Passer à l’en-tête Passer au contenu Passer au bas de page

Du temps pour soi

< retour aux articles

Moins de stress pour maman

Entre le travail, le ménage, la cuisine, le covoiturage et le temps d’aller reconduire les enfants à toutes ces activités, voici quelques idées qui vous aideront à vous organiser, à réduire le stress et à garder la tête sur les épaules.
Points de vue : 0

Pour vous faciliter la vie

Avez-vous eu l’occasion de voir la couverture du livre d’Amelia Bedelia où l’on aperçoit Amelia courir (et sourire) les joues d’un beau rose, tenant une tarte fraîchement sortie du four, portant tablier et souliers et même un joli chapeau sur la tête? Elle semble tout contrôler au cœur d’une situation qui semble être un véritable chaos. À vrai dire, il y a certains jours où je me sens comme Amelia. Quoi qu’il en soit, je suis tout en sueurs, mes cheveux sont ébouriffés, je ne suis pas maquillée, nus-pieds et transportant un bol de Raisin Bran au-dessus de la tête pour empêcher mon chien de l’atteindre. Je me demande parfois si le genre de femme que représente Amelia Bedelia existe vraiment. Peu importe ce qu’il en est, je ne veux pas le savoir.

Heureusement, il y a plusieurs produits et plusieurs habitudes qui rendent la vie plus facile pour les mères occupées ou qui, à tout le moins, nous donnent l’impression que tout est sous contrôle. Voici, à l’intention des mères occupées, des conseils pour réduire le stress.

Conseil nº 1 pour réduire le stress : Ayez un casque d’écoute Bluetooth

Un casque d’écoute Bluetooth est un produit de première nécessité. Étant une mère occupée, vous souhaitez avoir des conversations avec d’autres adultes (peut-être même avec un télévendeur) ne serait-ce que pour rester en contact avec le monde extérieur. J’ai toujours considéré que tous ces gens qui portaient des casques d’écoute Bluetooth en conduisant leur voiture avaient l’air complètement ridicule. J’admets cependant qu’ils ont trouvé plus rapidement que moi le secret qui permet de ne pas sombrer dans la folie. Ils peuvent faire tout ce qu’ils ont à faire (dans ce cas-ci, conduire) et en même temps parler au téléphone. C’est merveilleux. Le casque téléphonique vous permet de parler pendant que vous faites la cuisine ou le nettoyage, que vous changez les couches, préparez les biberons – et quoi encore! Les muscles de votre cou vous remercieront, croyez-moi. Investissez dans l’achat d’un casque d’écoute que vous brancherez sur votre téléphone ou bien achetez un casque téléphonique si votre téléphone actuel n’est pas muni d’une prise pour casque d’écoute.

Conseil nº 2 pour réduire le stress : Le chocolat

Si vous vous sentez coupable de savourer ce merveilleux délice qui peut avoir raison de l’humeur la plus massacrante, prenez ceci en considération : Le chocolat est en fait un légume. Parfaitement. Considérez la chose sous cet angle : Le chocolat est un dérivé de la fève de cacao; or, la fève est un légume, non? Le sucre est un dérivé de la canne à sucre ou de la betterave à sucre, qui sont des plantes – de la famille des légumes. Ainsi, le chocolat est un légume (et en plus, les barres de chocolat contiennent des produits laitiers, bons pour les os). Dois-je en rajouter?

Conseil nº 3 pour réduire le stress : Des murs aux couleurs attrayantes

La thérapie par les couleurs a d’abord été pratiquée dans l’Égypte ancienne, où l’on faisait passer les rayons du soleil à travers des pierres précieuses de diverses couleurs pour les projeter sur ceux qu’on voulait guérir. Aujourd’hui, cette thérapie est utilisée dans plusieurs spas haut de gamme, comme moyen de soulager les gens qui sont à bout de nerfs et pour inciter à la méditation. On a découvert que les tons de bleu favorisent la relaxation tout en inspirant la patience et en provoquant des pensées reposantes. Si c’est efficace dans le décor des pièces attenantes, pourquoi ne pas peindre en bleu votre principal lieu de travail? Si le bleu ne vous convient pas, sachez que les verts et les mauves sont aussi des couleurs qui induisent au calme. Par contre, le rouge, le jaune et l’orangé sont des couleurs stimulantes. Essayez d’éviter ces couleurs dans les espaces où vous passez beaucoup de temps. Vous savez comme moi que vers 17 h 30, ni les mamans ni les enfants n’ont besoin d’être stimulés plus qu’ils ne le sont.

