Passer à l’en-tête Passer au contenu Passer au bas de page

Sommeil

< retour aux articles

Combattre la fatigue de la nouvelle maman

C’est difficile pour une nouvelle maman de ne pas vouloir tout faire. C’est aussi exténuant. Ces conseils d’une mère à une autre sur la façon d’éviter la dépression post-partum peuvent être très utiles.
Points de vue : 2

Prenez votre temps

Debbie Mandel, auteure de Addicted to Stress (Habitué au stress) et mère de trois enfants, vous donne un conseil. «Soyez patiente. Les nouvelles mamans s’empressent de tout faire, y compris essayer d’entrer dans les vêtements qu’elles portaient avant la grossesse. Il a fallu neuf mois pour vous rendre à ce point; alors, ne vous donnez pas d’échéance.»

Claudine Wolk, mère de trois enfants et auteure de It Gets Easier!... And Other Lies We Tell New Mothers, (Ça devient plus facile... et autres mensonges qu’on lance aux nouvelles mamans) le dit net et franc : « C’est le temps d’y aller mollo : pas de nettoyage, pas question de faire la cuisine ni de s’embarquer dans des projets. Contentez-vous d’exister. Demandez aux gens qui vous entourent de vous nourrir, de façon que vous puissiez nourrir votre bébé et prendre soin de vous et du bébé.

Les bienfaits de la douche

Commencez la journée avec la sensation du devoir accompli. «Prenez une douche et habillez-vous à la première heure le matin», recommande Mary Beth Lopresti, mère de trois enfants. En prime : «Une douche vous donne l’impression que vous êtes fraîche et dispose comme si vous aviez eu une bonne nuit de sommeil». Vous pouvez laisser le bébé pleurer quelques minutes, mais si ça peut calmer vos craintes, amenez jusque dans la salle de bain le bébé dans son lit d’enfant.

Dormez près de lui

Pour un meilleur sommeil, Jada Shapiro, mère d’un enfant, doula et fondatrice de Birth Day Presence, recommande aux nouvelles mamans de dormir aussi près que possible de leur nouveau-né. Plutôt que de laisser le bébé dans une autre chambre, mettez le lit du bébé près du vôtre. «Donnez-lui le sein immédiatement avant que vous ou le bébé soyez complètement éveillés, puis retrouvez le sommeil tous les deux en même temps.

Mettez un frein à la nostalgie

Quand on est une nouvelle maman, il peut arriver que les souvenirs de la vie qu’on menait auparavant nous rendent nostalgique. Elina Furman, éditrice de Mamaista.com et mère d’un enfant, dit que les nouvelles mères n’ont pas à changer leur vie, mais qu’elles ne doivent pas revenir constamment sur le passé. «Ayant cessé de penser à tout le bon temps que j’avais eu dans le passé, il est devenu plus facile de me concentrer sur le présent et d’accepter ma nouvelle identité de mère.»

Madame Shoshana Bennett, docteure et psychologue clinicienne, auteure de Pregnant on Prozac et mère de deux enfants, conseille aux mères d’avoir des attentes réalistes. «Laissez tomber les fausses théories comme 'Mes aspirations personnelles n’ont plus d’importance – il n’y a que le bébé qui compte'». C’est faux. Votre vie a aussi son importance.

Gardez le contrôle sur les visites

Bien qu’il soit important de maintenir les liens avec le monde extérieur afin de ne pas se sentir isolée, Claudine Wolk soutient qu’une nouvelle maman ne devrait laisser entrer chez elle qu’un seul type de visiteur, du moins au début : «La personne qui s’amène avec des provisions d’aliments ou de produits de nettoyage. Si un visiteur s’amène pour «flâner», présentez-vous à la porte en robe de chambre, un sein prêt à sortir de son nid et avec une brassée de linge sale. Mission accomplie!»

Acceptez de l’aide

Psychologue clinicienne, mère de deux enfants et auteure de A Happy You, la Dre Elizabeth Lombardo déclare «Les gens veulent vous rendre service; laissez-les vous aider, quitte à ce qu’ils surveillent le bébé pendant que vous sommeillez ou que vous êtes sous la douche. Ce n’est pas à vous de tout faire.» Comme le dit Claudine Wolk, si personne ne s’offre, demandez de l’aide, que ce soit pour plier le linge fraîchement lavé ou pour préparer un repas.

Jill Smokler, de ScaryMommy.com et mère de trois enfants, déclare : «Une fois que vous êtes devenue mère, vous êtes membre du Club des mères. Nous sommes toutes passées par là. Je n’ai jamais hésité à demander à une inconnue qui se promène avec des enfants si elle peut me passer une lingette lorsqu’il ne m’en reste plus; en retour, je ne me gênerai pas pour donner un biscuit à un bébé qui pleure dans un parc. Entre humains, on se reconnaît!»

