Passer à l’en-tête Passer au contenu Passer au bas de page

Croissance

< retour aux articles

Survivre à la première année et un peu plus

Bon, bébé est là. Et quoi maintenant? Voici quelques conseils de survie provenant d'experts et de parents qui ont traversé la première année et y ont survécu afin d'en parler!
Points de vue : 0

C'est fait! Vous êtes un nouveau parent. Quitter l'hôpital et arriver à la maison avec votre nouveau petit trésor peut être une expérience incroyable et irréelle. Et la suite? La plupart des nouveaux parents ne réalisent pas à quel point leur vie changera au cours de cette première année avec leur nouveau bébé — de façon merveilleuse, mais aussi parfois de façon frustrante et inquiétante. (Conseil : Vous n'aurez peut-être pas de nuit de sommeil complète pour un petit bout.) Mais avoir des enfants est une aventure incroyable, et un enfant est véritablement un cadeau miraculeux. Nous offrons ici certains conseils de survie provenant d'experts et de parents qui ont traversé la première année et y ont survécu afin d'en parler!

Ne prenez que le conseil qui vous convient

En tant que nouveau parent, vous serez sans aucun doute bombardé de conseils offerts par à peu près n'importe qui — de vos propres parents à de parfaits inconnus sur la rue. (Ne soyez pas surpris si, par exemple, une femme âgée s'approche de vous pour vous demander où sont les bas ou le chapeau de votre bébé et pourquoi il n'est pas emmitouflé, même s'il fait 75 degrés!) Souriez simplement, remerciez la gentille dame pour le conseil (elle essaie simplement d'aider, après tout), puis adoptez ce conseil si vous pensez qu'il vous convient, ou effacez-le de votre mémoire et poursuivez votre chemin.

Faites confiance à votre instinct

Le moment venu, vous devez faire ce qui convient le mieux à votre enfant et à vous-même. Alors de temps à autre, écoutez la petite voix dans votre tête plutôt que ce que toutes les autres mères font ou ce que les livres sur l'éducation des enfants disent de faire — dans une mesure raisonnable, bien sûr. Bien que vous soyez peut-être parent pour la première fois, laissez-vous guider par vos instincts naturels.

Laissez votre enfant pleurer — parfois

Il est naturel de vouloir prendre votre enfant dès qu'il se met à pleurer. Toutefois, si votre enfant souffre de coliques, il y a peu à faire pour le réconforter. Dans un de ses articles, Vicky McEvoy, M.D., de la Harvard Medical School, déclare : «La plupart du temps, tant que le bébé est nourri et changé et qu'il n'est pas inconfortable, le conseil à donner pour un bébé qui souffre de coliques ou qui ne veut pas s'endormir est de le laisser pleurer. Ce qui est plus facile à dire qu'à faire pour la plupart d'entre nous.» Elle suggère, «Pour les bébés qui souffrent de coliques, obtenez de l'aide et évitez de vous sentir responsable. Personne n'est à blâmer pour cette condition. En fait, personne ne peut encore expliquer la cause des coliques. Vérifiez auprès de votre pédiatre pour vous assurer qu'il n'y a pas de signe d'autres problèmes, maladies ou allergies.»

Faites attention au moment de l'alimentation

L'allaitement est suggéré pour les six premiers mois comme moyen idéal pour le bébé de bénéficier de la majeure partie des avantages pour la santé offerts par votre lait maternel — comme les anticorps protecteurs — et de réduire les risques de souffrir d'asthme et d'allergies. Si vous éprouvez de la difficulté à allaiter, de nombreux hôpitaux ont recours à des spécialistes de l'allaitement qui peuvent aider.

Lorsque vient le moment d'introduire les aliments solides, prenez votre temps. Et n'oubliez pas certains aliments à éviter au cours de la première année — fraises, noix, chocolat, lait de vache et blancs d'œufs ne doivent pas être consommés par votre bébé avant d'avoir un an.

