Passer à l’en-tête Passer au contenu Passer au bas de page

Sorties

< retour aux articles

L’avion avec bébé : | envolez-vous sans cris et sans pleurs

Apprenez à vous envoler avec votre bébé. Vous avez peur de voyager dans des conditions difficiles si vous emmenez bébé dans l’avion? Ne soyez pas effrayée - votre voyage se passera très bien si vous suivez ces conseils.
Points de vue : 0

L’avion avec bébé: envolez-vous sans cris et sans pleurs

Vous avez peur de voyager dans des conditions difficiles si vous emmenez bébé dans l’avion? Ne soyez pas effrayée—votre voyage se passera très bien si vous suivez ces conseils.

Étalez-vous. « Mon expérience m’a appris qu’il vaut mieux acheter un billet d’avion pour le bébé et apporter son siège auto », dit Ashley Bryan, trois enfants, Las Vegas, Nevada. Oui, ça coûte un peu plus cher, mais c’est aussi la meilleure manière pour bébé de prendre l’avion en toute sécurité, et vous adorerez le terrain supplémentaire.

N’exagérez pas. La première classe : surfait! Quand vous prendrez l’avion avec bébé, vous serez plus à l’aise pour l’allaiter et le changer vers la queue de l’avion, qui est plus intime. Il y a même le bruit des engins pour bercer bébé jusqu’à ce qu’il s’endorme.

Préparez-vous. Une bonne organisation avant de partir vous permettra de profiter d’un vol sans surprise—une bonne chose. Complétez votre liste de bagages avec celle-ci

Pensez compact. Une poussette-canne peu coûteuse navigue plus facilement dans un aéroport plein à craquer quand on voyage avec un bébé. C’est aussi suffisamment peu encombrant pour la laisser à la porte de l’avion, et vous pourrez recommencer à rouler directement à l’atterrissage. (Et vous n’aurez pas le sentiment d’une grande perte si les bagagistes la maltraitent—ce qui n’est pas exceptionnel.)

Faites-vous escorter. Au lieu de jongler entre le bébé et les bagages pour passer le contrôle de sécurité, demandez au personnel de vous faire avancer jusqu’au tout début de la file d’attente. Ils le feront très probablement. Bébé est un VIP maintenant!

Utilisez le temps à bord pour faire dormir bébé. « Marcher pendant environ une demi-heure avant le vol épuise mon bébé, » dit Eve Durando, un enfant, Los Angeles, Californie. « Apres, je le mets en pyjama juste avant de monter dans l’avion, je lui lis Bonne nuit Lune une fois que nous sommes assis, et puis j’espère qu’il dormira pendant la plus grosse partie du vol. En général, ca marche! »

Préparez-vous pour la dépressurisation. Michelle Norton Brady, deux enfants, Albuquerque, Nouveau Mexique, avait toujours un biberon prêt pour le décollage et l’atterrissage afin d’aider les oreilles de ses bébés à s’ajuster sans douleur aux changements de la pression atmosphérique. « Du moment que mes enfants tétaient quelque chose, ils supportaient ces changements, » dit-elle.

Regarde Maman—sans les mains! « Porter mon bébé façon kangourou—j’ai un porte-bébé Ergo—m’a donné un maximum de mobilité pour enregistrer mes bagages et acheter des en-cas avant le vol, » dit Michelle Bonifazi, un enfant, Hiawath, Iowa. « Ça aide aussi à ce que mon bébé reste calme, à l’allaiter et à lui faire faire la sieste facilement une fois dans les airs. J’ai même pu feuilleter le catalogue de Sky Mall avec les deux mains. Extraordinaire! »

Un article de the HUGGIES® Brand

Ouvrir une session pour gagner des points de récompense