Ne soyez pas trop exigeante envers vous-même

Ne vous en faites pas s’il y a des aspects de la maternité que vous n’aimez pas, comme le dit Elizabeth Lombardo. «Cela ne fait pas de vous une mère indigne, mais simplement une personne humaine.» Claudine Wolk déclare : «Les mères hésitent parfois à demander de l’aide, craignant que les gens pensent qu’elles sont incapables de voir à leurs affaires ou qu’elles se plaignent de leur condition de mère.» Elina Furman va même jusqu’à dire : N’hésitez pas à pleurer si vous vous sentez débordée. «Il est important d’accepter la tristesse et le chagrin qu’on ressent lorsqu’on n’est plus soi-même. Aussitôt que je me suis donné la permission de pleurer, je me suis réconciliée avec mes sentiments difficiles.»

Accordez-vous des sorties

Selon Jill Smokler, il faut dire oui aux gens qui s’offrent à garder votre bébé. «Même une sortie de 15 minutes hors de la maison peut raffermir les liens entre le bébé et le papa, tout en permettant à la mère de se reposer», déclare Chelsea Gladden, mère de trois enfants et co-fondatrice de BreezyMama.com, qu’il s’agisse d’une course au magasin (la bonne alimentation est de rigueur) ou d’une promenade dans les rues avoisinantes (l’exercice vous aide à vous détendre!).

Rachel Grace, mère d’un enfant, fait cette recommandation : «Tous les deux ou trois jours, sortez de la maison au moins une heure sans le bébé. Si quelqu’un vient prendre soin du bébé, mais que vous demeurez à la maison, ce n’est pas suffisant. La maman a besoin d’une pause mentale et émotive et elle ne l’obtiendra pas sans changer d’environnement.»

Dormez dès que vous le pouvez

Si vous pouvez faire un petit somme lorsque le bébé s’endort, faites-le. Comme le dit Claudine Wolk, la lessive et la vaisselle peuvent attendre, et même votre émission de télé préférée. «Dormir n’est pas un luxe, c’est une nécessité médicale, particulièrement pour les nouvelles mamans», comme le dit Shoshana Bennett. «Organisez-vous pour partager les soins du bébé pour la nuit avec votre conjoint ou avec un autre adulte. Quelques heures de sommeil ininterrompu chaque nuit pour protéger votre niveau de sérotonine peuvent faire toute la différence entre l’épuisement et la sensation de bonheur.»

Souvenez-vous

Vous avez eu ce bébé parce que vous aimiez votre conjoint, alors n’oubliez pas qu’il est toujours là. «Meilleur est votre comportement comme couple et mieux vous vous sentirez; vous serez ainsi de meilleurs parents», déclare Elizabeth Lombardo. Les petites choses font toute la différence, comme le souligne Debbie Mandel : «Ne critiquez pas votre conjoint parce qu’il fait les choses à sa façon, comme de mettre la combinaison du bébé sens devant derrière. Les approbations favorisent l’entraide.» Vous formez un nouveau trio; vous avez commencé comme un couple, mais c’est différent maintenant; vous partagez la même situation et vous pouvez vous aider mutuellement à gérer la fatigue.

Prenez soin de vous aussi

Même les célébrités qui ont de jeunes enfants doivent gérer la fatigue. L’actrice Gena Lee Nolin, connue surtout pour sa participation à Baywatch, a eu trois enfants et elle a dû apprendre à vivre avec les sentiments oppressants de la maternité. «On ne sait pas à quoi s’attendre lorsqu’on revient à la maison avec un bébé. Sachez une chose, chères amies, attendez-vous à de la fatigue, à beaucoup de fatigue! C’est la contrepartie de l’immense bonheur d’avoir un bébé, mais ça peut vous transformer en Dracula si vous n’obtenez pas une quantité raisonnable de sommeil.»

Gena Lee Nolin s’est assurée de prendre de bons bains chauds, des siestes et tout ce qui peut éclaircir les esprits aussi souvent que possible. Elle ajoute : «La fatigue vient avec la maternité, il n’y a aucun moyen de l’éviter. Faites ce que vous pouvez pour prendre soin de vous-même et sachez une chose très importante : ça passe en un clin d’œil, alors faites-vous un café et profitez de ces petits miracles aussi longtemps que vous pouvez.»

Un article de

  • Rated 0 out of 5 by 3reviewers.
    Rated 0 out of 5 by J ai 5 enfants,2 en tres jeune age qui ne dorment pas en meme temps le jour.Cet article donne de tres bons conseils. 8 mars 2012
    Rated 0 out of 5 by C'est ce que toutes les nouvelles mamans devraient savoir! Surtout accepter de l'aide et se réserver du temps avec son conjoint car maman a tendance à mettre tout de coté pour s'occuper de bébé. Je l'ai fait et maintenant quand je vois des nouvelles mamans leur donne le meilleur conseil à donner :"Bébé dort, Maman aussi". C'est le meilleur moyen de combattre la fatigue 1 mars 2012
    Rated 0 out of 5 by je trouve que cest un bon article sa explique tout se quil mes deja arriver et grace a cela sa me donne des truck 29 août 2011
    1-3 sur 3
  • Ouvrir une session pour gagner des points de récompense