette, les bons et mauvais comportements, les noms d’animaux et les termes désignant des membres de la famille proche. Ce sont les thèmes qui occupent une place importante dans la vie de tous les bébés.

Mon expérience personnelle

Lorsque ma fille Isabel commençait à peine à parler, il y avait beaucoup de choses qu’elle ne pouvait pas dire parce que les mots dont elle avait besoin pour s’exprimer contenaient des sons qui étaient trop difficiles à prononcer.

À 18 mois, par exemple, une de ses collations préférées était le maïs soufflé (popcorn), mais elle était incapable de prononcer le son «ko». Je me suis alors rappelée que l’une des règles servant à créer un mot en langage bébé était de simplifier; j’ai alors commencé à appeler le popcorn du «pop-pop». Elle adorait ce nouveau mot qu’elle pouvait prononcer tout en ayant le pouvoir de demander ce qu’elle voulait.

Souvent, c’est Isabel qui inventait un nouveau mot. À l’âge de deux ans, elle s’est mise à appeler notre chat «Smokey» «Mo». Quelques mois plus tard, elle l’a appelé «Mokey» et finalement, «Smokey» lorsqu’elle est devenue capable de prononcer des sons plus difficiles. On dirait que le langage bébé l’a aidé à progresser naturellement d’un stade de langage au suivant.

La vieille tradition de parler bébé aux tout-petits offre de multiples avantages. Elle permet aux bébés de s’exercer à prononcer des sons simples et de courtes syllabes tout en leur offrant de multiples possibilités de répéter des sons. Ne ratez pas l’occasion d’utiliser ce langage spécial avec votre bébé.

Un article de

   
Taille du texte + -
Ouvrir une session pour gagner des points de récompense