Conseil nº 4 pour réduire le stress : Achetez 14,000 Things to be Happy About (Tant de choses qui peuvent vous rendre heureuse), de Barbara Ann Kipfer

J’adore ce livre. Chaque page de ce livre éveille en vous des souvenirs tendres ou amusants qui vous font sourire, même dans les moments les plus sombres. J’ai surligné (jadis, quand j’avais des temps libres) mes passages favoris, de façon à les retrouver facilement. Quelques-un de mes favoris : The Electric Company (l’émission de télé), jeu flash et skis pour ados. En fait, qu’est-il advenu de l’émission The Electric Company? Et aussi de l’émission 3-2-1 Contact?

Conseil nº 5 pour réduire le stress : Visitez le site 30-Day Gourmet

Êtes-vous comme moi, en avez-vous assez de ce que j’appelle maintenant la «panique de 16 h»? C’est l’heure où vous vous mettez à penser, souvent à haute voix, «Bon, qu’allons-nous manger pour souper?» (C’est habituellement à cette heure que votre mari appelle et vous pose la même question.) Jusqu’à tout récemment, cinq jours sur sept, chaque semaine, ma réponse à cette question tenait dans les mots : «céréales» ou «crêpes ». Plus maintenant. Et ce n’est pas que je sois soudainement devenue cordon-bleu. J’ai trouvé un site fantastique : 30 Day Gourmet. Ce site vous propose de télécharger et de faire l’essai pendant 30 jours – puis de commander – un livre de recettes qui vous permet de préparer des soupers pour 30 jours en un seul «après-midi d’un dimanche de loisirs» (si une telle chose existe encore)! Vous pouvez y apporter des variantes, évidemment. Préparez des repas pour deux semaines si vous préférez. Je suis tellement heureuse de pouvoir annoncer «Ce soir, nous mangeons un poulet en casserole». (Même si mon bébé de quatre ans me répond souvent «Est-ce qu’on ne pourrait pas manger des crêpes, tout simplement»?)

Conseil nº 6 pour réduire le stress : Trouvez-vous un chiropraticien

De quel malaise les femmes se plaignent-elles le plus souvent? De douleur lombaire. Lors d’une étude de deux ans effectuée par le Britain’s Medical Research Council et qui s’est terminée en 1990, il s’est avéré que les traitements de chiropraxie sont plus efficaces que les soins aux patients en consultation externe pour les douleurs lombaires. Maintenant, je réalise que l’image que nous nous faisons habituellement lorsque nous pensons à des manipulations de chiropraxie est celle de Madonna étendue sur une table et se faisant flageller le cou dans le documentaire Truth or Dare tiré de sa tournée Blind Ambition Tour, mais ça ne m’empêche pas de croire à cette forme de médecine parallèle.

Je n’en suis pas au point de croire que ça guérit les maladies, mais pour ce qui est de soulager mon dos et mon cou de douleurs constantes, c’est un cadeau du ciel. Selon la Dre Jennifer Wise, directrice du Synergy Institute de Naperville, en Illinois, «Selon mon expérience, l’intégration de la chiropraxie et de la physiothérapie en une même séance est bénéfique pour le patient, lui procurant un rétablissement plus rapide et plus complet. Comme chiropraticienne, je travaille à aligner les éléments du squelette du patient, alors que notre physiothérapeute travaille sur les tissus mous du patient afin d’accélérer le processus de rétablissement. Il est important d’entraîner les tissus mous à avoir de la mémoire et de la durabilité, de manière à ce que la correction posturale dure plus longtemps.»