Ne limitez pas le bruit dans la maison lorsque votre bébé s'endort

Si vous voulez que votre enfant dorme lors d'un orage, des feux d'artifice du 4 juillet ou d'une séance d'aboiements du chien, c'est mieux pour lui de s'habituer aux bruits de fond normaux le plus tôt possible. Avouons-le : Vous ne pouvez pas toujours créer un environnement parfaitement silencieux pour votre bébé chaque fois qu'il doit fermer les yeux, alors c'est mieux de l'habituer plus tôt que trop tard.

Essayez de briser l'habitude du biberon lorsque votre bébé a un an

Une chose est vraie pour la plupart des bébés : Plus ils utilisent longtemps quelque chose, plus ce sera difficile de se défaire de cette habitude. Ceci est vrai pour les biberons et les sucettes, et éventuellement pour les doudous et les pouces. Bien qu'il n'y ait rien de mal à ce que votre enfant ait un objet de réconfort, comme un animal en peluche spécial qui l'aide à s'apaiser, il serait bien de commencer à sevrer votre bébé du biberon vers un an. Introduisez un gobelet avant que vous ne souhaitiez l'utiliser pour remplacer le biberon, ce qui aidera à faire une transition en douceur, graduelle et, espérons-le, sans douleur.

N'amenez pas bébé dans votre lit avec vous

À moins que vous ne prévoyiez partager le lit avec votre enfant pour les années à venir, c'est mieux de ne pas adopter cette habitude. De nombreux nouveaux parents laissent leur nouveau-né dormir dans leur lit pour le réconforter et faciliter le boire de minuit. Si vous aimez les liens créés par le cododo et que ça ne vous gêne pas de perdre l'espace supplémentaire dans le lit (n'oubliez pas, votre enfant deviendra rapidement bien plus grand), alors consultez les numéros un et deux de notre liste. Toutefois, si vous souhaitez garder votre lit comme sanctuaire privé pour votre mari et vous, ne le présentez pas comme une option pour aider votre enfant à dormir.

Ne vous sentez pas poussée à vous joindre à des cours pour bébés

Au cours de sa première année de vie, votre enfant apprend déjà un million de nouvelles choses chaque jour. Ne succombez pas à la pression pour l'inscrire à des cours à un âge aussi bas. Le fait de ne pas l'inscrire à des cours de musique, de gymnastique ou d'autres cours développementaux aussi jeune ne nuira d'aucune façon à son développement. Vous pouvez lui offrir tout ce dont il a besoin pour se développer au cours de sa première année simplement en le faisant participer à la maison et dans le voisinage. Chantez, lisez, jouez avec lui et présentez-lui beaucoup de stimulis visuels différents. Lorsque vous vous déplacez, parlez-lui, pointez divers objets et expliquez-lui de quoi il s'agit, et présentez-lui différentes formes et couleurs dans son environnement.

Soyez flexible

La vie avec un bébé ne fonctionne pas toujours comme prévu ou comme vous le pensiez. Rien n'enseigne mieux la patience que d'être un nouveau parent. Le meilleur conseil consiste à simplement suivre le flot, tout en étant aussi préparé que possible. Assurez-vous toujours d'avoir des vêtements de rechange pour votre bébé (et peut-être pour vous), ainsi que des provisions supplémentaires dans le sac à couches (plus que ce que vous croyez nécessaire).

Profitez de chaque seconde avec votre enfant

Vous l'avez peut-être déjà entendu d'autres parents sur la planète, mais la première année passe vraiment très vite. Elle deviendra bientôt la deuxième, la quatrième, puis la vingtième avant que nous ne vous en rendiez compte, et vous vous demanderez où sont passées toutes ces années. Alors, prenez énormément de photos, filmez durant les occasions spéciales et profitez de chaque moment passé avec votre précieux trésor.

Un article de

Ouvrir une session pour gagner des points de récompense