Passer à l’en-tête Passer au contenu Passer au bas de page

Sorties

< retour aux articles

Vaincre le syndrome du siège bébé

Certains bébés font une crise dès que la voiture se met à reculer dans l’entrée. D’autres ne peuvent rester bouclés plus de cinq minutes dans leur siège sans se mettre à pleurnicher. Voici quelques conseils pour que vous et votre bébé soyez en sécurité.
Points de vue : 4

Laissez toujours le bébé dans son siège

Lorsque le bébé pleure, les parents ont tendance à le retirer de son siège d’auto, ce qui est extrêmement dangereux et qui en plus, n’aide pas le bébé à s’habituer à voyager dans son siège. Certains parents prennent de mauvaises décisions lorsque le bébé pleure et mettent tous les passagers à risque. Vous avez le choix : vous arrêter sur l’accotement pour calmer le bébé ou vous concentrer sur le volant. N’essayez pas de faire les deux.

Le bon côté de l’histoire, c’est qu’avec quelques bonnes idées, un peu de temps et de maturité, votre bébé deviendra un passager tranquille et heureux. (Je le sais, car trois de mes bébés détestaient leur siège d’auto!)

Un bébé heureux dans son siège d’auto

  • L’une ou l’autre des stratégies ci-dessous peut vous aider à résoudre votre dilemme à propos des sièges bébés. Si le premier ne convient pas, choisissez-en un autre; vous finirez par trouver celui qui convient parfaitement à votre bébé.
  • Assurez-vous que votre bébé ne souffre d’aucune maladie. Si votre bébé pleure dans son siège bébé alors qu’il n’a pas l’habitude de pleurer et si en plus il a été pleurnichard à la maison, il est possible qu’il ait une infection à l’oreille ou une autre maladie. Une visite chez le médecin est conseillée.
  • Apportez le siège bébé à la maison et laissez le bébé s’y asseoir et s’amuser. Une fois que le siège lui est devenu familier à la maison, il est probable que le bébé sera content de s’y retrouver dans l’auto.
  • Préparez une boîte de jouets avec lesquels votre bébé ne jouera que dans l’auto. S’ils sont assez intéressants, ils retiendront son attention.
  • Suspendez des jouets ou collez-les pour que le bébé s’amuse à les regarder. Vous pouvez les mettre sur le dossier du siège auquel votre bébé fait face ou suspendre au plafond des jouets légers, à l’aide d’un fil et de ruban gommé. Placez-les à portée de main du bébé, de façon qu’il puisse les faire bouger.
  • Fabriquez un mobile dans la voiture. Aboutez des chaînes de plastique et tendez-les d’un côté à l’autre du siège arrière. Accrochez-y de nouveaux jouets à chaque voyage.
  • Trouvez une affiche spécialement faite pour les bébés et appliquez-la sur le dossier du siège auquel fait face votre bébé. Ces affiches sont habituellement de couleurs primaires frappantes; il se vend des affiches interchangeables dans des pochettes. (C’est une idée à retenir, car il est important de pouvoir changer d’image.)
  • Essayez divers types de musique dans l’auto. Certains bébés aiment les berceuses; il se vend aussi de la musique créée spécialement pour les jeunes enfants. Vous aurez la surprise de voir que certaines musiques ont le don de calmer le bébé dès que vous les faites jouer. Certains bébés préfèrent entendre chanter leurs parents plutôt que tout autre type de musique. Curieusement, un choeur chantant «Rudolf, le petit renne au nez rouge» a toujours été pour nous un excellent choix, même hors saison.
  • Essayez le «bruit blanc» dans la voiture. Vous pouvez acheter des CD de sons reposants enregistrés dans la nature; vous pouvez aussi enregistrer le son de votre aspirateur!
  • Habituez votre bébé en faisant de courts trajets lorsqu’il est de bonne humeur. Quelqu’un peut s’asseoir près du bébé et l’amuser pendant le trajet. Quelques expériences plaisantes contribueront à créer l’habitude.
  • Il y a aussi les suces et les anneaux de dentition. Votre bébé est plus tranquille lorsqu’il a quelque chose à sucer ou à mâchouiller.
  • Suspendez un miroir. Ainsi, votre bébé peut vous voir (et vous pouvez voir votre bébé) lorsque vous êtes au volant. Les magasins spécialisés en articles pour bébés offrent des miroirs conçus pour cette utilisation. Assis dans son siège, votre bébé pourrait se sentir isolé; par contre, il se sentira en confiance s’il vous voit.
  • Mettez un pare-soleil dans la fenêtre. C’est une précaution à prendre; cela évitera que les rayons du soleil frappent le visage du bébé et l’incommodent.
  • Essayez de ne pas multiplier les déplacements. Combinez plusieurs courses en un seul voyage, tout en évitant que le déplacement dure trop longtemps et que vous ayez à entrer et à sortir trop souvent.
  • Assurez-vous que le siège correspond au poids et à la taille de l’enfant à mesure qu’il grandit. De plus, si l’enfant ne peut bouger les jambes ou si sa ceinture est trop serrée, il aura un sentiment d’inconfort.
  • Ouvrez la fenêtre. De l’air frais et une douce brise peuvent avoir un effet calmant.
  • Un article de

Ouvrir une session pour gagner des points de récompense