Conseil nº 7 pour réduire le stress : Ayez un petit portefeuille

Toutes les mères savent que si on leur en donne l’occasion, elles rempliront un grand sac polochon L.L. Bean de tout ce qu’il faut pour passer une journée loin de la maison avec les enfants. Le secret pour éviter cela (une fois que vous avez dépassé le stade où vous sentez le besoin «d’apporter avec vous tout ce qu’il y a dans la maison») est de vous assurer que votre sac à main soit juste assez grand pour ne contenir que les articles de première nécessité. Je suis certaine que mon sac à main est juste assez grand pour contenir mon portefeuille, mon cellulaire, un gel antibactérien et une barre de SNICKERS. C’est la même chose pour les portefeuilles; achetez-en un gros et vous trouverez le moyen d’acquérir trente cartes de crédit (ou un assortiment de bons Starbucks, du genre «Achetez-en 10 pour en obtenir un gratuit» et autres bons du même genre) et avant longtemps votre portefeuille sera prêt à exploser. Contentez-vous d’un portefeuille qui ne contient que votre permis de conduire, une ou deux cartes de crédit et un peu de comptant.

Conseil nº 8 pour réduire le stress : Gardez-vous des moments de tranquillité

Selon Joseph Campbell, «Vous devez vous réserver une heure dans la journée, pendant laquelle vous oubliez ce qu’il y avait dans les journaux du matin – un moment où vous ne faites que vivre et vous épanouir telle que vous êtes et telle que vous pourriez devenir.» Ce moment est devenu, dans ma vie de tous les jours, encore plus important que de prendre une douche (et croyez-moi, certains jours je choisis l’un plutôt que l’autre!). La vie est un voyage. Souvent, on se sent perdu, comme si on avait laissé la carte géographique sous une pile de jouets. Qui sommes-nous? Pourquoi sommes-nous ici? Que ferons-nous de nos vies le jour où nos enfants laisseront la maison?

Le temps que vous réservez à votre propre spiritualité, chaque matin ou chaque soir, est inestimable. Cela vous aide à vous concentrer et à vous orienter, tout en vous rappelant qu’il y a quelque chose de plus grand dans la vie que le simple fait de travailler. Ainsi, je me libère de mon besoin de tout contrôler (du moins pour quelques minutes). Trois merveilleux livres pour vous préparer au voyage :

Wisdom of the Ages: 60 Days to Enlightenment (Sagesse de l’âge – 60 jours d’illumination) de Wayne W. Dyer, The Power of Now: A Guide to Spiritual Enlightenment (La puissance du moment – Un guide de spiritualité) de Eckhart Tolle et One Day My Soul Just Opened Up (Un jour, mon âme s’est ouverte) de Iyanla Vanzant.

Conseil nº 9 pour réduire le stress : Ayez un cellulaire

Si vous n’avez pas déjà un cellulaire – peu importe la raison – je vous supplie de vous en procurer un dès ce soir. Toutes les femmes devraient en avoir un pour des raisons de sécurité. Je n’incite personne à converser au téléphone en conduisant; personnellement toutefois, je me sens démunie si je me rends compte, après être sortie de la maison, que j’ai oublié mon cellulaire. Quand vous vous absentez, c’est rassurant de savoir que vous pouvez être jointe en tout temps si un de vos enfants a besoin de vous.

Malheureusement, le gadget qui permettrait aux mères occupées de changer leur vie et de garder la tête froide n’a pas encore été inventé. Je l’imagine comme une espèce de robot qui fait tout, aussi bien le nettoyage que la cuisine et qui peut habiller les enfants pour l’école. Un jour, peut-être. Pour l’instant, je m’en tiens à des attentes plus modestes et à une barre HERSHEY.

Un article de

   
Taille du texte + -
Ouvrir une session pour gagner des points de récompense